Corse Net Infos - Pure player corse

Thomas Dutronc à la première de Jazz in Lumiu avec le Calvi New Orléans Band et les Nicolaï Sisters


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 4 Août 2015 à 21:19 | Modifié le Mardi 4 Août 2015 - 23:52


Le premier Jazz in Lumiu qui s'est déroulé lundi soir au Clos Colombu à Lumio ne pouvait espérer plus beau départ. Plus de 750 personnes, un plateau de rêve avec en Guest Star Thomas Dutronc et une pléiade d'artistes, cette soirée restera pour chacun un grand moment de bonheur.



L'endroit est paradisiaque pour organiser un tel événement. Le Clos Colombu connu pour ses millésimes exceptionnels mais aussi pour ses actions dans la promotion d'artistes, accueillait lundi soir la première édition de Jazz in Lumiu.
Une première édition qui montre si besoin en était qu'avec peu de moyens quand on veut on peut. Et ce n'est pas les 750 ou 800 spectateurs qui ont eu le privilège d'assister à cette soirée exceptionnelle qui nous contrediront.
Jean-Laurent Nicolini, joueur de Banjo au sein du Calvi New Orléans Band est à l'origine de ce projet d'organiser un festival Jazz New  Orléans et Manouche.


La soirée débutait avec Vincent Orsini, virtuose au piano pour se poursuivre avec les Nicolaï Sisters que l'on ne présente plus tant leur talent est reconnu de tous.
Pantalon blanc, Tee-Shirt mauve, le  Calvi New Orléans Band  arrivait sur scène et dès les premières notes , l'ambiance montait d'un cran, le public avait envie de partager.
Les grands classiques du jazz de la Nouvelle Orléans  s'enchaînaient avec les meilleurs morceaux du King Louis Amstrong, ou encore Sydney Bechet, Jelly Roll Morton, avant de poursuivre  avec le style Chicago des années 1920 de Bix Beiderbecke et de Fats Waller.

"Cette musique, qui a été à la confluence des rythmes africains des esclaves noir et de la musique de Chambre Européenne des colons, est à l'origine de toute la musique du XXème siècle, du rock au Rap, en passant par le rythm'n blues" expliquera Jean-Laurent Nicolini.


L'orchestre de jazz New Orléans de Balagne invitait sur scène plusieurs artistes comme  Dumé Ferrari à la trompette ou encore André Taddei à la clarinette et sax.
Et puis, il y a eu cet instant tant attendu, cet instant magique que chacun espérait sans trop y croire. Fidèle à lui-même, décontracté, Thomas Dutronc est arrivé en voisin du village de Lumio distant de quelques centaines de mètres seulement. Brillament accompagné par le Calvi New Orléans Band, Thomas Dutronc imposait son style jazz manouche e bien à lui, montrant au passage son amour bien ancré pour la guitare.
Ravi, le public serait resté des heures à l'écouter.
Ce festival a tout pour devenir un grand.


"Faute de moyens financiers, nous avons fait fait avec les moyens du bord. Les musiciens locaux ont répondu "présent" et chacun a eu envie de s'investir dans ce projet. Notre but pour l'avenir est de pérenniser ce festival en faisant appel à des groupes de jazz New Orléans mais aussi aller plus loin avec Thomas Dutronc que nous remercions chaleureusement pour cette participation.
Nous espérons le revoir l'année prochaine pour une session Jazz manouche avec d'autres musiciens. Nous remercions également la Municipalité de Lumio et son Maire Etienne Suzzoni pour leur aide précieuse. Sans eux rien n'aurait été possible" 
ajoutait Michel Ville, membre du CNOB organisateur de cette soirée et animateur.
jean-Laurent Nicolini retraçait le parcours du CNOB: 
"Le projet de création du groupe remonte aux années 2000 lors d'une réunion pré-festival de jazz de Calvi, avec André Tomaso, chez le regretté René Caumer. Mais en fait, il a fallu attendre 2010 pour que celui-ci voit le jour et qu'il devienne effectif en 2012. Entre temps Jean-Noël Guglielmacci nous avait rejoint.
Avec beaucoup de travail et de répétitions chez Dominique Casta qui a eu la gentillesse de nous héberger pour les répétitions, ce soir nous avons été en mesure de vous présenter ce programme. Nous remercions vivement toutes les personnes pour leur aide".

Les musiciens  du CNOB qui ont participé à la soirée:
Jean-Laurent Nicoli Banjo
Jean-Noël Guglielmacci, contre-basse, tuba, trombone, chant
Jean-Gabriel Del Piero, percu washboard
André Tomaso, saxo ténor et alto
jean-pierre Rocca, saxo soprzano
Michel Ville, clarinette, chant
Michel Schlissinger, trombone
Jean-Christophe Vilain, trombone
Nelson Gottland, percu washboard
Stan Caraciolo, guitare
Dumé Ferrari, trompette
André Taddei, clarinette et sax.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85253 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40783 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345