Corse Net Infos - Pure player corse

Sustenitori Bastiacci : « Nous allons descendre à Ajaccio, encourager notre équipe et nous serons 3 000 ! «


Rédigé par André Carli le Lundi 15 Octobre 2012 à 16:28 | Modifié le Vendredi 26 Octobre 2012 - 16:37


Alors que le groupe de supporters « Bastia 1905 » n'a pas été convié à assister à la réunion préparatoire qui s'est déroulée lundi après-midi à Ajaccio comme cela était prévu, le CSB (collectif des supporters Bastiais) avait décidé de tenir une conférence de presse au stade de Furiani. L'essentiel de ce point presse, a tourné comme bien l'on pense, autour derby ACA-SCB de dimanche au stade François-Coty. Mis en cause publiquement par le groupe de supporters de l'AC Ajaccio « l'Orsi Ribelli », le CSB tenait à mettre certaines choses au point.


Sustenitori Bastiacci : « Nous allons descendre à Ajaccio, encourager notre équipe et nous serons 3 000 ! «

Avant de rappeler que ce derby Corse sera le premier depuis trois ans, les membres du CSB expliqueront que l'engouement autour de cette rencontre est « tout à fait normal compte tenu du parcours de l'équipe Bastiaise depuis deux ans ». Aussi, le doigt était pointé sur les dernières déclarations parues dans certains médias qui avaient tendance à « opposer » les deux clubs insulaires. Anthony Agostini tenait à mettre les choses au clair. « Nous sommes contre personne et nous n'avons pas d'ennemis. Il convient de ne pas se tromper de cible dans certains écrits » soulignait-il. 

Les membres du CSB regrettaient ensuite que les engagements du passé, tenus par le regretté Michel Moretti d'ouvrir l'ensemble de la tribune Poli au public Bastiais, ne soient plus d'actualité aujourd'hui. Pourtant, les infrastructures n'ont pas beaucoup évoluées : « Depuis 1980, lors de chaque déplacement que ce soit à l'ACA où au Gazelec, nous avions bénéficié, eu égard à l'engouement du Sporting, d'une tribune entière. C'est beaucoup plus simple pour l'organisation et on regrette aujourd'hui que ça ne soit plus cas. On nous avance l'argument que l'ACA doit satisfaire ses 5 000 abonnés et ses 10 00 ayant-droits. Aujourd'hui, être supporter du Sporting ne se résume pas uniquement au Nord de la Corse, mais à l'ensemble de l'île et ça, personne ne peut le nier » ajoutaient les membres du CSB. 

 

Le nombre de places

Puis le nombre de places est revenu sur le devant de la scène. Les membres du CSB ont livré plus de détails : « Alain Orsoni s'était engagé le 2 octobre dernier envers Pierre-Marie Geromini, à lui attribuer 1 900 places. Bien qu'inférieur aux années précédentes, ce quota nous convenait totalement. Puis à la surprise générale, un contre-ordre des dirigeants de l'ACA est venu mettre le feu aux poudres deux jours plus tard. Au lieu des 1 900 places initiales, seulement 850 étaient allouées au club Bastiais. Voilà la vérité » selon le CSB. 

Face au début de contestation, le collectif des supporters Bastiais a profité d'une réunion à la Préfecture de Haute-Corse avec le préfet Louis Le Franc pour l'interpeller à ce sujet et le mettre en garde contre de « possibles incidents qui pourraient avoir lieu si certains supporters Bastiais se voyaient privés de derby » précisaient Anthony Agostini et kes responsables du CSB. Soucieux de calmer le jeu, le préfet du département s'était alors tourné vers les dirigeants ajacciens afin d'avoir une explication. Cette dernière ne tardait pas à venir selon le CSB. « Il a été répondu que l'ACA s’est appuyé sur le règlement de la LFP. Règlement au demeurant exact, sauf que l’ACA nous nous ressort sa générosité en augmentant notre quota de 225 places. Il va de soi que certains clubs français auraient pu s’en féliciter, mais pas nous. On nous dit aussi que le contingent a été doublé. Ce n’est pas vrai sinon nous aurions disposé de 1 050 places, le tout sur deux tribunes. De plus, aucun de ces deux enclos n’était apte à recevoir les supporters du Sporting. Quand on nous dit "cadeau royal", c’est faux, ces secteurs étaient obligés d’être ouverts et au même tarif pratiqué »  poursuivait Anthony Agostini.

 

""Lettre morte "

Un collectif de supporters « déçu » aussi de ne jamais avoir été convié aux différentes réunions d'organisation alors que le groupe de supporters « Bastia 1905 » l'avait appelé de ses vœux. « Nous regrettons que nos demandes, soient restées lettre morte. Les seules réunions auxquelles les supporters ont pris part, ce sont celles avec les autorités seulement. C'est dommageable, car notre intention en participant à ces réunions était simplement de contribuer au bon déroulement des matchs. Si la volonté des supporters Bastiais était de semer la terreur, ces demandes de concertation n’auraient pas eu lieu. La presse a fait état d’une entente cordiale et qu’avec 900 places tout le monde était content. Les supporters ont manifesté leur mécontentement dès le début de la location des places le mardi 9 octobre dernier à 15 heures. Les dirigeants Bastiais ont fait la demande à ceux de l’ACA de basculer le contingent de places en tubulaires, en honneur, chose qui fut catégoriquement refusés par l’ACA » regrettait le collectif. 

 

Le communiqué de Bastia 1905 déformé…

Puis, le collectif s'élevait contre  la « mauvaise interprétation » du communiqué de « Bastia 1905 » datant du mardi 9 octobre dernier et qui réagissait sur le quota des places jugé « insuffisant et qui avait pour but de poser notamment la question de la sécurité et qui relatait de l’état d’esprit des supporters du Club dans toute l’île. Malheureusement, dès sa diffusion le lendemain dans le quotidien Corse-Matin, nous avons pu constater avec surprise le caractère diffamatoire et insultant qui lui a été donné. Chose totalement fausse, car les supporters ont d’ailleurs fait preuve de grande solidarité, notamment ceux du Sud de l'île pour faciliter l’organisation du match dans des secteurs précis et ce à l’initiative des supporters. Les accusations visant à faire croire que les supporters venaient mettre la panique sont donc totalement erronées » explique le collectif. 

Le collectif qui soulignait aussi les nombreux « événements bizarres » qui se sont produits dès la diffusion du communiqué de « Bastia 1905 » appelant le plus grand nombre de supporters Bastiais à se rendre à la billetterie du stade François-Coty afin d'acheter eux-même un billet. « A la suite de ce communiqué, l’ACA a alors décidé de faire passer de 5 à 2 places le quota délivré par personne sur des motifs plus que surprenants. Les supporters Ajacciens pouvaient, eux, retirer même plus de 5 places, une distinction a donc bien été faite entre les supporters des deux clubs. Chose constatée par plusieurs dizaines de personnes. Preuve en est, M. Orsoni a annoncé à « Foot e Basta que « 1 100 Bastiais ont acheté des places.»

 

 

Des « provocations inacceptables » 

Certaines déclarations dans la presse étaient ensuite montrées du doigt par le CSB.« Ce qui se produit est grave, avec des provocations de la presse inacceptables. On ne tombera pas dans ce piège-là. Mais qu’on se prenne pour la Corse, c’est la réalité du Sporting. On a pas a se justifier de ce que nous sommes ! Nous ne sommes pas responsables de la non-passion des Ajacciens pour leur club. Nous sommes fiers de nos couleurs. C’est un faux procès, avec qu’un seul son de cloche, sans que la parole nous soit donnée. Ce soir, nous sommes contents que la presse soit là, car le Sporting c’est la Corse et elle relaie tout simplement nos actions. Dès qu’il y a une prise de position, d’emblée on retourne aux vieilles pratiques, aux détentions d’informations, « méfiez-vous on nous regarde etc. Mais nous avons changé la donne ! Nous sommes ni racistes anti-corses et recadrés par personne. Ça sort de nulle part ! On est dans la stratosphère ! » poursuivait le collectif. 

 

Place au terrain !

Enfin, le CSB tient à relativiser et rappeler que le derby reste « un match de football et faire croire que la Corse se retrouvera en flammes, c’est ubuesque. Nous allons descendre, encourager notre équipe et nous seronts 3 000 ! Nous n’avons Insulté personne, tenu de propos diffamatoires envers personne. Nous prenons nos responsabilités s'il faut, mais si il y a des problèmes il ne faudra pas se retourner sur les bleus. Un derby ça reste un derby. Pas besoin d’en faire plus, on est chez nous ! » conclut le CSB sous les applaudissements des nombreux supporters venus le soutenir. 
Désormais, place au terrain et que les vingts-deux acteurs gratifient le peuple Corse, du spectacle qu'il attend !





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Festa di a scienza per tutti in l'Isula Rossa https://t.co/Kqw4lDgD52 https://t.co/JYQuFbAXP4
Jeudi 19 Octobre - 15:50
Corse Net Infos : Corte : Plus de 400 élèves célèbrent la Fête de la Science https://t.co/aXAURhlZLs https://t.co/uNov9VDM7F
Jeudi 19 Octobre - 15:45
Corse Net Infos : A settimana corse à Bordeaux: c'est parti https://t.co/4H7EtQwDxX https://t.co/CqtpXOzw5D
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Le tunnel de Bastia momentanément fermé https://t.co/7HtbGOBaNy https://t.co/jU72EFV26T
Jeudi 19 Octobre - 11:31


Newsletter






Galerie
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482