Corse Net Infos - Pure player corse

Sisco : Après Ghisonaccia 10 à 15 mairies de Haute-Corse vont lui emboîter le pas…


Rédigé par le Dimanche 21 Août 2016 à 14:31 | Modifié le Dimanche 21 Août 2016 - 15:31


L'association des maires ruraux de Corse n'est pas restée inactive au lendemain des événements de Sisco. Réuni en bureau exceptionnel l'AMR 20, qui a apporté son total soutien à Ange-Pirre Vivoni, maire de Sisco, a exprimé sa volonté 'face a l'usage de vêtements comme symboles communautaires" de "souscrire aux arrêtes d’interdiction avec fermeté et résolution". Ainsi par décision de solidarité, l’arrêté Sisco sera pris à l’identique par 10 à 15 maires de Haute Corse et probablement de Corse-du-Sud. Ce dimanche, Cagnano a délibéré dans ce sens. Prunelli-di-Fium'Orbu devrait le faire dès ce lundi.


Sisco : Après Ghisonaccia 10 à 15 mairies de Haute-Corse vont lui emboîter le pas…
Voici la position de l'association des maires ruraux Corsica qui s'est réunie, vendredi à Prunelli-di-Fium'Orbu, sous la présidence de Pierre Simeon de Buochberg.
"Réunis en bureau exceptionnel, nous, Maires Ruraux de Corse, affirmons notre soutien indéfectible et sans réserve a notre confrère et Ami, Ange Pierre Vivoni, Maire de Sisco, suite aux événements récents qu'il a du affronter.

Nous tenons en particulier a lui confirmer notre solidarité sur la mesure d'exception et l'arrêté municipal d'interdiction qu'il a du prendre.

Son arrêté, très modéré dans sa formulation met en avant la nécessite prioritaire de retrouver la sérénité de l'ordre public, et de prendre des mesures de prévention fermes protégeant les fondements du Bien Vivre Ensemble.

La Corse a une longue tradition d'accueil et d'hospitalité. L'humanisme , le respect de la diversité culturelle, le droit a la différence ont toujours fait sa richesse.

Et il est de notre devoir de rappeler ici, que l'immense majorité des citoyens corses de confession musulmane vivent de longue date en harmonie avec nos Valeurs Insulaires et que nous sommes tous, quelles que soient nos convictions ou notre foi, victimes de leur détournement.

Les tentatives actuelles de briser notre Unité par les agissements irresponsables de quelques uns, quelle que soit l'influence extérieure qui les motive, doivent donc être combattues avec la plus grande détermination et la force de l'Autorité nécessaire.

En conséquence, face a l'usage de vêtements comme symboles communautaires et comme instruments de déstabilisation de l’Unité Corse et des Valeurs de la République en général, dans le contexte où le sentiment de sécurité publique est mis à mal par une multiplicité d’actes terroristes, nous exprimons la volonté de souscrire aux arrêtes d’interdiction avec fermeté et résolution; Et la défaillance de l'Etat a faire appliquer les lois existantes, nous amènera en outre a en étendre le champs d'application.

Ces dispositions seront prises en faveur de la paix et l’harmonie entre toutes les communautés  dans le cadre de l'esprit des Droits de l’Homme auxquels nous sommes par-dessus tout attachés."



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85403 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346