Corse Net Infos - Pure player corse

Sécurité routière et prévention : Police et gendarmerie unissent leurs efforts


Rédigé par Lydie Colonna le Dimanche 13 Juillet 2014 à 22:51 | Modifié le Lundi 14 Juillet 2014 - 00:24


En ce week end de mi juillet, souvent synonyme de nombreux départs en vacances et donc malheureusement de multiples accidents de la route, les acteurs de la sécurité routière ont mené une vaste opération nationale de sensibilisation auprès des automobilistes. En Corse-du-Sud, c’est près d’Ajaccio, au lieu dit « rond point de Baléone » que les forces de police, dirigées par Jean Hayet, directeur départemental de la Sécurité Publique et de gendarmerie, sous la direction du commandant Bresset, se sont mobilisées conjointement, soutenus par David Myard, directeur de cabinet du préfet de Corse, venu les rencontrer sur le terrain.


Jean Hayet, DDSP, commandant Bresset, David Myard et Alexandre Sarrola, maire de la commune venu saluer le directeur de cabinet
Jean Hayet, DDSP, commandant Bresset, David Myard et Alexandre Sarrola, maire de la commune venu saluer le directeur de cabinet
Il est un peu moins de 15 heures quand les forces de police et de gendarmerie se déploient sur les trois bretelles du rond point de Baléone, passage principal de l’axe Ajaccio-Bastia. Trois équipes se forment pour toucher un maximum de conducteurs : une équipe de gendarmes sur la bretelle arrivant de Bastia, une équipe de police pour les automobilistes en provenance de la route de l’aéroport et une troisième équipe mixte se charge des véhicules arrivant d’Ajaccio via Mezzavia. L’objectif est de sensibiliser les automobilistes aux conduites à risque tout au long de l’année et en particulier en cette veille de départ en vacances, les informer également sur la meilleure façon d’appréhender un long trajet.
 
Les hommes en blanc et en bleu arrêtent les voitures et distribuent aux conducteurs des tracts sur les conduites à risque ainsi que des éthylotests permettant d’aborder le problème de l’alcool au volant. L’effet de surprise, et parfois d’appréhension, passé, les chauffeurs se prêtent souvent volontiers au jeu, se montrant intéressés. Ce sont 1 200 éthylotest et près de 3000 dépliants qui ont été distribués.
Les éthylotest permettent à chaque automobiliste de se contrôler lui-même s’il a un doute quant à son taux d’alcoolémie avant de reprendre le volant. Rappelons que le taux légal autorisé doit être inférieur à 0,5 g/l de sang.

La vitesse est responsable d’un accident mortel sur quatre. Elle provoque et aggrave les accidents de la route. Un dépliant est remis aux automobilistes, rappelant les effets et les risques d’une vitesse excessive.
Le smartphone, nouveau phénomène de société est lui aussi un facteur de risque aggravant. Ecrire un message en conduisant multiplie par 23 le risque d’accident. 24 millions de français ont un smartphone et près d’un tiers reconnaissent lire leur message en conduisant.
Un long voyage se prépare en amont. Tout d’abord en vérifiant l’état de sa voiture : freins, pneus, phares, essuie-glaces… ensuite en étant attentif au chargement de son véhicule. Préparer son voyage c’est aussi prévoir son itinéraire, avec des temps de pause, c’est aussi se préparer physiquement en évitant le manque de sommeil notamment.
David Myard, venu saluer les forces de police et de gendarmerie s’est prêté au jeu de la sensibilisation et de l’information, prenant le temps d’aller lui-même distribuer quelques dépliants, n’hésitant pas à donner quelques conseils.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345