Corse Net Infos - Pure player corse

Sartene : Signature des deux premières "conventions de ruralité "


Rédigé par le Mercredi 19 Octobre 2016 à 20:06 | Modifié le Mercredi 19 Octobre 2016 - 23:17


Un séminaire consacré aux "ruralités corses" s’est déroulé mardi au Centre culturel Laurent- Casanova de Sartene en présence de Bernard Schmeltz, préfet de Corse-du Sud, Une journée dont l’objectif était d'apporter aux élus locaux les informations nécessaires au bon déploiement des mesures mises en œuvre par le gouvernement pour développer leurs territoires.


Sartene : Signature des deux premières "conventions de ruralité "
A cette occasion, les deux premières "conventions de ruralité pour une politique active en faveur de l'école rurale et de montagne" (schéma d’évolution de l’offre scolaire dans un contexte de dynamisation territoriale), engagées par la ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, ont signées en fin de matinée par le préfet de Corse et le Recteur de l'académie de Corse.
Parmi les thèmes développés par les partenaires présents : l’accessibilité aux services et aux soins en milieu rural, L’école connectée en milieu rural, les pratiques culturelles en territoire rural, l’accès numérique / téléphonie mobile en territoire rural, la valorisation de l’agriculture en territoire rural, le tourisme et la croissance verte des territoires ruraux, l’habitat social en territoire rural, La revitalisation du commerce et de l’artisanat de proximité et la revitalisation des territoires ruraux et péri-urbains.


Le gouvernement s’est résolument engagé dans une politique active vis-à- vis des territoires ruraux.
La loi NOTRe prévoit dans son chapitre II, consacré à l’amélioration de l’accessibilité des services à la population, un programme d’actions, d’une durée de 6 ans, destiné à renforcer l’offre de services dans les zones présentant un déficit d’accessibilité des services.
Son article 98 prévoit notamment que l’Etat et le département élaborent conjointement un schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public, en associant les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre.
En Corse, il a été convenu, compte-tenu de la mise en place d’une collectivité unique à compter du 1er janvier 2018, que ce schéma serait interdépartemental.
Parallèlement, plusieurs initiatives de mutualisation ayant pour objet d’améliorer l’accessibilité et la qualité des services, en milieu rural et urbain, pour tous les publics, sont en cours sur l’ensemble des deux départements de Corse : maisons de services au public (MSAP), maisons de santé pluridisciplinaires (MSP).


D’autres dispositifs contribuent également à revitaliser certaines zones rurales et périurbaines, comme l’expérience des centre-bourgs (moins de 10.000 habitants), le renforcement de la résorption des zones blanches de téléphonie mobile et de la desserte numérique du territoire …Par ailleurs, trois comités interministériels aux ruralités1 ont défini 102 mesures ; la plupart largement engagées; mais qui méritent d’être davantage popularisées auprès des principaux intéressés et des élus locaux au premier chef.
 
Organisation d’un séminaire départemental le 18 septembre
A l’issue du dernier comité interministériels aux ruralités (CIR), qui s’est tenu le 20 mai dernier à Privas (Ardèche), le ministère de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales a décidé de déployer, sur la période 2017-2020, des contrats de ruralité qui auront pour objet de coordonner les outils, dispositifs et moyens existants en faveur du développement de ces territoires en difficulté, notamment démographique.
Ces contrats ont pour objet de rechercher la synergie avec les autres dispositifs financiers existants dotations (DETR), aides spécifiques, volet territorial du Contrat de plan Etatrégion CPER 2015-2020 et fonds européens (FSE, FEDER ou FEADER) , et d’associer étroitement les acteurs de la région Corse : les syndicats mixtes et collectivités territoriales de Corse (communes, départements, région), les chambres consulaires, ainsi que l’ensemble des opérateurs de l’Etat (ARS, ADEME, ANAH …) et autres opérateurs publics (pôle emploi, caisse des dépôts …).
Sous l’égide de Véronique Caron, Sous-Préfet de Sartène et référent ruralité pour la Corse-du-Sud, il a été décidé d’organiser dans le département un séminaire consacré aux ruralités en vue d’apporter aux élus locaux les informations nécessaires au bon déploiement de ces mesures.
Lors de cette journée, les services et des opérateurs de l’Etat ont présenté les différents dispositifs existants. Des kits (numériques) de mise en œuvre opérationnels, comportant les contacts des services, ont été remis aux participants.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40761 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345