Corse Net Infos - Pure player corse

Prunelli-di-Fium'Orbu : L'appel à l'apaisement de Pierre-Siméon de Buochberg


Rédigé par le Mercredi 17 Juin 2015 à 19:28 | Modifié le Mercredi 17 Juin 2015 - 19:58


Pierre-Siméon de Buochberg, maire de Prunelli-di-Fim'Orbu, a dit mercredi après-midi son indignation après la découverte de tags racistes inscrits en rouge sur le parvis de l’école élémentaire de Prunelli-di-Fiumorbu ainsi que sur un abris-bus. Le maire de la commune, qui intervenait après "l'affaire" de la chanson "Imagine" que les élèves de l'établissement devaient interpréter en Français, en Corse, en Anglais, en Espagnol et en Arabe, a appelé à l'apaisement et a décidé de reporter à une date ultérieure la réunion qu'il avait décidé d'organiser entre les parents d’élèves et le corps enseignant…


Prunelli-di-Fium'Orbu : L'appel à l'apaisement de Pierre-Siméon de Buochberg
"Au matin du 17 juin  des tags racistes « Arabi Fora », « Lingua Corsa » ont été retrouvés inscrits sur leparvis de l’école élémentaire de Prunelli-di-Fiumorbu. Ceux-ci font suite aux évènements qui se sont déroulés récemment au sein de l’établissement scolaire" a dénoncé Pierre-Siméon de Buochberg 
"La municipalité indignée, rejette ces inscriptions qui ne sont pas tolérables sur le territoire de la commune et encore moins à l’entrée de l’école qui doit rester un espace d’éducation laïque, d’épanouissement neutre et sécuritaire" a martelé le maire de la commune qui à la suite de cet acte et "face aux nombreux déchainements constatés sur les réseaux sociaux", a décidé " afin de préserver l’ordre public, a pris la décision d’annuler la réunion publique programmée à son initiative jeudi soir, entre les parents d’élèves et le corps enseignant. Cependant, une rencontre, à huis clos, entre les autorités compétentes sera organisée."

"La contestation des parents d’élèves, qui ne souhaitaient pas que leurs enfants chantent un couplet de la chanson « Imagine » de John Lennon en langue arabe lors de la kermesse de l’école, doit rester une affaire interne" estime Pierre-Siméon de Buochberg. 
Face à la situation et aux proportions importantes qui s’en dégagent, le maire de la commune, "en tant que garant de la sécurité et de l’ordre", en appelle à l’apaisement.
« Aujourd’hui il faut penser à nos enfants, ce sont eux qui sont impactés par ce qu’ils entendent dans les médias et de la bouche de leurs parents. Pour cela j’en appelle à la responsabilité de chacun pour ne pas créer un climat de peur et d’intolérance au sein de l’établissement scolaire et encore moins sur notre commune. »

Pour l’heure la kermesse de l’école élémentaire reste annulée dans le but d’assurer la sécurité des élèves et maintenir l’ordre public. 
A noter que, selon les deux enseignantes concernées, aucune menace personnelle n’a été proférée à leur encontre. Ces dernières ont été entendues par les services de gendarmerie et ne déposeront pas plainte.
Le Rectorat de Corse a quant à lui déposé une plainte mettant en cause les "propos injurieux à caractère racial et menaçants proférés à l’encontre de l’école par certains parents notamment sur les réseaux sociaux". 
Un médiateur a été nommé par l’Education Nationale mercredi.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41483 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37