Corse Net Infos - Pure player corse

Pour la chambre régionale des comptes "la situation financière de la commune de Lumio est plutôt bonne"


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 7 Août 2015 à 15:20 | Modifié le Vendredi 7 Août 2015 - 20:12


Le rapport de la chambre régionale des comptes sur sa situation financière de la commune de Lumio a été examiné vendredi matin à la mairie de Lumio lors de la réunion du conseil municipal. Une réunion au cours de laquelle les différents points du dossier ont été passés à la loupe et ou l'opposition est revenue sur les problèmes du chantier du stade à l'arrêt. Le Maire a annoncé que les dits travaux reprendraient dès le mois de septembre



Réuni vendredi matin en l’hôtel de ville, le conseil municipal de Lumio  a examiné le rapport d’observations définitives de la chambre régionale des comptes de Corse sur la gestion des comptes de la commune pour les exercices 2007 et suivants, à l’époque où le regretté Eugène Ceccaldi était maire de la commune.
Dans sa synthèse du rapport, la cour des comptes régionale précise:
"La commune de Lumio est une collectivité dont la situation financière est plutôt bonne en dépit des difficultés qu'elle a connues en 2013 au moment du vote de son budget. Toutefois la Chambre observe une progression au cours de la période 2007 - 2013 des charges communales de 28% bien supérieure à celle des produits 21% et une hausse des charges de personnel alors que  ses effectifs apparaissent déjà très élevés au regard de ses missions. Les affectations et les tâches des agents communaux méritent d'être clarifiées et leur efficacité renforcée, tout particulièrement en ce qui concerne ceux affectés au service de l'eau et de l'assainissement "SEA".


Et de poursuivre:
"Le CEA est peu performant. Il connait des dysfonctionnement de tous ordres aussi bien dans la gestion des personnels nombreux, que dans celles des installations défaillantes, ou encore dans les  relations contractuelles avec la commune voisine qui traite la majeure partie des effluents communaux. La station d'épuration communale est inefficace. Les schémas directeurs de l'eau  et de l'assainissement n'ont pas été adoptés, et le service  public de l'assainissement non collectif, n'a pas été mis en place.
Les indicateurs d'activités ne sont pas  transmis à l'office national de l'eau et des milieux aquatiques, et même la facturation a connue quelques  vicissitudes importantes en 2012.
La Chambre considère que la Collectivités doit manifester davantage d'intérêt pour cette responsabilité qui lui incombe et  faire preuve d'une politique volontaire 
en la matière".


Autre secteur passé au crible, celui de la gestion du port de la marine de Sant'Ambroggio:
Durant de trop nombreuses années, la Collectivité n'a pas assuré un suivi efficace de la Délégation de Service Public relative à la gestion du port de plaisance. La collectivité vient de procéder au relèvement  de la redevance du délégataire dont le montant a été multiplié par 10. Le manque de suivi a précédemment privé la collectivité de recettes importantes. Il importe qu'elle définisse des relations nouvelles, avec le délégataires, notamment financières, en s'appuyant sur des données objectives,  de fréquentation par exemple. De plus, cette convention a plus de 46 ans et une nouvelle convention plus soucieuse des intérêts de la commune, devrait être initiée.
Les deux grands projets communaux, le stade et la station d'épuration des eaux usées  de Sant'Ambroggio, sont en passe, faute de financement et surtout d'une bonne définition et  d'une bonne préparation en amont de  connaître des difficultés.
Cet échec est à mettre en lien avec les anomalies relevées  par la Chambre dans le cadre de l'examen  de la commande publique. Son suivi administratif par les services communaux est satisfaisante, bien, que perceptible, mais les décisions prises  apparaissent  particulièrement opaques à la Chambre qui relève des pratiques  peu favorables  )à la loyauté de la concurrence  entre les entreprises candidates, et  en particulier des délais d'exécution anormalement longs. En effet, deux entreprises, un bureau d'études et une société de travaux,se trouvent en situation de quasi-monopole".



Ce dernier point évoqué par la Chambre est très vraisemblablement à l'origine de la perquisition récemment en mairie. Une douzaine de dossiers serait concernée par cette perquisition.
Cette synthèse est accompagnée d'une série de recommandations.
Au cours de la réunion, la majorité municipale a fait face aux attaques de l'opposition, notamment  sur le chantier du stade, dossier  "préféré" selon l'opposition à d'autres comme celui de l'école ou d'un centre aéré
Etienne Suzzoni, maire de Lumio s'est inscrit en faux, rappelant au passage que compte-tenu des engagements, renoncer à ce stade multisports serait catastrophique et qu'elle coûterait aux contribuables à une somme de l'ordre de 850 000€;
"Aujourd'hui, concernant le chantier du stade, nous avons missionné un nouveau bureau d'études pour une expertise approfondie. Le président Giacobbi s'était engagé en juillet dernier de nous aider dans ce dossier. l'arrêté d'attribution  d'une subvention à hauteur de 50% est arrivé en mairie en date du 5 août. Le Département et le CNDS devraient également nous aider à hauteur de 30%.
J'ajouterai  que concernant un autre dossier, celui de la station d'épuration, là aussi nous sommes en pleine renégociation et nous espérons un nouveau démarrage en septembre".


Enfin, concernant le problème de l'école qui, pour des raisons évidentes de sécurité ne peut rester là ou elle est, Etienne Suzzoni  rappelait le projet de forum qui comprendrait un nouveau projet d'école mais aussi  un lieu de vie inter générationnel , des jeux d'enfants et des logements; Un projet qui passera également par une remise en question de la traversée routière de la commune.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40920 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348