Corse Net Infos - Pure player corse

Porto Latino : Les DJ Siestes en plus


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 2 Août 2013 à 18:49 | Modifié le Lundi 5 Août 2013 - 16:53


Pour sa 15ème édition, une édition anniversaire, le festival Porto Latino, qui se tient à Saint-Florent du 3 au 6 août, inaugure avec des DJ Siestes sur la plage de La Pinède, des Sunset Apéro au restaurant La Crique et une Batacuda, chaque soir, dans les rues du village. Et toujours une belle affiche de stars avec Lilly Wood & The Prick et Juveniles en ouverture, le mythique groupe The Temptations, Bibi Tanga & The Selenites, le phénomène Asaf Avidan, Alice Russell, Santo Machango et au final, la légende IAM. Dans le cadre magique de la citadelle de Saint-Florent, un rendez-vous des musiques du monde toujours aussi ouvert, joyeux, festif et éco-responsable. Explications, pour Corse Net Infos, de Tony Baldrichi, directeur du festival.


Tony Baldrichi, Anais Monnet et Bruno Vellutini, les deux directeurs et l'attachée de presse du festival Porto Latino sur la terrasse du restaurant La Crique.
Tony Baldrichi, Anais Monnet et Bruno Vellutini, les deux directeurs et l'attachée de presse du festival Porto Latino sur la terrasse du restaurant La Crique.
- Comment fêtez-vous ce 15ème anniversaire ?
- D’une manière très détendue avec un plus, un bonus ! Et, même une première ! Cette année, le festival innove en installant, tous les après-midi, sur la plage de Saint-Florent, une ambiance DJ qui va mixer de façon relax, très soft. Nous avons voulu excentrer l’activité sur la périphérie de St Florent avec ces DJ Siestes musicales afin de créer l’ambiance dans tout le village et de préparer en musique les oreilles de chaque festivalier avant les quatre nuits festives programmées.
 
- Que sont exactement ces DJ Siestes ?
- De 15 h à 19 heures, sur la plage du Relax, un DJ va mixer des musiques soul, latino et solaires, des sons que l’on a envie d’écouter pendant la sieste. Les DJ sets seront équipés d’un Sun system solaire qui marche à l’énergie solaire et s’inscrit dans la démarche de développement durable du festival. Seront aussi proposés, en même temps, sur la plage, des massages, des cours de yoga et d’initiation au scratch et au DJ-ing. Tout ceci dans une ambiance détente, soft, sans alcool, avec des jus de fruits et des boissons Schweppes qui nous accompagne sur cette programmation.
 
- Proposez-vous ces DJ Siestes juste pour cette édition anniversaire ?
- Nous essayons d’initier ce concept. S’il fonctionne, nous allons sûrement le réitérer. C’est une manière, pour nous, de progresser et de nous aventurer vers de nouvelles possibilités de divertir et d’amuser le public. Commencer un peu plus tôt dans l’après-midi est toujours plus sympa que de débuter à 21 heures. C’est une façon de rallonger le festival.
 
- Et de développer le Off ?
- Oui. Le Off est réduit sur le site pour des raisons d’espace qui ne nous laissent pas le choix. Le festival est devenu plus village avec des stands et des loges VIP et il ne reste plus d’endroits pour monter une scène Off. Nous avons, donc, cherché des espaces extérieurs. La plage est un lieu qui conviendra bien aux touristes et aux festivaliers. A partir de 19 heures, au restaurant la Crique situé en contrebas de la Citadelle, nous offrons un Sunset apéro tous les soirs, toujours avec des DJ qui assureront, avec les Moritos, l’ambiance musicale, un peu moins soft que l’après-midi. L’entrée est libre sur la plage comme à la Crique.
 
- Quels sont les DJ qui vont officier ?
- Certains viennent du continent : Edouard Rostand, co-organisateur de Calvi on The Rocks, Péo Watson, DJ Oil, Louksor… Nous avons aussi laissé un espace pour la scène locale qui est florissante et très productive avec Le Disko, Jean-Do Bernacchi et Fabio, qui avait mixé l’an dernier sur la grande scène, Mr Flo et Antonin BG, résidents respectifs de Via Notte et de La Conca. Cette génération de jeunes DJ insulaires, très dynamiques et talentueux, a beaucoup d’idées et se rencontre pour former la Corsican Touch. Les DJ assurent également les Interset de la programmation.
 
- Cette année, vous investissez tout Saint-Florent ?
- Nous nous sommes un peu étalés. Il y aura, tous les soirs, une Battucada, un ensemble de musiciens avec percussions et cuivres, qui va animer les rues de Saint-Florent à partir de 19 heures, pendant 1 heure, pour annoncer l’ouverture de chaque soirée. Le 3 août, pour lancer la soirée d’ouverture, nous offrons un concert d’un groupe pisan, Orchestrada, à partir de 18h30 sur la place du monument.
 
- Ce Off rallongé et gratuit ne risque-t-il pas de détourner les gens des concerts en soirée ?
- Non. Les gens auront toujours le désir de voir des artistes de renom ou des artistes en devenir se produire sur une grande scène dans des conditions de live. Il n’y a pas de concurrence. Au contraire, les DJ Siestes et les Sunset Apéro vont déclencher un désir de participer à l’événement pour ceux qui ne le connaissent pas. C’est une façon de faire la promotion du festival. De toute façon, tous les ans, nous essayons d’innover, d’étonner le public et de lui montrer que Porto Latino est un festival dynamique. Un festival est un événement et toujours un laboratoire où nous essayons de surprendre, de nous surprendre nous-mêmes, d’innover, d’être ambitieux et de nourrir notre passion.
 
- Comment qualifiez-vous la programmation de cette année ?
- C’est une programmation toujours aussi éclectique et aussi ouverte qui va de la Pop new wave à l’Afrobeat, à la Soul, au Funk, au RN’B, au Rap et au He pop. C’est même une programmation d’une ouverture exceptionnelle par rapport aux années précédentes.
 
- Pourquoi les rythmes latino, à l’origine du festival, sont-ils moins présents ?
- Par une volonté d’attirer un public beaucoup plus jeune et de diversifier les soirées afin que tout le monde puisse rencontrer ce festival. Beaucoup de gens ne le connaissent toujours pas parce que la programmation latino le limitait. Cette ouverture vers d’autres musiques permettra à d’autres personnes de découvrir ce lieu magique qu’est la Citadelle de Saint-Florent.
 
- Quels sont les temps forts de cette programmation ?
- La soirée d’ouverture est 100% française avec deux groupes jeunes de musique actuelle : Juveniles et Lilly Wood & The Prick, qui se produisent dans de nombreux festivals internationaux. On se devait de les inviter sur la scène de Saint-Florent. Le 4 août, une soirée vintage avec Bibi Tanga & The Selenites qui fera la 1ère partie de The Temptations. Ensuite, le 5 août, Asaf Avidan. C’est un garçon qui fait parler beaucoup de lui, notamment par sa voix exceptionnelle, et qui a un potentiel musical énorme. Nous sommes très fiers de l’inviter sur le festival dont il est, à mon avis, la tête d’affiche. En 1ère partie, l’étonnante Alice Russell et sa très belle voix.
 
- Qu’avez-vous prévu pour la soirée de clôture ?
- La soirée de clôture promet une belle énergie formée d’un mélange de He pop avec le groupe IAM et de musique catalane avec Santo Machango, un groupe qui vient de Barcelone, dans la mouvance de ce que nous avons déjà programmé les années passées, et qui sera le groupe le plus festif du festival. Et même si IAM est décalé par rapport à la programmation, c’est un groupe très scénique qui mettra, j’en suis certain, le feu, lors de la soirée de clôture.
 
- La programmation est-elle toujours aussi festive ?
- Oui. Quelque soit la programmation, Porto Latino garde toujours un esprit de fête. Le lieu s’y prête très bien. Les artistes le ressentent aussi en arrivant. Ils savent très bien qu’ils doivent donner beaucoup d’énergie pour que le public soit satisfait et nous aussi. L’alchimie fonctionne tous les ans, même si trouver le bon équilibre artistique dans une programmation est toujours difficile à cause, aussi, d’un problème économique. Il y a des années plus porteuses que d’autres. Mais, je pense que, cette année, la programmation ne déméritera pas et sera dans l’esprit de ce festival qui amène un public de plus en plus nombreux et qui nous fait confiance.
 
- Porto Latino s’inscrit-il toujours dans une démarche de développement durable ?
- Oui. La nouveauté est le Sun system solaire sur la plage. L’éclairage est LED sur une bonne partie des installations. Nous proposons toujours les éco-cup, les gobelets consignés et le tri sélectif en partenariat avec le Syvadec pour sensibiliser les festivaliers et les rendre éco-responsables. Le festival prend des mesures pour faire le moins de déchets possibles et invite les festivaliers à faire la même chose.
 
- Y-a-t-il des nouveautés au niveau du village ?
- Le village est toujours très animé avec des stands de boissons et de restauration. Nous avons, cette année, un nouveau partenaire, le Domaine Mavella, qui a investi un espace VIP pour faire découvrir ses produits et élaborer des cocktails pour sa clientèle. Un autre partenaire, Oscaro, s’est associé, cette année, au festival, au niveau des navettes gratuites et, donc, à la « fête responsable ». Egalement, La Villa Swcheppes s’associe sur les DJ Siestes en proposant une gamme de produits et en installant des transats. La marque Havanna est toujours partenaire des Sunset Apéro et offre de très bons mojitos. Les cafés Malongo confirment le partenariat initié l’an dernier. Nous espérons, pour 2014, avoir d’autres grands sponsors nationaux.
Propos recueillis par Nicole MARI

Porto Latino : Les DJ Siestes en plus
Infos pratiques et Plan
- Tout sur www.porto-latino.fr
 
- Les billets sont en vente dans tous les points de vente habituels listés sur le site www.porto-latino.fr et sur www.corsebillet.co.
 
- Ouverture des portes à 20 heures. Fermeture à 2h et 3h le dernier soir. Début des concerts à 21h30.
- 3 août : Juveniles, Lilly Wood & The Prick
- 4 août : Bibi Tanga & The Selenites, The Glenn Leonard's Temptations
- 5 août : Alice Russell, Asaf Avidan
- 6 août : Santo Machango, IAM
& tous les jours, la DJ'Seleçao du festival : Le Disko, Dj Oil, Edouard Rostand, Mlle Stéphanie, Fred, Péo Watson, Jean-Do Bernacchi, Antonin BG & Mr. Flo + Dj Khéops le 6 août.

- Les navettes gratuites partiront de Bastia, du fond de la place Saint Nicolas (côté office du Tourisme) à 19h. Le retour se fait au départ de Saint Florent, en face du Spar St Anne, à 2h, sauf le dernier soir à 3h.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85245 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345