Corse Net Infos - Pure player corse

Pierre Frolla, l'homme qui plonge avec les requins, à Santa Giulia


Rédigé par le Lundi 7 Octobre 2013 à 19:37 | Modifié le Mardi 8 Octobre 2013 - 01:44


Pierre Frolla, quadruple recordman du monde d’apnée, spécialiste des plongées avec les requins et ambassadeur de la Fondation du Prince Albert II de Monaco plonge cette semaine (jusqu’à samedi matin) en apnée au large de Santa Giulia dans le cadre d'un shooting pour le prochain catalogue Aqualung.


Pierre Frolla, l'homme qui plonge avec les requins, à Santa Giulia

Tout comme Jacques Mayol, dont Luc Besson fit en 1988 le héros de son Grand Bleu, c’est enfant que le monégasque Pierre Frolla a attrapé le virus de la plongée. Dans le sillage d’un père qui fut membre de l’équipe nationale de chasse sous-marine, la stimulation d’un frère à ses côtés pour pousser toujours un peu plus loin le challenge, Pierre grandit palmes aux pieds, la Méditerranée comme terrain de jeu et d’exploration. Plus tard à Nice où il se prépare, au sortir des années lycée, à devenir professeur d’éducation physique que Pierre fait une rencontre décisive. 
 Recordman du monde de plongée en apnée statique en 1990 et membre de l’équipe de France d’apnée A.I.DA, Claude Chapuis est à l’origine des premières compétitions et embarque le jeune homme prometteur dans l’aventure. En 1999, Pierre Frolla devient recordman du monde en Immersion Libre. Il s’agit de descendre seul, sans rien, ni palmes, ni masque, à la seule force de ses bras. Une des trois disciplines de compétition de la plongée en apnée. En 2004, il obtient son quatrième record mondial dans la catégorie «Poids Variable», discipline extrême que les images du Grand Bleu ont fait connaître au grand public. Lesté par une gueuse de plomb, la remontée s’effectue à la seule force des membres. Il atteint 123 mètres, profondeur vertigineuse où seul un corps entraîné peut supporter la pression (13 kg par cm2) et un mental d’acier, les sensations qui l’accompagnent. La grande émotion. 
 Quelques années plus tard, un évènement va bouleverser la vie de Pierre Frolla. Dans la rade de Villefranche-sur-Mer, son ami Loïc Leferme meurt en 2007 à l’issue d’une sortie d’entraînement. Le drame lui fait prendre conscience qu’il est peut être temps pour lui d’arrêter la compétition et de contribuer à sa manière à la sauvegarde de ce monde sous-marin qui l’émerveille depuis toujours. Il décide alors de se consacrer à l’enseignement de sa passion dans une école qu’il a crée à Monaco en 2002 (L’école Bleue) et au tournage de documentaires. Et puis il y a ce compte à régler avec une vieille phobie...Né en 1975, Pierre Frolla est en effet de cette génération d’enfants qui traumatisée par les Dents de la mer en gardera une terrible appréhension... 
Aimer le monde sous-marin, vouloir témoigner de sa beauté, contribuer à sa sauvegarde mais en redouter l’une des plus fascinantes créatures n’est plus tolérable. Il lui faut soigner le mal par le mal, affronter ce démon qui le hante. Toujours en apnée, il explore sans relâche les mers du globe à la rencontre des requins. Les plus petits d’abord pour mieux apprivoiser sa peur et la combattre avec le meilleur antidote qui soit : la connaissance. Puis vient ce jour d’octobre 2009 où, au large de Guadalupe au Mexique, se produit LA rencontre. Un face-à-face mémorable, en apnée, avec le mythique Grand Blanc. La femelle dépasse les 5,50 m, tourne autour de lui. Tout est question d’attitude, l’étude de l’animal le lui a démontré, et de maîtrise de soi, ses années de compétition et d’exploits le lui ont enseigné. En suspension dans l’océan, lorsqu’il plonge enfin ses yeux dans les siens, plus que jamais ému et émerveillé, le voilà enfin libéré de ces années de hantise... 
Au-delà du défi personnel, les fabuleuses images de cette incroyable aventure ont ému la planète entière et contribué à casser l’image déplorable qu’un film et une bonne dose d’ignorance ont collé au requin... 
Le parcours de Pierre Frolla, c’est aussi celui d’une équipe. Des compagnons d’aventure, parmi lesquels on retrouve Fred Buyle ou encore Jérôme Espla, unis par les mêmes valeurs – la liberté, l’humilité, le courage, le partage, la passion, l’honneur - véhiculées au sein de l’Ecole Bleue et par le biais d’autres actions lancées au profit des enfants défavorisés (Opération Poséidon, projet Amade Monaco, lutte contre la mucoviscidose, etc.). La protection de l’environnement faisant le lien, pour faire des petits terriens d’aujourd’hui, les grands « meriens » de demain !






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85414 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346