Corse Net Infos - Pure player corse

Patrick Sorba abattu à Propriano


Rédigé par le Jeudi 25 Octobre 2012 à 09:14 | Modifié le Jeudi 25 Octobre 2012 - 09:21


Les armes ont encore parlé mercredi matin à Propriano. Après Jean-Dominique Allegrini-Simonetti à Aregno et Antoine Sollacaro, mardi dernier, c'est Patrick Sorba qui a été abattu dans une station-service de Propriano.


Patrick Sorba abattu à Propriano

Les coups de feu, tirés depuis un 4x4 Mercédes, ont retenti vers 9h30 au moment où Patrick Sorba, qui venait de réapprovisionner son véhicule, gagnait les locaux de la station, pour régler son achat.
Atteint à plusieurs reprises et notamment à la tête Patrick Sorba est tombé sur la piste de la station, tué, sans doute, dès le premier tir.
En tout cas quelques minutes après les coups de feu, les gérants de la station ainsi que des voisins qui avaient entendu les détonations, se sont portés à son secours, mais il était déjà trop tard.

Patrick Sorba, 44 ans, avait cessé de vivre.

 

Deux armes différentes 

L'alerte était aussitôt donnée et le sinistre, décore qui entoure les scènes de crime, dressé autour de la station.
Les premières constations effectuées par la gendarmerie - c'est la PJ d'Ajaccio qui à la charge de l'enquête -  ont permis d'établir que deux armes différentes ont été utilisées par les tueurs, une information confirmée un peu plus tard par Xavier Bonhomme, procureur de la République d'Ajaccio qui s'est rendu peu après sur les lieux.
Pour les enquêteurs, il ne fait aucun doute que ce nouvel assassinat s'inscrit dans la longue série des règlements de compte qui ensanglante l'île depuis on ne sait plus quand…

 

Voiture calcinée… 

Un peu plus tard on apprenait qu'un véhicule venait de brûler au cimetière de Propriano et que les investigations avaient permis aux enquêteurs de trouver deux armes - celles utilisées par les tueurs ? -  dans le véhicule calciné, un 4x4 Mercédes identique à celui qui quelques instants auparavant avaient permis aux hommes qui en voulaient à la vie de Patrick Sorba, de l'abattre.

De la victime on sait qu'il était marin à la SNCM et qui avait maille à partir avec la justice pour des braquages et un trafic de stupéfiants.

Il était le frère de Francis qui avait échappé en Novembre de l'année dernière à une tentative d'assassinat sur le port de Propriano et au mois de Mai une embarcation de plaisance, propriété de quelques-uns des proches de Francis Sorba, avait été visée par un attentat sur le plan d'eau du même port.
Depuis Paris, Manuel Valls a une nouvelle fois stigmatisé la "violence qui ronge, qui gangrène la société" mais "la Corse, c'est la France, c'est la République."

" Qui peut penser qu'en quelques jours ou quelques mois on peut régler un problème qui n'a pas été traité depuis des années?"

Le ministre, a par ailleurs, rappelé qu'il viendrait bientôt en Corse avec le Garde des Sceaux Christiane Taubira sans pour autant préciser de date. "Vous comprendrez qu'on le fasse avec tout le tact nécessaire. Nous ne voulons pas être un problème, nous voulons être une solution", a souligné Manuel Valls.
Pendant ce temps…





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41468 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37