Corse Net Infos - Pure player corse

Palmarès de la 20e édition du Festival de Cine Español y Latino americano


Rédigé par le Jeudi 23 Février 2017 à 15:55 | Modifié le Jeudi 23 Février 2017 - 15:09


La remise des prix de la 20e édition du Festival du Cinéma Espagnol et Latino-américain a fait salle comble hier soir à l’Espace Diamant ! Baignée dans un décor andalou, cette très belle soirée s’est ouverte sur une lecture en corse, en espagnol et en français des poèmes de Lorca, Neruda et Machado. L'occasion pour CNI de faire le point avec Marie-Claire Lucena la présidente de l'association organisatrice


La voix intense et saisissante de Mighela Cesari était accompagnée par le violon, magique, de Bertrand Cervera, fondateur du festival « Sorru in Musica » et violoniste solo de l’Orchestre National de France.

Quatre prix décernés
Grand Prix du Jury « Pro » El pastor de Jonathan Cenzual Burley, Décerné par les membres du Jury : Bertrand Cervera, président, Lisa Qulici, Marie-Jeanne Nicoli, Mighela Cesari et Antoine Leonardi
Prix du Jury Etudiant Gernika de Koldo Serra
Prix du Public El olivo de Icíar Bollaín
Prix du partenaire la CCAS Gernika de Koldo Serra
 
La soirée de clôture en présence de la réalisatrice Inés París!
Réalisateurs, journalistes critiques et professionnels de l’image ont été nombreux à venir au festival du cinéma espagnol et latino-américain ! Ils étaient présents pour échanger avec le public ajaccien tout au long de ces 9 jours de festival !
Dimanche la réalisatrice Inés París a rencontré les spectateurs à 21h à l’Espace Diamant pour la présentation de son film « La noche que mi madre mató a mi padre », suivi d’un échange après la projection. Une comédie légère à l’humour noir et au casting prestigieux pour clôturer dans la joie et avec le sourire cette 20e édition !
Un Vin d’honneur a suivi cette dernière séance avec convivialité et partage.
 

Marie-Claire Lucena, présidente du festival nous en dit plus…

Palmarès de la 20e édition du Festival de Cine Español y Latino americano
Le Festival du Ciné Espagnol et Latinoamericano ferme les portes de sa 20ème édition. Quel regard portez-vous sur ces 20 dernières années ?
Elles sont passées très vite...
Ces vingt années nous ont permis d'évoluer dans tous les domaines : au départ nous n'avions pas beaucoup d'expérience!
Au fil des années, nous avons beaucoup appris sur le fonctionnement du monde du cinéma.
Nous nous sommes structurés et avons cherché à fonctionner avec plus de discipline tout en conservant ce côté spontané qui donne à notre manifestation un caractère chaleureux et  convivial (c'est le public qui le déclare!).
Quant au choix des films, en observant les réactions des spectateurs, en restant à leur écoute,  nous essayons d'élaborer des programmations qui répondent à leur attente et à leurs goûts.
Ce dont nous sommes particulièrement fiers, c'est d'avoir créé une véritable curiosité et une réelle fidélité  pour un cinéma réputé "difficile" mais qui par l'étendue des pays qu'il représente, est une source immense d'expériences humaines, sociales, politiques, culturelles... originales, captivantes et très attachantes."


- Quel a été la fréquentation de cette 20ème édition ?
- Pour ce qui est de la fréquentation, nous n'avons pas encore fait de bilan très précis, mais on peut dire qu'elle a connu une nette augmentation.


- Comment les films sont-ils sélectionnés ?
- Les films sont sélectionnés de diverses façons : nous nous rendons dans des festivals comme celui de San Sebastián ou de Málaga en Espagne ;  nous sommes abonnés à une plate-forme professionnelle où sont proposés de nombreux films ; nous suivons avec attention l'actualité cinématographique sur Internet et ensuite sollicitons les maisons de productions pour visionner les films... Depuis quelques années, des réalisateurs ou des maisons de production nous sollicitent directement pour nous proposer leurs titres.

- Combien de personnes travaillent pour l’association ?
- Pendant toute l'année et pour un travail régulier, notre groupe se compose de 8 membres. Pendant le festival, nous pouvons compter sur la collaboration de nombreux bénévoles à tous les postes. Ils sont très efficaces et adoptent très rapidement "l'esprit" de notre festival. J'en profite pour les remercier chaleureusement.


- Réaliser un tel festival nécessite quel budget ? Quels sont vos aides ?
- Les subventions ont connu une forte diminution... Nous recevons une aide financière de la CTC, un petit soutien du Conseil Départemental de la Corse du Sud et une subvention "en nature" de la Mairie d'Ajaccio puisqu'elle met à notre disposition et gratuitement, les locaux de l'Espace Diamant, son matériel et son personnel...
Le reste de notre budget, représente  des fonds propres comme le sponsoring, les entrées, les adhésions...
Mais nous avons aussi beaucoup de dépenses!

- Quelle programmation et thèmes se profilent pour la 21ème édition ?
- Nous n'avons pas encore eu le temps de penser à 2018, j'avoue que nous n'avons pas encore fermé la porte du 20ème! Mais il existe quelques films que nous n'avons pu intégrer à notre sélection de cette année pour diverses raisons : ils en constitueront la base de la 21ème édition.... Ensuite, nous resterons attentifs à tout ce qui sera produit en 2017 et comme nous fonctionnons aux coups de cœur, nous réaliserons une nouvelle programmation en pensant très fort à notre public qui sait si bien nous le rendre en venant nombreux pour nous témoigner son soutien. Le partage est le principe qui nous anime.
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 88535 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45344 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39145 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 392