Corse Net Infos - Pure player corse

Opération vacances : Une compagnie maritime épinglée


Rédigé par le Jeudi 13 Juin 2013 à 18:26 | Modifié le Samedi 15 Juin 2013 - 01:50


La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Haute-Corse a verbalisé en 2012 une compagnie maritime pour "défaut d'information du consommateur sur les prix et publicité trompeuse". C'est ce qu'a révélé le bilan de l'opération de la saison dernière présenté jeudi à la préfecture de la Haute-Corse. Francis Lepigouchet, directeur-adjoint, de la DDCSPP nous dit tout ce qu'il faut savoir sur l'opération 2013.


Philippe Tejedor, Alain Rousseau, Francis Lepigouchet.
Philippe Tejedor, Alain Rousseau, Francis Lepigouchet.
Auparavant Alain Rousseau, le nouveau préfet de Haute-Corse avait tenu à souligner que pour une meilleure efficacité, l'opération interministérielle avait été intégrée dans le cadre plus large du rôle des services de contrôle et de sécurité en période estivale à côté des actions ménées pour la sécurité routière, la lutte contre les vols, les incendies.
Après quoi le bilan de l'année écoulée a pû être déroulé.
Avec pour commencer cette compagnie maritime verbalisée par Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations pour sa partique des billets "open" qui consite à vendre un billet aller-retour, le retour s'effectuant à une date indéterminée.
Sur 533 billets vérifiés, 510 cas  ont fait l'objet d'une demande de majoration avant l'embarquement retour dans des proportions sensibles allant jusqu'à 50% du prix du billet, sans information préalable du consommateur.
Le dossier a été transmis au parquet et le procureur de la République envisagerait de demander un règlement par voie transactionnelle.

Faux produits corses
Pour le reste il faut savoir que 433 visites ont été réalisées par le service de protection économique de la DDCSPP, 10 intentions de procès-verbal sont enregistrées pour 5 mesures de police administrative.
L'essentiel du contentieux conerne la commercialisation  de faux propduits corses tant en restauration qu'au stade de la distribution. Fromage, charcuterie et fruits sont plus particulièrement concernés par cette fraude aux produits insulaires.
Contrôles au niveau des foires rurales agricoles et artisanales , sur le GR 20 - pour vérifier l"hygiène des refuges ainsi que la commercialisation de produits corses dans les bergeries - au niveau de la châine alimentaire - 323 vistes pour 3 PV et 25 mesures de police administrative dont une fermeture dans le secteur de la boucherie -  de celui du respect de la chaîne du froid etc : les 100 agents de la DDCSPP qui sont sur le terrain n'ont guère chômé.

La restauration en amélioration
De ce large tour d'horizon il y a lieu de retenir que si traditionnellement la restauration fait l'objet d'un nombre importants de controles, le constat est pour le moins réconfortant : ce secteur est en amélioration constante en matière d'hygiène. Et si des mesures administratives et injonctions sont encore prononcées pour procéder à des opérations de nettoyage, aucun établissement n'a fait l'objet de fermeture administrative.
L'opération 2013, lancée jeudi à la préfecture de Haute-Corse, marchera sur les pas de l'opération 2012 avec des contrôles tous azimuts mais plus particulièrement ciblés sur quatre priorités : la mobilisation sur les manifestations et les rassemblements festifs, la valorisation des produits locaux et régionaux, le contrôle des activités de loisirs, sportifs en particulier et l'hébergement des vacances (campings, hôtellerie, locations saisonnières et chez l'habitant).
Mais rien n'échappe aux agents de la DDCSPP sauf peut-être ces structures éphémères qui changent d'une année sur l'autre et que l'on verra sans doute fleurir de plus belle sur le parcours du tour de France. 
Mais Alain Rousseau, le préfet, et Philippe Tejedor,  directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations de Haute-Corse, à l'appui de la présentation du dispositif de Francis Lepigouchet, ont promis de veiller tout particulièrement à limiter les appétits que la "Grande boucle" ne va pas manquer de susciter…

Savoir +
Le dossier " vacances 2013" est en ligne sur http://www.economie.gouv.fr/dgccrf
Un centre d'appel général "Allo service public" avec un numéro d'appel unique 39 39 permet au consommateur comme aux professionnels d'obtenir des informationsou des conseils.






A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40788 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345