Corse Net Infos - Pure player corse

Marine Le Pen à Ajaccio : "Vous êtes fiers d’être Corses et vous êtes fiers d’être français"


Rédigé par le Samedi 28 Novembre 2015 à 23:30 | Modifié le Dimanche 29 Novembre 2015 - 00:38


Marine Le Pen était en meeting au Palais des Congrès à Ajaccio ce samedi. Elle est venue y soutenir Christophe Canioni tête de liste FN pour les territoriales. Elle a assuré que le Front National serait au second tour, en Corse, lors de ces prochaines élections. Son discours devant 300 personnes, était surtout axé sur les attentats du 13 novembre, le fondamentalisme islamique, la politique sécuritaire actuelle de François Hollande jugée inadaptée, le quinquennat désastreux de Nicolas Sarkozy, l’Europe mère de tous les maux…mais de la Corse il en a été peu question.


Marine Le Pen à Ajaccio : "Vous êtes fiers d’être Corses et vous êtes fiers d’être français"
« C’est à nos candidats de parler de la Corse ! La Corse est certes une île, mais il pèse sur elle tous les dangers qui pèsent sur la nation française et seul le Front National apportera des réponses !.. Je ne vais pas vous dire que la Collectivité Territoriale de Corse pourra tout faire parceque ça serait faux, mais une victoire du front national serait déjà un très beau signal et une lueur d’espoir avant les échéances capitales de 2017 qui décideront de la destinée de notre pays. »
« La France est une grande et belle nation qui rassemble des bretons depuis 1532, des martiniquais depuis 1635, des corses depuis 1768, des niçois depuis 1860. Une nation qui reconnait les identités régionales et notamment celle de la Corse, parce qu’elles sont sa richesse : belle, sauvage, fière, impétueuse, fascinante et parfois déroutante. La terre est une terre de France par excellence, mais la Corse ne serait qu’une petite île méditerranéenne sans la France, et la France ne mériterait pas son titre de grande nation sans l’île de Beauté. Vous êtes fiers d’être Corses et vous êtes fiers d’être français, comme je suis fière d’être à la fois bretonne et landaise, et c’est la seule diversité que je conçois dans notre pays, pas celle prônée par Najat Vallaud-Belkacem ».
 
Offrir une vraie politique sécuritaire. Le vivre ensemble dans de nombreux quartiers est devenu le vivre comme eux.
Après une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, Marine Le Pen est rapidement revenue sur les faits terroristes depuis 2012 (Mohamed Marah) jusqu’à ce mois de novembre 2015, soulignant que depuis des années la sonnette d’alarme a été sonnée par le FN et avec juste raison. Les seules réponses du gouvernement et de François Hollande à ces actes, ont été le vote d’une loi sur le renseignement « visant à mettre 65 millions de Français sous surveillance, alors qu'ils ne sont pas fichus de surveiller 10.000 personnes, toutes fichées ; fermer momentanément des frontières, celle-là même qui ont laissé rentrer les terroristes. »
Citant Napoléon qui disait pouvoir perdre une bataille, mais se refusant de perdre une minute, la candidate dans le Nord Pas de Calais Picardie dira qu’il vaudrait mieux et vite se concentrer sur les quelques terrorises plutôt que d’éplucher les mails et les sms de 65 000 personnes.
« Avant d’être une responsable politique et une opposante farouche à leur politique je suis une citoyenne française, une patriote amoureuse de son pays et qui soufre à chaque fois qu’un français est frappé. Mais il apparait évident aujourd’hui face à l’incapacité tragique du PS, et face au bilan catastrophique de l’UMP-IR que le front national est la seule alternative pour vaincre le fondamentalisme islamiste et défendre les françaisEtre Français s’hérite ou se mérite. »
 
L’Europe, inutile et incapable d’assurer la sécurité
« Non messieurs de la commission européenne la France n’est pas cette petite province à vos ordres, non messieurs de la banque centrale européenne de Francfort la France n’est pas cette donnée statistique prête à accepter l'austérité, non messieurs de Washington la France n’est pas votre vassal mais votre alliée.» Pour Marine Le Pen là ou l’Europe pèche, c’est qu’elle n’est que la somme des nations, de pays qui n’ont pas les moyens d’assurer la sécurité de tous. Pour la présidente du FN, les attentats du 13 novembre ont mis en lumière les incapacités voire l’inutilité de l’Europe…. « Nous en avons reçu la désindustrialisation, l’appauvrissement généralisé, l’austérité, l’immigration massive et incontrôlée et le terrorisme. »
 
 
Sarkozy, son quinquennat n’a fait aucune preuve.
« Il ose aujourd’hui nous prêcher qu’il n’y aurait pas d’identité heureuse dans une société multiculturelle. Ce Nicolas Sarkozy ose décidément tout. Pendant son quinquennat désastreux il n’a eu de cesse de favoriser le développement du communautarisme en bradant la nationalité française avec la naturalisation de 500 000 étrangers et la régularisation d’1 million d’immigrés. Il rendra un fier service aux français en se taisant une fois pour toute ! »
 
Un appel à voter, à se déplacer aux urnes, et à motiver les abstentionnistes
Pour Marine Le Pen, ne pas voter ferait taire la démocratie, ce qui reviendrait à tuer encore une fois les victimes du Bataclan. Elle appelle donc les français à se déplacer massivement pour voter prochainement.
Si le public était moins nombreux que pour son dernier meeting, elle n’en n’a pas moins été applaudie. Mais c’est bien « Marine présidente » qui était scandé dans la salle laissant penser que les régionales ne seront qu’une étape avant le but ultime, gagner les prochaines présidentielles.
Le Diu vi Salve Regina suivi de la Marseillaise ont mis fin à cette rencontre avec ses sympathisants.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015


Les plus récentes
Territoriales 2015
Manon Perelli | 13/12/2015 | 4065 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Philippe Jammes | 13/12/2015 | 3757 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Manon Perelli | 18/12/2015 | 3393 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12