Corse Net Infos - Pure player corse

Les motards tirent la sonnette d’alarme…


le Jeudi 8 Novembre 2012 à 17:56 | Modifié le Samedi 12 Avril 2014 - 18:36


Les motards sont en colère et ils le font savoir. Jeudi matin, la Ligue Corse Moto et un certain nombre d’adhérents se sont rendus devant les grilles de l’Assemblée de Corse pour dénoncer le manque total de structures et le danger permanent du trafic routier.


Les motards tirent la sonnette d’alarme…

Au nom du groupe « Femu A Corsica » Jean Biancucci, élu territorial, Laurent Peraldi, président de la Ligue Corse et quelques dizaines de motards d’Ajaccio et de la région ont tenu à manifester devant la CTC. Pour se fa ire entendre bien sûr mais aussi, et surtout, pour que les élus prennent conscience de la multiplication des deux roues sur l’île et les conditions de circulation qui deviennent de plus en plus difficiles et dangereuses.
« Depuis le 1er janvier 1993, la CTC a obtenu le transfert du réseau routier qui représente 561 km reliant la Haute-Corse à la Corse-du-Sud et les villes entre elles. Faut-il rappeler que ce transfert s’est fait sans état des lieux ni listage ? En 2010, une identification des axes et délaissés à été menée mais si on peut considérer que le dernier Contrat Etat-Région et le PEI ont pu contribuer à une remise en état relative du réseau, la Corse est aujourd’hui toujours en attente du « rattrapage infrastructurel promis dans le cadre des « Accords de Matignon » précise Jean Biancucci dans son courrier déposé à la CTC.
 
L’intervention de Jean Biancucci
Le maire de Cuttoli rappelle, en outre, que le schéma directeur des routes territoriales voté l’année dernière a considérablement réduit la voilure et prévoit sur 10 ans, certains aménagements routiers. 
Il met l’accent sur le trafic routier qui ne cesse d’augmenter, le développement important du « deux-roues » en rappelant les périodes fortes en touristes sillonnant les routes de l’île : « La Corse est souvent considérée comme étant l’île aux motards. Si certains secteurs sont équipés, d’autres sont en cours. Ces dispositifs, conçus la plupart du temps pour les automobilistes, semblent remplir leur office, contrairement aux pilotes des deux roues.
Faut-il rappeler que les glissières simples et les piquets fonctionnent comme d’authentiques guillotines ? Attention aux sorties de route…Faut-il rappeler la mort de ce motard de quarante ans qui s’est encastré dans le rail de sécurité de Pisciatellu ? Il reste partout sur l’île de trop nombreuses glissières simples, susceptibles d’aggraver de façon terrible les conséquences d’un accident. »
Jean Biancucci n’a pas manqué d’interpeller la CTC sur les manifestations à venir, notamment le départ du Tour de France Cycliste en juillet 2013 : « Pour la première fois, la Grande Boucle partira de Corse et consacrera le deux roues. Ne serait-il pas bon de donner l’exemple et de montrer la volonté de la CTC de sécuriser tous les usagers des routes territoriales ? Un plan d’investissement à court terme permettrait d’aménager tous les endroits encore équipés de la deuxième glissière et donc de sauver des vies. »
J. F.
 
 
 
 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85457 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40903 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346