Corse Net Infos - Pure player corse

Les manifestations des lycéens dégénèrent


Rédigé par le Vendredi 10 Janvier 2014 à 22:11 | Modifié le Samedi 11 Janvier 2014 - 00:54


Près de 300 lycéens ont défilé vendredi après-midi entre le palais de justice et la préfecture de la Haute-Corse, à Bastia, pour, comme on le fait depuis plusieurs jours devant les établissements scolaires de l'Île, protester contre la censure du Conseil Constitutionnel et la non application de la coofficilaité de la langue corse adoptée par la collectivité territoriale. D'autres manifestations ont eu lieu à Porto-Vecchio, L'ile-Rousse, dans la plaine Orientale (voir par ailleurs) et Ajaccio.


A Ajaccio dans le courant de la matinée au terme de brefs incidents marqués comme la veille par des feux de poubelle cinq jeunes gens ont été interpellées après un rassemblement de protestation devant les grilles de la préfecture.
A Porto-Vecchio et l'Ile-Rousse trois jeunes gens ont été brûlés, parfois gravement, par les feux allumés dans la rue.
A Bastia après l'ordre de dislocation, il y a des heurts entre les manifestants et les forces de l'ordre avec des jets d'objets divers d'un côté et de l'autre de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.
On ne signale pas de blessés.

Ghjuventù Indipendentista : Nouveau rassemblement à Corte

La Ghjuventù Indipendentista nous a fait parvenir le communiqué suivant :
La Ghjuventù Indipendentista tient tout d'abord à se féliciter des mobilisations lycéennes de cette semaine. Il est pour nous important que les jeunes puissent s'approprier notre sigle et s'en servir pour exprimer les revendications légitimes, car la Ghjuventù Indipendentista est un outil dans les mains de la jeunesse corse.

Au vu de la situation actuelle de refus de toute avancée concrète pour la Corse que ce soit au niveau des droits de succession, de la langue, du statut de résident ou d'avancées institutionnelles nécessaires, nous appelons toutes les forces vives de notre jeunesse à une manifestation le mercredi 29 Janvier à 14h30 Piazza Paoli in Corti afin de démontrer à l'Etat français que la jeunesse de ce pays est déterminée à arracher par tous les moyens nécessaires les avancées qu'elle juge vitales pour la survie du peuple Corse.


Soutien de Femu a Corsica

Dans un communiqué "Femu a Corsica apporte son soutien aux lycéens et aux jeunes mobilisés pour la défense des arrêtés Miot, de la langue, de la terre, et plus largement pour leur avenir. Nous leur demandons aussi de faire la preuve de leur esprit de responsabilité, pour que leur action ne puisse pas être dénigrée par les conservateurs. Forza Ghjuventù !"





1.Posté par Gonfaron le 11/01/2014 14:12
Pour sur le règlement des droits de succession et surtout l'apprentissage et la maîtrise de la langue corse connue universalement va leur permettre d'avoir un brillant avenir……..
Mais connaître un peu danglais qui permet de se débrouiller dans le toursime source de richesse principale de l'île ça aide aussi>...

2.Posté par CorsicaNostra le 11/01/2014 15:38
Bravo aux jeunes de défendre avec conviction les arrêtés Miot et la coofficialité, ils sont un exemple a suivre pour la population de notre île qui reste immobile et qui pleurera quand il sera trop tard pour protester!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85192 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40765 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345