Corse Net Infos - Pure player corse

Les élections territoriales se tiendront les 6 et 13 décembre 2015


Rédigé par Nicole Mari le Mardi 14 Avril 2015 à 23:00 | Modifié le Mardi 14 Avril 2015 - 23:13


La date des élections territoriales est désormais connue. Selon des sources gouvernementales, le premier tour de scrutin aura lieu le dimanche 6 décembre et le second tour, le dimanche 13 dimanche, sur tout le territoire. En métropole, le scrutin concernera 13 nouvelles grandes régions, en remplacement des 22 actuelles. Ces élections, qui seront soumises à de nouvelles règles, seront, en Corse, particulières avec un mandat qui devrait être raccourci à deux ans dans l’optique de la création de la collectivité unique.


L'hémicycle de l'Assemblée de Corse.
L'hémicycle de l'Assemblée de Corse.
Ce n’était pas arrivé depuis 50 ans ! La dernière fois que les Français ont voté au mois de décembre, c’était en 1965 pour l’élection présidentielle qui a porté le Général De Gaulle au pouvoir. Les élections territoriales auraient du avoir lieu en mars, en même temps que les départementales, mais le gouvernement a tenu à dissocier les deux scrutins. Les 6 et 13 décembre prochain, les électeurs retourneront, donc, aux urnes pour élire, juste avant les fêtes, les conseillers territoriaux des 12 nouvelles régions métropolitaines, créées par la loi de décembre 2014, et qui verront officiellement le jour le 1er janvier 2016. Ils voteront également pour renouveler les élus de la collectivité territoriale de Corse (CTC) et des régions d’outre-mer… Malgré les craintes du président de la République, ce vote interviendra en pleine conférence mondiale sur le climat COP21 qui se tiendra, à Paris, du 30 novembre au 13 décembre, et réunira des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernements afin de trouver un accord dans la lutte contre le réchauffement climatique.
 
De nouvelles règles
Ce nouveau scrutin obéira, au niveau national à de nouvelles règles. Le mandat des futurs conseillers régionaux aura une durée de 6 ans et s’achèvera en 2021. Les conseillers régionaux seront élus au scrutin de liste selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel. Au premier tour, si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%), elle rafle le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la proportionnelle entre toutes les listes ayant recueilli au moins 5% des suffrages exprimés. Les listes, ayant réalisé au moins 10% des suffrages exprimés, peuvent se maintenir au 2nd tour ou fusionner avec les listes ayant comptabilisé au moins 5% des suffrages. Au second tour, la liste arrivée en tête décroche un quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis proportionnellement entre les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.
 
Le cas corse
En Corse, où la collectivité unique devrait voir le jour au 1er janvier 2018, les conseillers territoriaux ne seront élus que pour deux ans. La réforme institutionnelle prévoit de voter à nouveau en décembre 2017 pour élire les membres de la nouvelle assemblée.
Néanmoins, ce sera le dernier scrutin avant l’élection présidentielle de mars 2017, et certainement le plus couru. Les grandes manœuvres ont commencé, tous les partis politiques sont le pied de guerre et les noms des candidats têtes de liste circulent déjà, dans l’île comme sur le continent. Il est vrai que l’enjeu est d’importance. Les régions, issues de la réforme territoriale en cours, opèrent sur des territoires beaucoup plus vastes. Les conseils régionaux seront dotés de compétences plus grandes et seront, donc, plus puissants.
 
N.M.
 



Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4415 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11