Corse Net Infos - Pure player corse

Le Sporting ne gagne toujours pas face à Bordeaux !


le Mercredi 30 Novembre 2016 à 19:06 | Modifié le Mercredi 30 Novembre 2016 - 22:28


9 matches de rang - coupe de la ligue comprise- sans victoire, une place juste au-dessus du barragiste : Le Sporting ne sait plus à quel saint se vouer pour reprendre goût à la victoire qu'il n'a plus embrassée depuis le mois de Septembre face à Guingamp. Ce mercredi soir le Sporting, réduit à 10 en fin de match, est passé près, mais malgré un nouveau match courageux et dominateur, il n'a pas réussi à tenir le résultat qu'avait laissé entrevoir le but de Bifouma, inscrit au terme d'une belle période.


https://www.facebook.com/scbastia/
https://www.facebook.com/scbastia/
Stade de Furiani, SC Bastia : 1 Girondins de Bordeaux : 1 (0-0)
Buts pour le SC Bastia : Bifouma (49e)
Pour les Girondins de Bordeaux : Laborde (78e)
Arbitre : Sébastien  Desiage
Avertissements : Danis (40e), Leca (81e) au SC Bastia; Kiese-Thelin (3e), Kamano (34e), Menez (81e), Ounas (83e) aux Girondins de Bordeaux 
Exclusion : Marange (83e)

SC Bastia
Leca - Djiku puis Cioni (59e), Peybernes, Marange, Bengtsson - Cahuzac, Mostefa, Keita - Saint-Maximin puis El Kaoutari (86e), Bifouma puis Nangis (68e), Danic.

Girondins de Bordeaux
Prior - Sabaly, Lewczuk puis Ounas (46e) , Pallois, Contento - Plasil (c), Toulalan puis Youssouf (73e), Sertic - Ménez - Kiese-Thélin, Kamano puis Laborde (62e) 


Le froid, les embouteillages qui n'en finissent pas depuis quelques jours : Armand-Cesari sonnait un peu creux ce mercredi à… 19 heures pour ce Sporting-Bordeaux marqué par l'absence du bordelais de Bastia Crivelli, d'un côté, et à l'inverse par la présence de l'ancien bastiais…Kamano de l'autre.
Mais à l'heure du coup d'envoi - précédée d'une minute de silence à la mémoire de l'équipe brésilienne de Chapecoense  - le Sporting de Ciccolini n'avait que faire de genre de considérations : privé de victoires depuis 8 matches (5 défaites et trois partages des points). Il lui fallait l'emporter pour prendre quelque distance sur les profondeurs du classement même si l'adversaire se présentait, lui, avec une série, positive, de 6 matches sans défaites.

Mais comme dimanche à Nice c'était l'adversaire qui se montrait le plus remuant en début de partie avec Plasil, Kiese-Thelin et Menez aux manettes.
Mais cela n'allait pas durer.
Le Sporting, chez lui, entreprenait de prendre la direction du jeu.
Et il l'a fait.
En effet, après que Cahuzac ait pris sa chance au terme d'une percée improductive de Bifouma, Saint-Maximin plaçait des 30 mètres un boulet sur lequel Prior était contraint d'utiliser ses poings pour écarter le danger, histoire de rappeler que les Girondins n'auraient pas la partie facile.
Mais si le Sporting pressait et bousculait Bordeaux - Contento sauvait même sur sa ligne une reprise de la tête de Saint-Maximin - rien de décisif ne survenait jusqu'à la pause, même si ce même si Saint-Maximin et Danic tentaient de bousculer l'ordre des choses. 

La seconde période débutait sur le même tempo du côté bastiais avec Djiku, après plusieurs semaines d'absence, dont le tir ne prêtait pas à conséquence.
En revanche cette action à trois Danic-Saint Maximin- Bifouma se revélait bien plus efficace. En tout cas Bifouma se trouvait à point nommé pour au second poteau reprendre à bout portant le centre à mi-hauteur de Danic. (49e).
Dans la foulée Cahuzac essayait d'enfoncer le clou face à des Girondins assommés mais pas résignés face à la tonitruante reprise bastiaise.
Pourtant c'était encore Saint-Maximin qui se mettait en évidence contraignant Prior à renvoyer en corner mais l'arrêt de cette seconde période était incontestablement celui que mettait à son actif Leca à la suite de frappe de Ounas mis sur orbite par Menez. 
Le Sporting avait eu chaud et son gardien épaulé par Peybernes permettait au Sporting de conserver son avantage, mérité, au tableau d'affichage.
Mais il était écrit quelque part que ce n'est pas ce mercredi soir que le Sporting mettrait un terme a sa série noire de l'heure de 8 matches de rang sans victoire et une place juste au-dessus du barragiste.
En effet à une dizaine de minutes du coup de sifflet final Laborde, après une récupération d'Ounas, et au terme d'un rush solitaire, éliminait deux joueurs, dont Cioni, d'un petit pont et finissait par piquer son ballon et lober Leca sur sa sortie.
Mais dans la minute suivante Menez perdait son duel face au même Leca puis les esprits s'échauffaient quelque peu avec, à la sortie quatre cartons en deux minures : un jaune pour les deux joueurs puis dans la foulée un de couleur rouge pour Marange et un quatrième, jaune, pour Ounas  !
Il restait à ce moment-là encore une poignée de minutes à jouer et Furiani se prenait à redouter le pire d'autant que Menez ne levait pas le pied et contraignait à nouveau Leca à un nouvel arrêt décisif.
Finalement on en restait là avec un Sporting qui n'avait toujours pas pu renouer avec le succès !

Ciccolini :"Nous avons perdu le fil du match. Quant au carton rouge…"

ciccolini.mp3 ciccolini.mp3  (1.47 Mo)



Gourvennec : "Il faudra un jour gagner un match à l'extérieur"





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse


Les plus récentes
S.C.B
Charles Monti | 03/05/2015 | 11007 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
S.C.B
Charles Monti | 17/06/2016 | 9667 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 52