Corse Net Infos - Pure player corse

La gendarmerie présente son dispositif de sécurisation estivale en Haute-Corse


Rédigé par Patrick Bonin le Vendredi 29 Juillet 2016 à 12:48 | Modifié le Vendredi 29 Juillet 2016 - 15:08


Hasard du calendrier ou volonté d'affirmer sur le plan de la sécurité la présence effective de l'Etat, le jour même où l'assemblée de Corse fait voter une motion réclamant à l'Etat la fermeture des lieux de cultes ou foyers de radicalisation avérés, le jour même où le pouvoir insulaire demande à l'Etat de renforcer les mesures de sécurité sur les principaux lieux de fréquentation estivale, enfin le jour même où le FLNC du 22 octobre, après avoir demandé aux musulmans de Corse de faire remonter toute information de radicalisation possible, avertit que toute attaque terroriste intégriste contre la population de l'île donnera lieu à une riposte déterminée, la gendarmerie présente, sur le site pénitentiaire de Casabianda, en présence du sous-préfet de Corte Sébastien Cecchi, son dispositif sécuritaire pour la saison estivale.


La gendarmerie présentait sur le site de Casabianda les moyens engagés dans la sécurisation estivale de la population.
La gendarmerie présentait sur le site de Casabianda les moyens engagés dans la sécurisation estivale de la population.
Et le moins que l'on puisse dire, pour cette saison estivale, c'est que les moyens présentés montent en puissance.  Avec la volonté affirmée d'une réaction rapide à une éventuelle attaque terroriste même si de l'aveu du sous-préfet de Corte et du commandant de groupement de la gendarmerie de Haute Corse, Mathieu Demesy, la Corse ne serait pas plus menacée qu'un autre département et qu'aucun renseignement actualisé ne laisserait paraître l'imminence d'une attaque.  
Cependant, et c'est plus que légitime de le penser lorsque l'on se réfère à la dernière attaque en zone rurale ayant coûté la vie à un prêtre, les terroristes même suivis et fichés S, bagués par bracelet électronique, sont en capacité de nuire en n'importe quel endroit du territoire.


Ainsi, le colonel Demesy a pu présenter au sous-préfet de Corte un panel d'hommes et de moyens en capacité de réaliser des missions de surveillance habituelles comme celles notamment des cavaliers de la Garde républicaine auxquels la surveillance des massifs forestiers est dévolue mais également, de manière plus ciblée cette année, la surveillance des plages à haute fréquentation.  Motos tous terrains, VTT et quads seront également affectées aux mêmes missions tout en y incluant des missions de lutte contre la délinquance environnementale.

Un peloton d'intervention équipé pour faire face à la menace

Boucliers balistiques résistant aux balles d'armes de guerre, armement de pointe équipent cette unité en capacité d'intervenir sur un fait terroriste.
Boucliers balistiques résistant aux balles d'armes de guerre, armement de pointe équipent cette unité en capacité d'intervenir sur un fait terroriste.
Mais le plus impressionnant de cette après midi de démonstration fut la présentation du peloton d'intervention de l'escadron de Blois et de ses matériels par un jeune lieutenant commandant cette unité spécialisée. 
Trois escadrons assureront la sécurité des personnes et des biens au cours de la saison estivale.  
Unité dans l'unité, le peloton d'intervention sera divisé en deux équipes réparties équitablement sur le territoire et capables d'intervenir en moins de vingt minutes avec l'appui de moyens aéroportés sur le lieu d'un acte terroriste.  " Notre armement, qu'il s'agisse de la protection balistique, boucliers et casques d'intervention, pistolets mitrailleurs, et armes de poings ainsi que l'entrainement de mes hommes et leur équipement individuel nous permettent de faire face à la menace.  La doctrine d'emploi a évolué et changé car auparavant, nous devions attendre les unités spécialisées de type RAID ou GIGN. Aujourd'hui le premier sur place intervient lorsque le danger aux personnes est imminent" a expliqué le jeune officier.

Missions de prévention, missions de surveillance en lien étroit avec les unités de terrain dénommées brigades territoriales pour le renseignement, missions d'intervention rapide et de réaction face à la menace terroriste : tels sont les axes directeurs définis par les services de l'Etat. Un Etat qui ne pourra toutefois ignorer les initiatives politiques émises par l'assemblée de Corse et son organe exécutif qui compte bien mettre en place très rapidement l'organisation d'assises impliquant l'ensemble des forces vives de l'île ainsi que les représentants des différents cultes religieux autour du thème: " La Corse et son peuple : Quel modèle de société et d'appartenance citoyenne ? "

Interview du sous-préfet de Corte Sébastien Cecchi

Sébastien Cecchi Sous Préfet de Corte
Sébastien Cecchi Sous Préfet de Corte

interview_sebastien_cecchi.mp3 Interview Sébastien Cecchi.mp3  (3.33 Mo)



Interview Colonel Mathieu Demesy

Mathieu Demesy commande le groupement de gendarmerie de la Haute Corse.
Mathieu Demesy commande le groupement de gendarmerie de la Haute Corse.

interview_colonel_gendarmerie.mp3 Interview Colonel Gendarmerie.mp3  (1.84 Mo)





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85403 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346