Corse Net Infos - Pure player corse

La déviation de Propriano et la construction du tunnel de Viggianello ont débuté


Rédigé par le Lundi 10 Février 2014 à 23:54 | Modifié le Mardi 11 Février 2014 - 00:50


Lundi Paul Giacobbi député de Haute-Corse et président du conseil exécutif de Corse s’est rendu à Propriano pour une visite du chantier des travaux de la déviation de Viggianello, dont la CTC est le maitre d’ouvrage. Il était accompagné à cette occasion de Paul-Marie Bartoli, maire de Propriano et conseiller exécutif qui a présenté l’état d’avancement de l’opération sur le site. L’opération, d’un montant total de 45 M€ comprend deux marchés principaux, le premier traitant des rétablissements routiers de part et d’autre du tunnel (terrassements assainissements ouvrages d’art), et le second de la construction du tunnel de Viggianello.


Une déviation pour fluidifier la circulation routière

La déviation de Propriano et la construction du tunnel de Viggianello ont débuté
Sur la route nationale 196 qui relie Ajaccio à Bonifacio, plusieurs points singuliers subsistent dont la traversée de la ville de Propriano. Cet itinéraire permettant de traverser la commune apparaît complètement saturé en période estivale compte tenu du fort trafic, alimenté notamment par les arrivées des ferries.
La nouvelle voie qui permettra un dégagement du flux routier,  débutera au nord, au carrefour entre la RT 40 et la RD 257, et au Sud à environ 300 m du carrefour entre la RT 40 et la RD 19 ; Elle traversera successivement les communes de Propriano, Olmeto et Viggianello. Cet aménagement de type « déviation d’agglomération » à 2 x 1 voie d’une longueur de 2,3 Km comprendra un tunnel de 477 m de long.

Quelques chiffres

Cette opération est financée à 70 % par l’Etat dans le cadre du PEI et à 30 % par la CTC. Le linéaire total de l’ouvrage de 477 m comprendra une section creusée sur 419 m, et des ouvrages voutés (casquettes amont et aval) sur une longueur cumulée de 58 m.
Le rayon d’intrados du tunnel est de 5 m permettant le passage de 2 voies de circulation. La largeur entre piédroits se décomposera de gauche à droite comme suit : un trottoir est de 1 m, une chaussée de 7,6 m à deux voies (chacune de 3,5 m plus une bande dérasée de 0,30 m), et un trottoir ouest de 1m ; Le dévers sera constant et égal à 2,5 % vers l’ouest. Le gabarit de circulation offrira une hauteur libre minimum de 4,30m et une largeur roulable de 7,60 m.
Les terrassements à l’air libre concerneront  36 000 m3, l’excavation du tunnel 46 000 m3, 18 000 m3 de béton seront travaillés, 20 000 ml d’ancrages et  542 000 kg d’acier.
 

Le détail du creusement

L’attaque principale partira de la tête sud pour privilégier une attaque montante. Le tunnel sera réalisé par une méthode traditionnelle à l’explosif en pleine section, suivant un protocole très précis, devant garantir le suivi le plus fidèle de la géométrie et une sécurité maximum. Si la roche granitique rencontrée est trop fracturée, une excavation en demi-section est prévue. Les forations des plans de tir à l’explosif seront réalisées avec un jumbo de foration à 3 bras robotisés : le Robofore R 468.
Les principales caractéristiques de la méthodologie de creusement sont un abattage à l’explosif sur des volées allant de 0,80 m à 4 m selon les conditions géotechniques rencontrées, un soutènement provisoire par clouage et béton projeté, des mesures de suivi et d’auscultation. Une fois le creusement terminé, un revêtement définitif en béton non armé de 35 à 50 cm d’épaisseur est réalisé à l’aide d’un coffrage outil. Restera alors à équiper le tunnel (alarmes, lumières,…)

Une déviation livrée fin 2016

 
Pour augmenter la cadence, 2 équipes de 6 personnes sont organisées en 2 postes par jour : de 7 à 14 heures (premier poste) et de 14 à 21 heures (second poste) du lundi au vendredi.
Les travaux de minage et les activités bruyantes seront menés durant la journée afin de limiter les nuisances sonores au dehors de la plage horaire  de 7 à 20 heures
Les difficultés techniques restent élevées dans ce genre d’ouvrage. Elles sont inhérentes aux travaux souterrains et aux exigences de sécurité, au respect de l’environnement sensible du site, compte tenu notamment de la présence de nombreux riverains, et à la complexité des équipements de sécurité et d’exploitation.
Le montant prévisionnel des travaux du tunnel est estimé à 15.176.252,26 € HT soit un montant de 16.390.352,44 € TTC, pour une durée de 26 mois incluant une période de préparation de 90 jours. La livraison de la déviation est prévue fin 2016, après réalisation des travaux de chaussée.

Les principales dates du tunnel

1er septembre 2013 : démarrage de la période de préparation des travaux
1er décembre 2013 : démarrage effectif des travaux tête sud
4 février 2014 : début du creusement
10 février 2014 : démarrage prévisionnel des travaux tête nord
1er octobre 2015 : fin prévisionnelle des travaux

santi.corsenetinfos@gmail.com





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85434 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346