Corse Net Infos - Pure player corse

La commune d'Aregnu signe la charte de la langue corse


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 3 Août 2013 à 14:53 | Modifié le Dimanche 4 Août 2013 - 02:11


Jean Zuccarelli, conseiller exécutif, président de l’ADEC, était samedi à Aregnu à l’occasion de la 17e édition de la foire de l’amandier, pour la signature de la charte de la langue corse par la commune d’Aregno, le comité syndical du syndicat mixte du Pays de Balagne et la Fédération des foires rurales agricoles et artisanales de Corse (FFRAAC) en présence du maire Claude Imperiali, du président du comité syndical Attilius Ceccaldi et Joëlle Titrant-Suzzoni présidente de la FFRAAC.


La commune d'Aregnu signe la charte de la langue corse

A l'issue de l'inauguration de la XVIIe édition di a fiera di l'Amandulu in Aregnu, a eu lieu sur le champ de foire la signature de la charte de la langue Corse par la commune d'Aregnu, le Comité syndical mixte du Pays de Balagne et la Fédération des foires rurales et artisanales de Corse.
Jean Zuccarelli, conseiller exécutif, président de l'ADEC a souhaité en langue corse la bienvenue à tous avant de remercier chaleureusement Claude Impériali, maire d'Aregnu et les organisateurs di a Fiera di l'Amandulu d'Aregnu pour leur accueil et les féliciter pour la mise en place de cette belle manifestation qu'ils ont su inscrire dans la durée.
Il a ensuite salué l'implication et l'engagement du président Paul Giacobbi et de son collègue Paul Ghionga dans l'élaboration de cette charte de la langue Corse. Jean Zuccarelli soulignait par ailleurs l'adhésion à cette charte de plusieurs collectivités locales, parmi lesquelles une centaine de communes, des communautés de communes, associations culturelles ou à caractère socioéconomiques, chambres consulaires....
Il poursuivait : «  Vuleria avà dì à i nostri trè signatarii perchè firmà a cartula di a lingua, più ch'un sìmbulu, ghjè un veru impegnu da mette in piazza, nant'à u terrenu, i mezi necessarii à a difesa, à a valurizazione è à a diffusione di u corsu, rinfurzendu a so presenza cum'è a so visibilità, in tutt'i duminii di a sucetà isulana.
St'adesione rispechja a vostra vuluntà di u purtà una petra à l'édifiziu di a corsufunia, à un bislinguisimu assuntu ; ch'ella sia in u finziunamentu amministrativu di a cumuna d'Aregnu è di u Sindicatu Mistu di u Paese di Balagna, ottraversu l'azzione di l'associi urganizatori di tutte e fiere chì aderiscenu à a Federazione di e Fierorsica (FFRACC).
So sicuru chì ognunu ci la ferà à cuntribuisce à fà campà a notre lingua, dendu li un secondu fiatu, trà tradizione è mudernità, ch'ella pudessi ritruvà un valore ecunomicu è u rollu di legame suciale ch'ella avia cinquant'anni fà. Vi ringraziu. »
Jean Zuccarelli apposait ensuite sa signature sur le document officialisant cette adhésion de la commune d'Aregnu à la charte de la langue Corse et invitait le maire Claude Impériali, le président du Pays de Balagne Attilius Ceccaldi et la présidente de la FFRAAC Joëlle Titrant-Suzzoni à en faire de même.
Cette dernière soulignait les 30 années de travail di a Fédérazione di e Fiere Campagnole di Corsica qui regroupe aujourd'hui 13 associations qui ont en commun de valoriser des produits et des services issus de l'économie insulaire par l'organisation de marchés.

La charte avance
La charte de la langue corse, prévue par le « Plan stratégique d’aménagement et de développement linguistique pour la langue corse (2007-2013) », vise à renforcer l’usage et la visibilité de la langue corse dans la vie sociale et dans l’espace public.
Depuis février 2009, une centaine de communes incluant les communautés de communes de la Costa Verde et du Centre Corse, ont adhéré à la Charte de la langue corse.
Celles-ci ont été rejointes par les communautés de communes de la Costa Verde et du Centre Corse. Le CNFPT, l’ADEC, la CADEC, les Chambres d’Agriculture de Haute-Corse et de Corse du sud, la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Haute-Corse, le Conseil Général de la haute-Corse, l’Office de l’Environnement de Corse, l’Agence du Tourisme de la Corse, l’Office de l’Equipement Hydraulique de Corse, l’entreprise ViTO Corse, In Piazza magazine, l’association « Accademia di i Vagabondi », a Casa Balanina di a Lingua, le syndicat mixte du pays de Balagne, la fédération des chasseurs de Corse du Sud, l’association du festival du film de Lama, a Casa di u Populu Corsu d’Issy-les-Moulineaux, les amicales des corses de Marseille, Montpellier et Aix-en-Provence, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la haute-Corse, la fédération d’Aide à Domicile en Milieu Rural de Corse du sud, le groupement de coopération social et médico-social A Stella, l’Union Régionale des Professionnels de la Santé, la Ligue corse d’échecs, le SCB, l’ACA, le GFCOA et dernièrement La Poste de Corse ont également adhéré à ce dispositif.
En adhérant à la charte de la langue, la commune d’Aregno, le Comité Syndical du Syndicat Mixte du Pays de Balagne et la Fédération des Foires Rurales Agricoles et Artisanales de Corse (FFRAAC) s’engagent à leur tour pour la promotion de la langue corse et s’associent concrètement au processus collectif qui vise à donner à la langue corse toute sa dimension au sein de la société.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346