Corse Net Infos - Pure player corse

La LDH organise la 6ème édition des 8 heures pour la solidarité


Rédigé par le Jeudi 8 Novembre 2012 à 13:22 | Modifié le Jeudi 8 Novembre 2012 - 18:54


Le vendredi 10 et le samedi 11 novembre, la Ligue des Droits de l’Homme organise les 8 heures pour la solidarité, dont ce sera la 6ème édition. Sur le thème, " Avec les migrants, construire une autre Méditerranée", l’accent sera mis sur les migrations et leurs différentes raisons, migrations que l’on retrouve tout au long de l’histoire de l’humanité, mais aussi au cœur des débats actuels de société.


Deux invités pour deux jours de rencontres et de débats

La LDH organise la 6ème édition des 8 heures pour la solidarité
Bertrand Badie, Professeur d'Université (Sciences Po. Paris), conférencier, spécialiste des relations  internationales, à écrit Le défi Migratoire, qui montre comment les réseaux migratoires contribuent à façonner l'espace international, et à forger une société mondiale faite, comme toute société, de tensions, de conflits, d'intégrations manquées mais aussi d'interactions croissantes. Son autre titre Pour un autre regard sur les migrations, donne l’occasion aux auteurs de proposer des pistes concrètes pour regarder autrement déplacements humains ou de populations.
Chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI), il est conseillé de la rédaction de L’Etat du monde (Ed. La Découverte)  depuis une vingtaine d'années, et participe aussi à un ouvrage,  Nouveaux mondes, carnets d’après-guerre froide chez Le Monde.fr – CNRS éditions
Michel TUBIANA, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme est aussi Président du Réseau Euro- Méditerranéen des Droits de l'Homme (REMDH), composé de plus de 80 membres représentant des organisations de défense des droits de l’Homme, des institutions et des personnes situées dans 30 pays de la région euro-méditerranéenne.
Avocat, il a défendu Klaus CROISSANT, l’avocat de la bande à BAADER, est intervenu au procès PAPON pour la LDH et dans plusieurs affaires racistes et antisémites. Il a aussi été avocat de militants du FLNKS, et a été mandaté par la FIDH pour participer à plusieurs missions  d’observation, notamment sur la situation en Israël et en Palestine. 
Aujourd’hui, quel est l’état réel des migrations en Méditerranée ? Quelles en sont les raisons ? Les politiques européennes permettent-elles de garantir la liberté d’aller et venir et le droit d’asile ? Sont-elles un rempart contre la xénophobie ou au contraire entretiennent-elles les peurs ? Quelles sont les conséquences des migrations sur nos sociétés, pour les repères culturels, les constructions identitaires et les appartenances ?  Face aux mutations sociales et politiques de nos sociétés, faut-il repenser la citoyenneté en référence à la résidence ? Telles sont les questions qu’aborderont nos deux invités en introduction au débat  Avec les migrants, construire une autre Méditerranée.
 

Hommage à Antoine SOLLACARO

En marge de ce rendez-vous, en association et en présence de la famille d’Antoine Sollacaro, la LDH rendra un hommage public à celui qui adhéra à la ligue en 1997, fut président de la section de Corse de 2000 à 2003, puis sans interruption, membre du comité de Corse et conseiller juridique, mandat que lui avait confié le Bureau national.
Première manifestation publique de la LDH en Corse depuis l’assassinat d’Antoine Sollacaro, la section de Corse lui rendra un hommage, à l’ouverture du débat organisé dans ce cadre de cette 6ème édition, samedi 10 novembre 2012 à 15 heures  à l’Espace Diamant à Ajaccio.
Le même jour, à Paris, en ouverture du Comité central de la LDH, les instances nationales de la ligue observeront une minute de silence en mémoire de celui qui fut un extraordinaire défenseur des droits et de la cause corse, mais aussi l’ancien président de la section de Corse, membre du comité de Corse et conseiller juridique de la LDH.
" Nous rappellerons ses engagements les plus significatifs, ses autres combats, notamment contre le droit d’exception et l’arbitraire. Antoine militait pour une autre Corse, une autre Méditerranée, une autre façon d’être humain, il était attaché aux principes humanistes."

Programme

Vendredi 9 novembre 2012
Matinée : Enregistrement du magazine politique « Cuntrastu » France3 Corse Viastella.
14h30 : Audition de M. Bertrand Badie et M. Michel Tubiana par le Conseil Economique Social et Culturel de la Corse (CESCC) suivi d'un débat avec les élus, en présence d’Emmanuelle De Gentile, conseillère exécutive en charge des relations européennes, à l’Assemblée de Corse
19 heures : Réception à l'Hôtel de ville par le Maire d'Ajaccio.
 
Samedi 10 novembre  2012
10 à 12 heures : Rencontre avec la presse à l’hôtel Palazzu U Domu Ajaccio
15 h à 17h 30 : Débat Public à l'Espace Diamant Ajaccio 
17h30 : Un pot de l'amitié clôturera cette 6ème édition. 
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:57 Appietu a fêté la Sant’Andria

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13945 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7458 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28