Corse Net Infos - Pure player corse

La Haute-Corse se dote d’un "schéma" pour renforcer la protection de l’enfance


Rédigé par le Mardi 28 Février 2017 à 19:33 | Modifié le Mardi 28 Février 2017 - 22:15


Dans une région en proie aux inégalités territoriales et sociales dans les solutions d’accueil pour les jeunes enfants et le soutien à la parentalité, une coordination des acteurs sociaux devenait plus que nécessaire. Le schéma départemental des services aux familles a été officiellement signé ce mardi par tous ceux qui ont contribué à son élaboration, concrétisant ainsi l’alliance des partenaires concernés. Pilotée par l’Etat, cette feuille de route devrait permettre de mieux identifier les besoins des territoires et optimiser la réalisation des actions afin de soutenir au mieux les familles.


Le Comité restreint "signataire" du SDSF : l'Etat, le Conseil Départemental, la CTC, la CAF de Haute-Corse et la MSA
Le Comité restreint "signataire" du SDSF : l'Etat, le Conseil Départemental, la CTC, la CAF de Haute-Corse et la MSA

Un diagnostic précis

Un comité de pilotage, un comité restreint et trois comités techniques. Il n’en fallait pas moins pour établir un diagnostic précis des besoins des familles de la région et les conclusions sont éloquentes. Pauvreté des familles monoparentales, précarité des familles bénéficiaires d’un minimum social.
On constate une augmentation d’environ 6% du nombre d’allocataires en 4 ans” ajoute Christine Rous, directrice de la Caisse d'allocations familiales de Haute-Corse. Et une capacité d’accueil petite enfance non adaptée à la demande avec en 2016, 4 004 enfants de moins de 3 ans pour une capacité d’accueil tous modes confondus de 2 505 places. Sur le département de la Haute-Corse, 71% des communes sont sur les zones dites “prioritaires”.
Dans ce contexte, dix fiches actions ont été élaborées par les acteurs institutionnels et de terrain afin d’agir sur les trois axes stratégiques établis : la parentalité, la petite enfance, la jeunesse et la citoyenneté. Le Département va dans ce sens, permettre prochainement l’accueil en crèche d’un enfant de moins de 18 mois dont la mère est incarcérée au centre pénitencier de Borgo.

Pourquoi ce schéma ?

Ce dispositif relatif à la politique de la petite enfance et de la parentalité, vise à favoriser la création de places d’accueil pour les enfants de moins de trois ans et fixe les orientations stratégiques et les objectifs sur les territoires prioritaires. Le but étant de réduire les inégalités dans l'accès à ces services et de coordonner l’action des multiples acteurs impliqués afin d’améliorer les services proposés aux familles. Des réunions de bilan seront organisées régulièrement entre les comités et permettront de suivre les actions et optimiser le travail en réseau à l’horizon 2019, date de prescription de ce schéma. Avant cela, les schémas des deux départements devraient faire l’objet d’une nouvelle réunion en vue de la mise en place de la Collectivité unique ...
Le rendez-vous est pris.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Août 2017 - 17:45 Lucciana : Barbara, 23 ans, Miss Elégance Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15008 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8862 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44