Corse Net Infos - Pure player corse

Journées de La Marie Do : A Bastia aussi…


Rédigé par le Mardi 30 Septembre 2014 à 21:59 | Modifié le Mardi 30 Septembre 2014 - 23:12


Les journées de La Marie Do - deuxièmes édition - démarrent ce mercredi soir à Bastia. Et se poursuivront samedi et dimanche avec de beaux rendez-vous entre Ponte-Leccia et Bastia puis sur la place Saint-Nicolas.


Journées de La Marie Do : A Bastia aussi…
Marie-Anne Acquaviva et Andrée Mattei, vice-présidentes de l'association, en ont fait une présentation mardi après-midi à la mairie de Bastia en présence notamment de Gilles Simeoni, maire de Bastia et François Tatti, président de la CAB, collectivités qui sont partenaires de l'opération avec le conseil général de la Haute-Corse et l'école Jeanne-d'Arc.
Le programme de ces journées ?
Il démarre ce mercredi dès 21 heures au théâtre municipal de Bastia avec un défilé de mode et un spectacle de danse organisés par Jennifer Chiaramonti (15€ l'entrée)
Il se poursuivra samedi avec le Défi Nord-Sud. Une course de relais - 10 € l'engagement - qui, d'un côté, va partir de Bocognano pour rallier Ajaccio et, de l'autre, de Ponte-Leccia pour rejoindre Bastia où l'arrivée est prévue vers 17 heures, sur la place Vincetti, avec, dans le peloton des coureurs, Gilles Simeoni qui prendra la course en route au rond-point de Furiani - lieu du dernier relais - en même temps que Mme François Tatti !
Les journées se poursuivront le lendemain à 10 heures sur la place Saint-Nicolas avec pour commencer, une course des enfants puis à 10h30 une grande marche de la solidarité - 10 € l'engagement - dans le centre ancien avec départ et arrivée la place Saint-Nicolas en passant par la rue Napoléon, la rue du Colle, la Citadelle, le jardin Romieu, le quai des Martyrs.

Les deux vice-présidentes ont, ensuite, rappelé ce qu'était La Marie Do, son organisation, sa philosophie :" C'est une association entièrement corse", "tout l'argent qu'elle recueille reste ici", "il n'y a que des bénévoles", "il n'y a pas de frais, tout le travail est effectué par des bénévoles" ont répété l'une et l'autre.
"Nous aidons financièrement les malades qui sont dans la précarité - 8 500€ en 2013 pour la Haute-Corse - mais la Marie Do c'est aussi l'unité de chimiothérapie de Corte avec le financement des fauteuils et des pompes à morphine, ce qui évite les malades du Centre-Corse à se déplacer sur Bastia".
Marie-Anne Acquaviva et Andrée Mattei ont encore rappelé que l'association a financé deux chambres à la Maison du Bonheur à Nice afin que "les familles corses puissent accompagner leurs malades sur place et de bénéficier d'un hébergement à moindre coût."
Et de citer encore ces "15 000 € destinés à l'achat de matériel chirurgical de dernière génération, destiné au cancer du Colon et de la vessie, qui permet des interventions beaucoup plus courtes et beaucoup moins douloureuses."
Mais il est encore mille choses que met à son actif la Marie Do.
Ces journées qui vont se dérouler simultanément à Ajaccio et Bastia vont, encore, le démontrer !



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13930 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7095 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28