Corse Net Infos - Pure player corse

Inseme per a Ghisunaccia, un espace de convergence où toutes les sensibilités s'expriment


Rédigé par Patrick Bonin le Mercredi 5 Mars 2014 à 16:27 | Modifié le Mercredi 5 Mars 2014 - 21:32



Julien Soriano de sensibilité droitiste se sent à l'aise au sein d'Inseme per a ghisunaccia

Julien Soriano jeune militant de droite symbolise cette volonté d'ouverture de Inseme per a Ghisunaccia (Photo SG).
Julien Soriano jeune militant de droite symbolise cette volonté d'ouverture de Inseme per a Ghisunaccia (Photo SG).
La campagne électorale suit tranquillement son cours à Ghisonaccia.  Les candidats,  auprès de la population , chacun à leur manière, parfois même dans une stratégie identique de rencontre du public, défendent les points primordiaux de leurs programmes.  Maintenant que les listes sont connues du grand public, elles évoquent par leur composition la volonté de représentativité de chaque candidat. Il est alors clair que le jeu politique est de tenter de décortiquer, à travers les noms évoqués, la finalité de chacune de ses listes. Pour Inseme per a Ghisunaccia, l'exercice de composition de la liste a été avant tout selon Jean-Pierre Antonelli celui de rassembler toutes les strates de la société : " Du fait de la présence d'un prisonnier politique au sein de notre effectif, on s'est rendu compte que nos adversaires tentent de nous enfermer auprès de la population dans l'idée d'une liste "natio" repliée sur elle même. Ce n'est absolument pas le cas car beaucoup de co-listiers viennent d'horizons très différents. Ils sont même parfois idéologiquement très opposés et c'est justement cela qui fait notre force.  Avoir réussi pour le bien de Ghisunaccia à rassembler aussi largement afin de rejeter en bloc les pratiques clanistes, c'est déjà dans les esprits avoir gagné" a déclaré Jean Pierre Antonelli.

Exemple même de cette diversité d'opinions et d'idéologies, la présence du jeune Julien Soriano, engagé politiquement à droite et placé en 9ème position sur la liste Inseme per a Ghisunaccia : "  «Je suis un jeune de 23 ans,  positionné à droite politiquement et j’ai été immédiatement séduit par la démarche d’ouverture Inseme per a Ghisunaccia-Ensemble pour Ghisonaccia conduite par Jean-Pierre Antonelli.  Notamment l’idée novatrice d’espace de convergence, où se regroupent des femmes et des hommes aux sensibilités politiques différentes. Mais qui toutes et tous partagent les mêmes valeurs de refus du clientélisme et une volonté commune de promouvoir un développement ainsi que d’aboutir à un climat apaisé en mettant en œuvre une politique de mieux vivre ensemble. A Ghisunaccia, comme demain à l’échelle de la Corse, cela passe par une réconciliation au-delà des clivages au sein de notre communauté. Désormais, ce qui nous unit, à savoir la construction de notre avenir est plus important que ce qui a pu nous diviser par le passé »

L'éclosion des programmes, du grain à moudre pour chaque camp

Jean Pierre Antonelli a livré son analyse du bilan et du programme de la mandature sortante. (Photo SG).
Jean Pierre Antonelli a livré son analyse du bilan et du programme de la mandature sortante. (Photo SG).
L'intérêt d'une campagne électorale est bien là,  surtout lorsque elle est menée dans la courtoisie et le respect, à savoir la mise en confrontation d'idées.  Les composantes de programmes municipaux sont finalement souvent complémentaires car au plus proche des besoins de la population. Cependant, les oppositions qui ne présentent pas un bilan de mandature pour cause de non exercice du pouvoir, s'attèlent généralement à confronter le bilan de la majorité sortante à leur conception de la réalité du terrain.  Un exercice auquel n'a pas manqué de se livrer Jean Pierre Antonelli : " L'impression que j'ai eue en lisant le programme de la majorité sortante, c'est d'avoir été plagié et copié.  En dehors de ces éléments,  quelques propositions me semblent farfelues. Je pense notamment à ce concept d'école municipale du sport .... S'agit il de vouloir municipaliser les associations sportives? En parlant de sport toujours, une fois le complexe sportif sur la route de la mer sorti si tant est que les acquisitions foncières soient effectives, que deviendra l'ancien stade , un parking inondable, un espace paysagé inondable ou un théâtre de verdure inondable ? C'est vrai, les possibilités sont multiples sur ce terrain en zone inondable" a déclaré Jean-Pierre Antonelli.

Autre domaine d'étonnement de la tête de liste Inseme per a Ghisunaccia à la lecture du programme et du bilan édité par la municipalité en exercice,  la fiscalité et les acquisitions foncières :  "Comment parler de gel fiscal alors que documents en main, le taux d'imposition voté a augmenté durant la précédente mandature. Que nos concitoyens comparent leurs taxes d'habitation depuis 2008 et ils pourront d'eux même le constater.  De même, de nombreux exemples contredisent le bilan annoncé en matière d'acquisitions foncières qui pour certaines l'ont été du fait de la majorité municipale d'avant 2008." a conclu Jean-Pierre Antonelli.
Programme contre programme, bilan opposé à une conception de la réalité qui n'est très certainement pas la même vue de la majorité sortante, l'idée d'un débat public ou à huis clos médiatisé pourrait être, en laissant de côté les passions intempestives, un bon moyen d'orienter l'électeur. Un débat que Jean-Pierre Antonelli serait, selon ses dires, prêt à accepter.

Le programme d'inseme per a Ghisunaccia



Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85531 vues - Charles Monti