Corse Net Infos - Pure player corse

Hyacinthe Mattei répond aux six contestataires de la majorité municipale de L'Ile-Rousse


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 1 Janvier 2017 à 18:51 | Modifié le Lundi 2 Janvier 2017 - 12:31


A quelques semaines de l'élection du nouveau président de la communauté de communes, structure née de la fusion entre L'Ile-Rousse et celle de E Cinque Pieve, au sein du conseil municipal de L'Ile-Rousse, six dissidents de la majorité règlent leurs comptes avec le maire Jean-Jo Allegrini-Simonetti, seul candidat déclaré pour cette élection qui, selon des accords de 2014 lui revient de droit. Hyacinthe Mattei, élu d'opposition et membre du conseil communautaire, mis en cause par le groupe dissident a souhaité apporter des précisions


Hyacinthe Mattei répond aux six contestataires de la majorité municipale de L'Ile-Rousse

"L'outrance et l'affabulation sont de retour à en cette fin d'année, à l'Ile-Rousse, qui espérait passer 2016 dans la quiétude et la sérénité retrouvée.
Les contestataires du Conseil Municipal en ont décidé autrement, pour des motifs très personnels, et à l'opposé de l'intérêt collectif.
L'occasion était trop belle avec l'ordre du jour du Conseil Municipal du 21 décembre 2016 : désignation des membres du conseil d'administration du CCAS et de deux délégués supplémentaires devant siéger dans la future entité née de la fusion.
Pour assurer l'élection de l'un de leurs membres il fallait à nouveau réveiller les vieilles rancœurs, les polémiques, véhiculer des contre-vérités à mon égard, bref diaboliser Hyacinthe Mattei, ce qui aurait pu marcher !
Ce moment de délectation pour les contestataires a été minutieusement préparé. Ils ont  même veillé à s'assurer la  maîtrise du compte-rendu de séance, semble t-il par la ruse.
Il est vrai, l'enjeu est de taille ; affaiblir le Maire pour la prochaine élection de la communauté de communes, former un groupe d'opposition le plus large possible, pour, préparer l'échéance de 2020, et pourquoi pas, si l'occasion se présente, mettre l'un des leurs calife à la place du calife.
 
Je ne peux pas m'empêcher de m'interroger sur l'attitude d'Antoine Guerrini, adjoint au maire, qui s'est associé à cette diatribe médiatique, parfaitement orchestrée, à mon encontre alors même que trois ou quatre semaines en arrière, il me sollicitait avec insistance pour l'aider dans l'élaboration du PADD du PLU de la ville.
Pourquoi, pour certains contestataires délégués communautaires, qui ont élu l'Exécutif de la CCBVIR en 2014, sur la notion de tournante, sont aujourd'hui contre leur commune à qui revient en vertu de ces accords, le droit de candidature.
Alors, pourquoi tout ça ?
Fidèle à mes convictions, à mes valeurs, je continuerai dans la sérénité, loin des polémiques stériles et abjectes à travailler avec le seul souci qui m'anime, celui de l'intérêt général, au service du développement de notre territoire et au bien-être de ses habitants.
Pour moi, le débat est clos
". 
Hyacinthe Mattei, conseiller municipal et membre du conseil communautaire de L'Ile-Rousse 
-----
Rappelons que dans cette affaire, Jean-jo Allegrini-Simonetti a annoncé qu'il donnerait une conférence de presse sur le sujet.
A l'issue, chacun s'étant exprimé, le débat sera clos.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87235 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43999 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire