Corse Net Infos - Pure player corse

Fermeture des Agriate : Les précisions de la préfecture de Haute-Corse


Rédigé par le Jeudi 21 Juillet 2016 à 17:31 | Modifié le Jeudi 21 Juillet 2016 - 17:47


La fermeture, récente, du massif des Agriate a entraîné une vive protestation des socio-professionnels qui exploitent ce site sur le plan touristique. Dans une communication, diffusée jeudi, le préfecture de Haute-Corse a rappelé les conditions dans lesquelles l’autorité préfectorale est conduite à interdire la circulation dans les massifs.


@prefet2b
@prefet2b

En premier lieu, ce type de mesures relève de l'ordre d'opération feux de forêts arrêté chaque année par le préfet de la Haute-Corse et qui peut concerner les 5 massifs forestiers selon les risques d'incendie.
Ainsi, lorsque certains massifs sont susceptibles d'être soumis à des risques météorologiques d'incendie de forêts les rendant particulièrement vulnérables, l'autorité préfectorale peut prendre un arrêté y interdisant la circulation du public.

L’objectif de cette démarche est d’assurer la sécurité des personnes et des biens et de limiter les départs de feux.
Ces fermetures sont décidées, sur proposition des services, en particulier du Service départemental d’incendie et de secours, lorsque le danger météorologique d'incendie atteint le niveau « très sévère ».
L’évaluation du niveau de danger est réalisée quotidiennement, la veille pour le lendemain, par l'expertise d'un service dédié de Météo France au niveau zonal. Ce classement comprend 6 niveaux. Le niveau « très sévère » est l'avant-dernier niveau avant celui qualifié « d’exceptionnel », et intervient quand le taux d’humidité est inférieur à 30 %.
A ce jour, plusieurs zones de Haute-Corse sont concernées par une sécheresse forte se caractérisant par des taux d'humidité très bas (inférieur à 20% par endroit) et des températures très élevées.


C’est ce qui a justifié, le mardi 19 juillet, la prise de trois arrêtés préfectoraux décidant de la fermeture des massifs de Bonifato, du Fango et des Agriate du mercredi 20 juillet à 6h00 jusqu’au jeudi 21 juillet à 6 heures.
S’agissant du Massif des Agriate, pour cette journée du 20 juillet, l'expertise du danger effectué par Météo France le 19 juillet à 17 heures puis le 20 juillet à 9 heures du matin, avait classé le massif en « très sévère »  pour sa partie Ouest et en « sévère » pour sa partie Est (limite des zones météo).
Le classement en niveau « très sévère » a donc conduit naturellement à la fermeture du « territoire des Agriate », conformément à la pratique actuelle consistant à prendre en considération pour l’ensemble du site, le risque le plus élevé des deux zones météorologiques.


Comme le rappellent les services d’incendie et de secours, les dangers d'éclosion d'un feu de forêts, même soumis à un régime modéré de brise, à dominante Ouest, sont très importants et les vitesses de propagation évaluées peuvent atteindre 1000 m/h sur la zone des Agriate.
L'absence de vent fort, traditionnellement indicateur pour le grand public de « risque » n’offre pas d’assurance sur l’absence d’un danger.
De plus, l'accessibilité de ce massif est particulièrement délicate pour les services de secours. La sauvegarde des vies humaines en cas d’éclosion d’incendie important et rapide impose de ce fait une fréquentation limitée dans ces conditions de risque.

Les conditions météorologiques et les prévisions de Meteo France recueillies lors du point journalier réalisé le mercredi 20 juillet à 17 heures faisant état d’une atténuation du risque incendie, l’arrêté qui prévoyait une interdiction de circulation jusqu’au 21 juillet 6 heures dans le massif des Agriate n’a donc pas été reconduit.
Face aux difficultés rencontrées hier par les socioprofessionnels pour la réalisation de leurs activités à la suite de l’interdiction d’accès du massif et en prévision d’un événement météorologique du même type, une réunion de travail s’est tenue hier à la préfecture sous la présidence du Secrétaire général en présence des services de l’État, du Conseil Départemental, du SDIS et des socioprofessionnels afin d’envisager des modalités de circulation limitée et encadrée dans le massif garantissant la sécurité des personnes et des biens.

Une deuxième entrevue est d’ores et déjà prévue le 27 juillet prochain pour définir concrètement les aménagements qui pourraient être mis en place.
L’objectif de cette réunion, sans lien avec l’évolution des conditions météorologiques, est de rendre compatible l’exercice des activités avec les contraintes de sécurité résultant de la situation du site.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85306 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40798 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345