Corse Net Infos - Pure player corse

Esol, l'épicerie solidaire désormais présente à Bastia


Rédigé par le Jeudi 27 Décembre 2012 à 16:55 | Modifié le Dimanche 30 Décembre 2012 - 01:19


L'épicerie solidaire Esol, portée par Cédric Pietrotti et Emmanuelle Caporossi, arrive à Bastia. La structure a été présentée jeudi matin à la mairie de Bastia par Marie-Paule Houdemer, adjointe au maire de la ville, déléguée aux affaires sociales et à la petite enfance en présence d'Emile Zuccarelli, le maire, et Jean Zuccarelli, président de l'Adec.


Esol, l'épicerie solidaire désormais présente à Bastia
Esol s'adresse aux personnes bénéficiaires des minimas sociaux, aux travailleurs pauvres, aux retraités, aux familles monoparentales et aux étudiants qui comme à Corte ont, parfois, juste de quoi satisfaire un repas sur trois.
Mais il ne s'agit en aucun cas de se substituer à des associations comme les restos du cœur, parc exemple.
"Esol  a pour vocation de permettre aux personnes en situation de précarité d'avoir accès à des produits de première nécesité, qu'ils soient alimentaires ou pas, contre une participation de 20 à 30% du prix usuel du produit" explique Cédric Pietrotti.
Entre 200 et 300 produits sont ainsi proposés aux "clients" de Esol dont le but est de permettre un "retour à la dignité" de tous ceux qui s'adressent à ses structures.
" 75% des personnes aidées par Esol sont sur Bastia" ajoute Cédric Pietrotti qui rappelle qu'en vertu de son rapprochement avec la ville celle-ci met à disposition ses locaux pour des permanences et des points d’information qui se déroulent chaque semaine à l’ancien Hôtel de Ville, à la Maison des Services Publics à Lupinu et à la Maison du Centre Ancien (quartier de la Citadelle). D’autre part, les services sociaux de la municipalité orientent et accompagnent les usagers, vers l’épicerie solidaire, en fonction de critères socio-économiques et familiaux (composition du foyer) ainsi que de critères d’éligibilité. 

"Pour que l'achat sopit un droit pour tous"

Esol donne ainsi la possibilité  aux personnes éligibles de subvenir à leurs besoins alimentaires en proposant un accompagnement de 3 à 6  mois reconductibles sous réserve d'accord des prescripteurs spécifiques (assistantes sociales, communes et associations de proximité, administrations sociales).
Ainsi les personnes vivant avec 2 à 8 euros par jour peuvent continuer à effectuer leurs achats dans la dignité via le site internet Esol en bénéficiant de réduction de 30 à 80%  www.epiceriesolidaire.org
On peut également contacter Esol par mail (contact@epiceriesolidaire.org).
Un dispositif que Jean Zuccarelli d'abord, et Emile Zuccarelli, ensuite, n'ont pas manqué de saluer.
Le premier pour rappeler que Esol a notamment reçu le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse via l’Agence de Développement Economique de la Corse, au titre des investissements, dans le cadre du contrat de cohésion économique et sociale.
Le second pour dire que Bastia voulait être exemplaire sur le problème de l'alimentation, "car si on ne mange pas à sa faim on ne peut pas participer à l'égalité des chances" comme il l'est déjà sur celui du logement…




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346