Corse Net Infos - Pure player corse

Entrepreneurs et dirigeants chrétiens de Corse : Une autre vision de l’entreprise


Rédigé par Caroline CHAUSSIN le Mercredi 6 Avril 2016 à 20:35 | Modifié le Mercredi 6 Avril 2016 - 22:36


Les EDC (entrepreneurs et dirigeants chrétiens) tiendront une réunion d’information jeudi 7 avril à 19 heures à l’hôtel Castel Vecchio à Ajaccio. Le but est de faire connaître le mouvement afin de le lancer en Corse, seule région de France à ne pas être représentée.


Dominique Vaschalde
Dominique Vaschalde
Un mouvement presque centenaire 
L’EDC existe depuis 1926 et rassemble 3 000 dirigeants d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs sur le territoire national. C’est un mouvement œcuménique, adhérent de l’Uniapac (union internationale des mouvements de dirigeants d’entreprise chrétiens). Les membres se réunissent une fois par mois, toujours en présence d’un conseiller spirituel. Chaque réunion est l’occasion d’un partage d’expériences, d’un temps de prière et d’une réflexion sur la mission de chef d’entreprise à travers la pensée sociale chrétienne.

Une alliance entre économie et spiritualité 
Bien que les mots paraissent antinomiques, il s’agit bien de créer un pont entre l’indispensable vie économique et la profondeur de l’enseignement religieux. Un groupe de travail a élaboré « les 7 questionnements du dirigeant chrétien », parmi lesquels « mon comportement reflète-t-il mon questionnement de dirigeant chrétien ? » ou « quel projet pour l’entreprise et quelle cohérence avec mon projet de vie ? » … La réussite sociale n’est pas incompatible avec la démarche religieuse, EDC tente de les faire évoluer ensemble et la présence d’un conseiller spirituel y est indispensable. 

 
Entretien avec Dominique Vaschalde, entrepreneur et chrétien lui-même, porteur du projet ajaccien.

- Pourquoi vouloir créer les EDC en Corse ?
- C’est en souhaitant y adhérer que j’ai appris qu’il n’y avait pas d’EDC en Corse. Je me suis rendu aux assises, à Lille, qui ont lieu tous les deux ans, afin de connaître de l’intérieur et j’ai décidé de créer l’EDC corse. Cette réunion est une première réunion d’information et de partage. Qui sera suivi d’un apéritif dînatoire convivial. Nous y avons invité les entrepreneurs et dirigeants corses afin d’exprimer notre vision et formuler le vœu de pouvoir faire grandir ensemble notre vocation d’entrepreneur ou dirigeant chrétien. 

- Qu’est-ce que l’EDC apporte à un dirigeant d’entreprise ?
- Une autre vision de notre travail. Nous ne sommes pas là seulement pour générer des bénéfices, et si l’on oublie l’aspect humain et spirituel de notre mission, nous n’avançons pas. Nous devons vivre dans une même harmonie notre existence de décideur et de chrétien. L’EDC nous permet de travailler en équipe et de répondre à l’appel de l’évangile dans nos relations et dans l’exercice de nos responsabilités. Ne pas oublier que la lumière vient de l’évangile, pas de l’entreprise. D’ailleurs, chacune des réunions commence par une prière. 

- Pourtant, l’évangile ne parle pas d’économie ?
-Vivre sa foi, c’est prendre ses responsabilités. Mon modèle c’est le christ, c’est à lui que je veux plaire. En même temps, je dois faire fonctionner ma boîte. Face à une situation délicate, je me demande ce que ferait le Christ, cela m’aide à la gérer dans le respect et la charité. Il s’agit d’une attitude de vie, toujours s’interroger et décider en son âme et conscience. »
La réunion de jeudi soir est ouverte à tous. Chrétien pratiquant ou non, catholique, orthodoxe, protestant etc.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85510 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40938 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348