Corse Net Infos - Pure player corse

Des Corses dans le peloton de la 16e édition du 4L Trophy


Rédigé par le Dimanche 17 Février 2013 à 10:01 | Modifié le Jeudi 21 Février 2013 - 00:49


La 16ème édition du 4L Trophy, a pris la route ces derniers jours, avec à son bord un équipage corse. Deux gars de 21 ans, Jean-Marc Longinotti dont c’est la deuxième participation, et Felix Combes, originaires de la Conca d'Oro, tous deux étudiants en 1ère année à l’école Supmeca de Toulon, qui forme des ingénieurs à la conception de systèmes motorisés ( automobile, aéronautique, robotique etc ..).


Marc Longuinotti et Félix Combes (DR)
Marc Longuinotti et Félix Combes (DR)
Jeudi 14 février, à 12h30 précises, les klaxons ont retenti sur le site du Futuroscope de Poitiers pour accompagner le départ de cette course qui comptait 1 447 équipages de deux personnes. Après les vérifications techniques et administratives d’usage, un départ simultané a été donné depuis Poitiers et Saint-Jean-de Luze, direction  Algeciras, au sud de l’Espagne, jusqu’aux rives du Maroc  pour s’élancer directement vers le bivouac de Boulajoul, niché au cœur du Moyen-Atlas. En tout, ils parcourront 6000 kilomètres de route et de piste à travers la France, l’Espagne et le Maroc, avec en ligne de mire l’arrivée à Marrakech.
Dès le grand briefing, samedi 16 février, en territoire espagnol, tout le monde a mis le cap sur le Maroc via des ferrys affrétés spécialement par l’organisation, pour traverser le détroit de Gibraltar.
C’est donc le dimanche 17  que commencera réellement cette grande aventure, pour se terminer le vendredi 22 février, à Marrakech, où se fera, le lendemain la soirée de clôture avec la remise des prix. Au programme le désert et ses pistes, promettant des parcours difficiles, à la boussole, mais surtout des soirées où tous se retrouveront pour des dîners marocains au bivouac, afin de visionner sur grand écran et autour d’un feu de camp l’étape du jour. Pour les plus chanceux en tout cas, car pour d’autres les soirées seront celles des réparations au pôle mécanique.
Le Raid 4L Trophy c’est aussi une gigantesque aventure humaine, ou le sport et la solidarité ne font qu’un. Ouverte aux étudiants âgés de 18 à 28 ans, les gagnants seront ceux qui franchiront la ligne d’arrivée, après avoir traversé  une partie du Maroc. L’entraide est ici de mise, puisque chaque équipage viendra en aide à ceux qui en auront besoin pour finir ce parcours.

L'Affiche Officiel
L'Affiche Officiel
Pour mener à bien ce projet et trouver des sponsors, la création de ’association A Catrella Turchina a été créée, a permis à ce duo sportif et conquérant d’embarquer pour 10 jours de balade dans le merveilleux paysage marocain.
L’objectif quotidien de cette course, est d'effectuer l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage.
Toute notion de vitesse est exclue.
Le classement s’effectue sur la base d’un kilométrage lié à l’orientation et sur les nombreuses épreuves, comme le franchissement de dunes ou de cols.
Parmi les objectifs du 4l Trophy, il y a l’opération propreté du désert, où il est question de ne laisser aucune trace du bivouac après le départ des équipages.
Les participants sont ainsi invités à respecter quelques gestes écocitoyens, et un camion suit la caravane tout au long du raid, pour collecter les déchets. Chaque équipage reçoit au départ de chaque étape un sac plastique oxobiodégradable. Cela signifie que non seulement l’intégralité des déchets des participants sera collectée, mais qu’en plus, un éventuel sac égaré dans le désert se détruirait naturellement et rapidement sans aucun impact sur la nature.
Dans le même sens, l’organisation a décidé d’imprimer la totalité des roads books sur du papier recyclé. Imprimé à plus de 1300 exemplaires, ce petit livret est le premier poste de consommation en papier de l’épreuve. Cette démarche a pour but d’éviter l’abattage inutile d’arbres.
De plus il a été demandé aux équipages de rouler linéairement afin d’éviter les accélérations brusques et les freinages prononcés, afin de faire des économies de carburant.
Cependant, les objectifs de 4L Trophy sont beaucoup plus ambitieux.
Ce Raid solidaire, achemine grâce à cette course et ce, chaque année, plusieurs tonnes de matériel scolaire au bénéfice des écoliers marocains.
Il a ainsi contribué en 2012 à l’ouverture de 3 salles de classe, opération organisée en partenariat avec l’association Enfants du Désert qui avec Désertours travaillent toute l’année avec les associations locales.
La remise des dons est l’un des grands temps fort émotionnel de la course, l’objectif final étant de scolariser plus de 25 000 enfants dans les meilleures conditions.
Chaque équipage est tenu d’apporter au minimum deux cartables et deux sacs de sport remplis d’une liste de matériel défini avant le départ, et une demande d’un don de 20€ a été demandé à chaque participant.
C’est donc un total de 26 838, 21€ qui a été collecté en 2012, et qui s’est rajouté à la collecte de l’organisation et des partenaires d’un montant de 17 207,68€.
Grâce à ces sommes, trois salles de classe et trois blocs sanitaires ont pu voir le jour à Tagdimt, Tamerna et Caïdrami
Les deux dernières villes ont vu leurs écoles aggrandies d’une salle de classe supplémentaire, quant à l’école de Tagdimt, elle était inexistante, c’est donc une nouvelle petite école au milieu du désert qui vient de pousser grâce au Raid 4L Trophy 2012. Une nouvelle vie pour les écoliers qui désormais ne font plus 6 kilomètres à pied pour se rendre à l’école dans le village voisin…
Les travaux sur les trois sites différents ont commencé en mars 2012 et les écoles ont officiellement ouvert leurs portes le 1er janvier 2013, à la grande joie des écoliers. Le mercredi20 février prochain aura lieu l’inauguration de ces nouvelles écoles du désert.
Et pour ne pas oublier d’être solidaire sur le territoire français, depuis l’édition 2011, l’association « 4L solidaire » demande à chaque équipage d’apporter 10 kg de denrées non périssables sur les villages de départ. La nourriture collectée est ensuite confiée à la Croix-Rouge et à la banque alimentaire française.

6000 km de parcours à travers la France, l'Espagne et le Maroc
6000 km de parcours à travers la France, l'Espagne et le Maroc
Desertours, leader français du Raid Aventure depuis 25 ans, spécialisé dans l’organisation de voyages aventures et évènements de ce type, est une entreprise basée à Saint-Jean- de-Luz, dirigée depuis sa création en 1985 par Jean-Jacques REY, pilote auto et moto. Le 4L Trophy Coordination fonctionne comme une véritable PME de 40 étudiants, qui travaillent pendant un an à la mise en place de cette manifestation. Organisée en 4 départements (Relations équipages, Villages-Départ, Partenariats et Communication), l’association est aujourd’hui une entité majeure sur la scène étudiante française. Cette organisation de grande envergure, est divisée en plusieurs pôles importants :
La gestion du Raid : direction de l’épreuve, trente commissaires de piste, trois ingénieurs informaticiens pour gérer les pointages arrivée et départ, 6 personnes assurant le pointage quotidien (départ et arrivée des étapes), un PC course optimisant les déplacements des véhicules sur la piste, un véhicule ouvreur, 50 véhicules 4×4 sur la piste (médecins, mécaniciens, etc…), des véhicules balais.
La sécurité des participants : un numéro d’urgence et urgence médicale 24h/24h est distribué à tous les équipages depuis les villages départs, une assistance médicale complète composée de médecins, urgentistes, chirurgiens et infirmiers, 12 personnes de la Croix Rouge et de la Protection Civile sont présentes 24h/24 au bivouac, ainsi qu’une veille médicale, une équipe Mutuaide Assistance présente sur place, un hélicoptère pour les interventions rapides. La police Marocaine ainsi que la Gendarmerie Royale sont présentes tout le temps du Raid sur le territoire marocain.
Le Bivouac : une équipe assurant la sécurité 24h/24h des équipages, un PC Course, une équipe supplémentaire de 120 personnes marocaines pour s’occuper des montages et démontages des bivouacs, des repas, etc… un espace médical avec Médecins, Croix Rouge et Protection Civile, un espace Mécanique comprenant 2 Camions ateliers, 3 camionnettes ateliers, et plus de 50 “mécaniciens Bivouac” travaillant jour et nuit, de nombreux logisticiens et commissaires s’assurant de la bonne gestion des départs et des arrivées, de la distribution de l’eau, etc…, un espace Ostéopathe, une tente accueil-information à la disposition de tous les participants, un écran géant pour les briefings et JT quotidiens, un camion citerne pour le ravitaillement en essence des 4L.
Un “Camion Poubelle” ainsi que 5 employés de la société Pizzorno, nettoient quotidiennement le Bivouac.
Plus de 50 personnes à l’aide de la société Pizzorno s’assurent de laisser le bivouac propre après chaque départ des concurrents.
La mécanique : sur le bivouac une assistance mécanique composée de 5 camions et camionnettes aménagés ateliers, répartis par pôle : soudure, mécanique générale, carrosserie,…plus de 50 mécaniciens sur le bivouac travaillant jour et nuit, plus de 30 mécaniciens répartis dans des 4×4 évoluant sur les pistes et routes, des 4×4 équipés “dépanneuses”, des PC mécanique ouverts tous les jours du raid pour aider les équipages (même à Marrakech).
Alors bonne chance à nos deux iliens, Jean Marc Longuinotti et Felix Combes qui n’auraient pas pu prendre part à la course sans leurs sponsor locaux : mairies d'Oletta , de Borgo , de Saint-Florent, du Rotary Bastia , de Graphipub Bastia , de la SNCM , de CETEC Bastia , d'Antoniotti BTP, de Brando BTP, de la carrosserie Insulaire et la SARL ELGECE.
CNI espère quelques photos de cette aventure, qui sera une belle façon de partager leur course avec ses lecteurs.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85316 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40799 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345