Corse Net Infos - Pure player corse

Corte : "Un’altra strada per l’avvene di Corti" entre en scène


Rédigé par le Vendredi 25 Octobre 2013 à 15:43 | Modifié le Lundi 25 Novembre 2013 - 01:51


Un’altra strada per l’avvene di Corti (Une autre voie pourl’avenir de Corte) : c'est l'intitulé de la liste qui au mois de Mars prochain s'opposera à celle du maire sortant Antoine Sindali. Elle sera conduite par Philippe Maroselli avec l'actif soutien de Pierre Ghionga, conseiller général de Corte, conseiller exécutif , président de l’office de l’environnement de la Corse.


Philippe Maroselli et Pierre Ghionga
Philippe Maroselli et Pierre Ghionga
L'annonce en a été faite hier matin à Corte par les deux principaux intéressés.  

"Souhaitant une autre voie pour Corte, avec mes amis d’Inseme per Corti et des Partis de Gauches et toutes celles et tous ceux qui demandent le changement, j’entre aujourd’hui en campagne pour l’élection municipale de 2014  autour d’un rassemblement que nous voulons le plus large possible pour porter avec conviction et détermination les idées de Corti 3eme ville de Corse et véritable ville universitaire, siège du Conseil Exécutif d’une collectivité unique à deux assemblées, ville verte cœur du développement durable, ville de la langue et de la culture corse, ville solidaire et sociale et Corti véritable coeur de la montagne corse" a déclaré devant la presse et nombre de ses amis Pierre Ghionga.
Mais ce n'est pas le conseiller général de Corte qui conduira la liste  d'opposition. "
Démocrate et progressiste convaincu, croyant plus aux idées qu’aux hommes providentiels, je propose qu’une équipe renouvelée et élargie,  réunie autour de Philippe Maroselli, porte ces idées pour réussir l’alternance  dont notre ville à tant besoin" a précisé Pierre Ghionga.
Pour lui, en effet, Philippe Maroselli "p
ossède toutes les qualités requises  pour administrer efficacement notre ville.

Notre concitoyen est issu d’une vieille famille cortenaise . Il possède une solide formation universitaire qu’il a prolongé ensuite par une grande expérience professionnelle dans la gestion des affaires publiques. Il a ainsi dirigé l’office HLM de Haute Corse, l’administration générale de la ville d’Ajaccio, l’IUFM puis les ressources humaines de l’académie de Corse et le CROUS de Corse."

"Pas une fuite"

Mais pourquoi Pierre Ghionga ne brigue t-il pas la tête de liste ?
Tout simplement parce qu'il estime qu'un homme ne peut diriger deux exécutifs. "Je suis conseiller général et conseiller exécutif, président de l'office de l'environnement. Dans la foulée de cette dernière élection, j'ai renoncé à la présidence de la commission des affaires sociales du conseil général."
"Aujourd'hui je suis passionné par ce que je fais et j'espère continuer à le faire. 
Mon choix de ne pas conduire la liste n’est en aucun cas une fuite ou un renoncement. Il s’agit tout simplement de la mise en application des idées auxquelles je crois profondément et que je porte depuis toujours à savoir une seule fonction exécutive par élu !"
Mais ne va t-on pas reprocher à Pierre Ghionga d'être le candidat caché de Philippe Maroselli?
Le conseiller général de Corte balaie l'interrogation à deux mains :" Philippe Maroselli n'est pas le premier venu. Ses fonctions passées tant à l'office des HLM ou qu'au Crous, où il a eu des affaires pour le moins difficiles à gérer, lui confèrent une totale légitimité".


Philippe Maroselli : "Un vrai et profond changement dès le mois de Mars prochain"

Philippe Maroselli a ensuite estimé qu'avec Pierre Ghionga et "sa participation active à la campagne électorale et son soutien total" et ses amis, ils pouvait "faire renaître au sein de la population Cortenaise un vrai et profond changement dès le mois de Mars prochain."

"Les objectifs et principes qu’il a développés, sont les nôtres" a ajouté Philippe Maroselli et " le projet alternatif, qu’avec mes colistiers je soumettrai à la population Cortenaise, intègrera ces objectifs sans exclusive.

Dores et déjà, je lance un appel à toutes les forces d’opposition, aux déçus de la majorité actuelle, à tous les démocrates de progrès, pour nous rejoindre avec confiance et réussir ensemble l’alternance qui j’en suis sûr est plus qu’une espérance pour redonner à notre ville de Corte son statut de véritable troisième ville de Corse, à hauteur de son potentiel et de son histoire.

"Une liste renouvelée"

"Dans cette optique nous travaillons à la constitution d’une liste renouvelée, intergénérationnelle, avec une place et des responsabilités aux jeunes cortenais" a encore précisé le tête de liste de Un’altra strada per l’avvene di Corti

J’aurai avec mes colistiers l’occasion de développer au cours de cette campagne, l’ensemble de notre Projet dont les grands axes qui tourneront autour d'un développement Economique et social fondé sur le développement durable lequel constitue le fil conducteur du mandat et le principe d’action et de valeurs de solidarité, de citoyenneté et de démocratie, du Cadre de vie et l’action Culturelle, d'ne Politique Citoyenne des Quartiers, la Citoyenneté et l’ouverture au monde et un partenariat fort avec l’Université de Corse, celle-ci étant pour nous, un véritable « Pôle de Développement et de croissance » fondé sur la Recherche et l’Innovation.

"Je souhaite vivement que dans ce domaine les stratégies d’innovation et les dynamiques entrepreneuriales enseignées et développées par l’Université puissent faire l’objet d’une modélisation en faveur du développement de notre ville" a conclu Philippe Maroselli.
Avec un soutien de poids en la personne de Pierre Ghionga qui l'a dit et répété Vendredi matin : "Je serai présent dans cette campagne avec tout ma détermination, ma force de travail et mon enthousiasme."



Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85560 vues - Charles Monti