Corse Net Infos - Pure player corse

Corte : L’Université et l’Inserm luttent contre les épidémies


le Lundi 13 Juillet 2015 à 21:11 | Modifié le Lundi 13 Juillet 2015 - 22:04


Lundi après-midi l’Université de Corse recevait à Corte, la visite du professeur Yves Levy, président directeur -général de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) dans le but de signer une convention-cadre réaffirmant la volonté de collaboration entre les deux organismes.


Corte : L’Université et l’Inserm luttent contre les épidémies
L’Université et l’Inserm ont donc signé cette convention-cadre de partenariat pour la période 2015-2018. Cette convention fait suite à un partenariat initié en 2011 ayant comme objectif une dynamique de production scientifique et de retombées économiques, sanitaires et sociales, à l’échelle de la région Corse.
Ce projet commun autour du thème de la santé publique s’est matérialisé par la création de l’unité de recherche EA 7310 Bioscope Méditerranée au sein de l’Université de Corse. Unité labellisée par le Ministère l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en 2013.


En 2014, ce partenariat s’est également concrétisé par la création d’une chaire d’excellence Inserm-Université de Corse ayant permis de mettre en place un contrat doctoral et un post-doctorat pour l’unité de recherche, soutenu par un financement de la Collectivité territoriale de Corse et de l’Inserm.
Le professeur Levy résume le projet ainsi : « Ce travail peut aider à définir des politiques publiques. Savoir comment se déroule une épidémie, comment une vaccination peut avoir un impact sur elle… A partir de cette recherche, on peut maintenant étendre cela à l’ensemble des maladies infectieuses. C’est l’objectif du prochain contrat que l’on fixe avec l’Université de Corte. »


 
Des objectifs il en a trois, c’est ce que nous explique Marc Muselli, vice-président Recherche de l’Université de Corse : « Cette convention se concentre sur un axe prioritaire qui est la santé publique. L’idée est de travailler sur 3 grands objectifs : Analyser la dynamique des infections virales en milieu insulaire. Surveiller les agents pathogènes qui arrivent sur des milieux confinbés comme des îles. Et développer un consortium afin de partager toutes ces données qui seront utiles pour étudier et prévenir l’expansion d’une maladie. »
Dans le prolongement de ce premier partenariat, les deux organismes souhaitent poursuivre leur action en faveur d’un consortium réunissant l’ensemble des acteurs de la santé publique au niveau régional (Agence Régionale de Santé, Université de Corse, Inserm et Institut de Veille Sanitaire).


Sur la période 2015-2018, l’EA 7310 développera au sein de ce regroupement, des organisations scientifiques, stratégiques dans les domaines de l’interaction hôte/pathogène, mais également dans le cadre de l’évolution de maladies telles que la grippe, ou encore l’étude des causes de syndromes fébriles inexpliqués sur des populations isolées.
Ces travaux s’inscriront dans le programme de l’antenne Méditerranéenne (Corse/PACA/Langedoc-Roussillon) du réseau Sentinelles, constitué d’environ 200 médecins généralistes.
Animée par l’unité EA 7310, cette antenne travaille depuis de nombreuses années sur la surveillance de maladies infectieuses et a ainsi acquis une expertise clinique, virologique et épidémiologique sur la grippe et les gastroentérites virales.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346