Corse Net Infos - Pure player corse

Communauté d'agglomération : Inseme per Bastia demande à François Tatti de partir


Rédigé par le Dimanche 24 Janvier 2016 à 11:53 | Modifié le Dimanche 24 Janvier 2016 - 19:55


Après les 33 élus de la communauté d'agglomération qui, vendredi, ont demande de façon spectaculaire, la démission de François Tatti de la présidence de l'agglomération de Bastia, c'est Inseme per Bastia qui dimanche matin a fait la même démarche et qui, en présence de nombreux élus bastiais, a expliqué pourquoi par la voix de Jean-Claude Morison et Joseph Savelli


Pour Inseme per Bastia "François Tatti a failli à sa mission et aux objectifs du contrat de mandature."
"Il est aujourd'hui en situation de minorité absolue  et doit en tirer les conséquences et démissionner de la présidence de la CAB pour permettre à une majorité cohérente de répondre aux attentes de la population et permettre à l'ensemble des des employés de travailler dans des conditions décentes et apaisées"
a martelé Jean-Claude Morison en terminant le propos qu'il a partagé avec Joseph Savelli,  et bien des fois commenté par Michel Castellani, Linda Piperi ou Mattea Lacave.


Auparavant il avait expliqué comment en Mars 2014 Inseme per Bastia avait été le fer de lance "d'une démarche dans laquelle s'étaient retrouvées différentes opinions aux fins de rompre avec un système et une dynastie dont les Bastiais ne voulaient plus".
Mais  si certains alliés de la majorité municipale sont toujours dans cette démarche en demeurant "loyaux et solidaires, François Tatti a progressivement démontré sa volonté de se démarquer de celle-ci en se rapprochant dans les actes et les parole de l'ancienne majorité territoriale et départementale" a dénoncé Jean-Claude Morison. Une iniatiative qui "un temps non assumée" l'a placé "de fait dans une logique d'opposition à la majorité municipale, rompant de manière irréversible contrat de mandature initial."


Et de citer les "faits  graves" illustrant ce comportement : refus de la mutualisation des services à la CAB, refus d'un pacte financier et fiscal sur le territoire de l'Agglo, budget amendé  et pas appliqué, réserves publiques et fortes émises en conseil municipal, vote du budget rejeté qui n'a recueilli que 3 votes positifs…
Joseph Savelli ne s'est pas privé alors de mener, à son tour, la charge.

 "Trois individus, isolés politiquement, ont confisqué l'institution pour leur seul intérêt prenant en otage la population des 5 communes  et les agents, en abusant souvent de stratagèmes et de de manœuvres de manipulation" asséné Joseph Savelli. 
"L'objectif insensé de François Tatti est la politique de terre brûlée qui s'est caractérisée notamment par le retrait des délégations à 8 des 10 vice-présidents dont les 5 maires des communes  membres, confirmant ainsi la volonté de gouverne seul" a ajouté Joseph Savelli.
"La position de François Tatti est peut-être aujourd'hui légale, mais elle n'est plus légitime" a souligné au passage Michel Castellani. Dès lors, pour lui, pour Jean-Claude Morison et pour tous les représentants d'Inseme per Bastia "ce coup de force est  celui d'un homme qui abuse d'un vide juridique pour s'accrocher à son mandat en prenant la responsabilité de bloquer l'institution".
Et pour Inseme per Bastia il n'y a pas d'autre solution à la sortie de crise que celle qu'il préconise : la démission de François Tatti…





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Vendredi 2 Décembre 2016 - 18:59 SCB : Face à Monaco, rééditer le match de Nice ?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85082 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40731 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344