Corse Net Infos - Pure player corse

Christophe Mondoloni : Une « der » pour l’inoubliable Tino


Rédigé par Antoine Astima le Lundi 28 Novembre 2016 à 23:05 | Modifié le Mardi 29 Novembre 2016 - 00:24


Le chanteur insulaire donnera le 7 décembre à l’Espace Diamant d’Ajaccio, son dernier spectacle consacré à Tino Rossi. Au programme, un tour de chant d’une heure trente avec la participation de Patrick Fiori, Jean-Charles Papi, Teatru Nustrale et l’école de danse Chorégraphia. De quoi ravir les fans du célèbre chanteur de charme…


Christophe Mondoloni avait donné, le 8 décembre 2014 au théâtre des Mathurins à Paris, la « première » d’un spectacle consacré à Tino Rossi, idole auquel il avait voulu rendre hommage. Un spectacle qui aura tourné deux ans. Trente dates au total à Ajaccio, Bastia, Paris, Aix-en-Provence, Nice, agrémentées de soirées privées (50 de mariages célébrés dans les châteaux de la Loire). En même temps, le chanteur insulaire a sorti un DVD Live avec FR3 Via Stella (réalisé par Philippe Appietto et Paule Herades). Deux ans se sont écoulés, le temps pour Christophe Mondoloni, de remettre ça le 7 décembre…pour la dernière fois. Au cours d’une soirée qui s’annonce inoubliable.


20 titres interprétés
« L’an dernier, précise l’intéressé, nous avions refusé du monde. J’ai souhaité marquer le coup pour tous ces oubliés. »
Pour cette « der » où les plus belles chansons de Tino seront interprétées, Patrick Fiori et Jean-Charles Papi ont été conviés. Chacun pour deux duos : Catarì (un chant napolitain) et Parlà mi d’amore pour le premier, Ciucciarella et Stammi vicinu pour le second. Outre ces deux guest stars, le chanteur corse a invité, comme l’an dernier, la troupe Chorégraphia. « Ils étaient déjà là l’an dernier, on a renouvelé l’expérience, c’est du bon stress pour les enfants. »
Nouveauté pour rendre hommage au célèbre chanteur de charme, la présence de Teatru Nustrale. « Tino est né au 45 rue Fesch, en plein cœur du Borgu. C’est, avec l’équipe de Petru Squarcini, l’occasion de replonger le public dans l’Ajaccio des années quarante. Entre fiacchini et anecdotes. »
Un spectacle d’une heure trente qui devrait, à n’en pas douter, ravir les –nombreux- fans de Tino. Et une « der » qui devrait remplir l’Espace Diamant. Une « der » ? « Sauf si un projet aboutit. C’est une belle aventure qui s’achève. Il est peut-être temps de passer à autre chose. »


Vers un nouvel album
Pas question, pour Christophe, aux multiples facettes (chanteur, écrivain…) de quitter la musique, la scène, les studios et sa guitare. Il travaille simplement sur un cinquième album. « Je fêterai, en 2018, mes dix ans de scènes. Ce sera l’occasion de sortir un nouvel opus. J’y travaille déjà. »
Dix titres (cinq créations et cinq reprises en duo) composeront un album prévu pour 2018. Variété pop enregistrée en acoustique avec guitare, accordéon, piano, basse, cornemuse et le quatuor à cordes de Douai. Au préalable, un autre duo, avec Paul Mancini celui-là (Eramu in cantu) lui permettra de se produire à Paris, Reims et en Corse. Mais le projet consacré à Tino retient, tout d’abord, son attention et mobilise toute son énergie. « J’espère qu’à travers ces deux années de spectacle, j’aurai donné envie aux gens de chanter Tino Rossi. L’histoire d’un homme issu d’une famille modeste, parti du 45 rue Fesch pour vendre 650 millions d’albums dans le monde et devenir le cinquième meilleur vendeur de disque au monde… »
Cela valait bien un hommage de plus. Nul doute qu’il ne sera pas le dernier…




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Evènements
Charles Monti | 02/07/2016 | 8683 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Evènements
Charles Monti | 02/07/2013 | 4808 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Evènements
Charles Monti | 01/09/2016 | 4342 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 32