Corse Net Infos - Pure player corse

Centre de la Fonction Publique Territoriale: un bilan plutôt satisfaisant


le Mardi 12 Février 2013 à 15:40 | Modifié le Mercredi 13 Février 2013 - 02:11


Découvrir les métiers de la fonction publique, s'informer sur le statut, passer un concours, les collectivités territoriales, les formations etc...le CNFPT c'est tout cela et plus encore car son objectif premier est de donner à chaque agent, quel que soit son statut, la chance de développer ses compétences, de progresser dans son métier et dans sa carrière. Le point avec le délégué régional, Simon Renucci et le directeur régional, Norbert Pancrazi


Le personnel du CNFPT
Le personnel du CNFPT
Pour ceux qui l'ignorent, le CNFPT est un établissement public national paritaire et déconcentré qui ne dépend pas de l'Etat dans la mesure où ses instances nationales et régionales sont démocratiquement élues par les autorités territoriales d'un côté, les organisations syndicales de l'autre. Pour un réseau de 5 instituts nationaux, 29 délégations ont été mises en place, dont celle de Corse, présidée par Simon Renucci, maire d'Ajaccio. Ce dernier a dressé un bilan de la saison écoulée, bilan plutôt favorable compte tenu de l'amoindrissement des ressources (moins 10% soit 33 millions d'euros au plan national) ce qui n'a pas empêché l'établissement à développer une stratégie d'adaptation face au déplafonnement de sa cotisation.
Simon Renucci explique: "Face à cette situation, de concert avec le président du CNFPT, François Deluga, j'avais lancé un appel à toutes les autorités territoriales de l'île dès la fin de l'année 2011. L'ensemble des délégations, dont celle de Corse naturellement, se sont mobilisées pour obtenir du Gouvernement et du Parlement, le rétablissement des ressources du CNFPT, c'est à dire du taux plafond de cotisation à 1%. En Corse, près de 250 établissements ont répondu favorablement à l'appel et ont approuvé un vœu tendant à rétablir ce taux, couvrant près de 90% des agents. A l'appel de l'intersyndicale 2000 agents se sont associés à la signature d'une pétition."
La direction régionale de Corse est sans doute celle qui s'est mobilisée le plus, ce qui n'a d'ailleurs pas été vain puisque le taux de 1% a été rétabli par une loi de finances à compter du 1er janvier 2013: "Je tiens a remercier toutes les autorités territoriales quelle que soit leur couleur politique. Ils ont fortement soutenu la démarche engagée par le CNFPT" a ajouté Simon Renucci.
Cela a permis la mise en place de 1700 journées de formation et près de 4000 agents territoriaux formés.

Une année 2013 plus sereine...

Le rétablissement de ces ressources permet d'envisager l'avenir avec un peu plus de sérénité car l'enjeu est bien d'assurer l'exercice plein et entier du droit à la formation professionnelle des 12 000 agents territoriaux de l'île. Le délégué régional a été clair sur ce point: "Nous mettrons en oeuvre plus efficacement les objectifs de notre projet et qui visent à conforter les missions statutaires et réglementaires, réduire les inégalités d'accès à la formation, contribuer à améliorer la qualité de la gestion publique locale, développer de nouveaux champs de coopération et promouvoir le développement durable dans la formation et la gestion."
Le Conseil Régional d'Orientation a approuvé le plan régional de formation 2013 pour la Corse.
A ce sujet, Norbert Pancrazi a rappelé le fait marquant de cette programmation: "En effet, il réside avant tout dans le déploiement de trois outils numériques en remplacement des supports papiers."

Le délégue régional, le directeur et les syndicats
Le délégue régional, le directeur et les syndicats
1). Un nouveau portail internet qui permet d'accéder à l'ensemble de l'offre de formation et de service
2). Un catalogue interactif en ligne, regroupant l'offre régionale, interrégionale et nationale.
3). L'inscription en ligne des agents aux formations.
Il va sans dire que cette offre de formation est de plus en plus territorialisée avec quatre territoires qui sont la Balagne, le Grand Sud (Alta Rocca-Côte des Nacres), le Centre Corse et Taravu-Sartenais-Valincu.

Les syndicats en accord

Lors de la conférence de presse, les représentantes des syndicats (STC et CGT-  Mmes Ceccaldi et Alfonsi) se sont exprimées pour saluer "la bonne entente et les respect des objectifs fixés par un outil efficace, un espace démocratique, une écoute considérable  et un authentique réseau de réseaux".
Rappelons que la délégation régionale de Corse compte 20 agents répartis entre Ajaccio et l'antenne de Haute-Corse à Bastia "qui s'efforcent de répondre au quotidien à tous les besoins" a conclu Simon Renucci.
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40949 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348