Corse Net Infos - Pure player corse

Carte scolaire : "Aucune décision définitive n’a été prise à ce jour" affirme Michel Barat


Rédigé par le Mardi 9 Février 2016 à 19:03 | Modifié le Mardi 9 Février 2016 - 19:18


Michel Barat, recteur de l'académie de Corse s'exprime dans un communiqué après différentes mobilisations qui ont été organisées mardi à Ponte-Leccia et Santu Petru-di-Tenda


Carte scolaire : "Aucune décision définitive n’a été prise à ce jour" affirme Michel Barat
Différentes mobilisations ont été organisées hier en Haute-Corse pour s’opposer à des fermetures qui seraient envisagées par l’académie au titre de la prochaine carte scolaire. Aussi, me paraît-il opportun d’apporter les précisions suivantes :
Au préalable, je précise qu’aucune décision définitive n’a été prise à ce jour s’agissant des éventuelles créations ou suppressions dans le département. 
 
Je tiens à souligner avec force que la politique académique de répartition des moyens s’appuie principalement sur la défense de la ruralité et sur le développement et la protection des sites bilingues. La prise en compte de la ruralité constitue un élément essentiel qui ne saurait être ignoré dans la réflexion globale menée par les autorités académiques. Le maintien des écoles rurales et plus particulièrement des classes uniques et des écoles à deux classes, lorsque la situation enregistrée ne met pas en péril la réussite des élèves, demeure une exigence légitime parce qu’elle permet de lutter efficacement contre les inégalités sociales et territoriales.
 
Il est ainsi excessif de reprocher une simple « gestion comptable » même s’il convient de prendre en compte les besoins existants par ailleurs dans toutes les écoles de Corse. Je rappelle, à toutes fins utiles, que le ministère  a créé cinq postes dans le premier degré et que le nombre d’ouvertures sera par conséquent supérieur au nombre de fermetures à la rentrée 2016.
 
La carte scolaire qui sera arrêtée prochainement intégrera les priorités évoquées dans le présent communiqué. Madame l’Inspectrice d’académie et moi-même privilégions naturellement un dialogue serein et constructif avec l’ensemble des partenaires concernés.
 
Enfin, au-delà de la carte scolaire, j’ai pris l’initiative d’engager avec le ministère de l’Education nationale une réflexion à plus long terme sur les besoins spécifiques exprimés au niveau des écoles rurales. Je serai amené à faire sur ce sujet des propositions à l’ensemble des élus territoriaux dans les semaines et les mois à venir
----

A noter qu'une délégation de parents d'élèves de l'école Paoli de Morosaglia sera reçue mercredi 10 février à 17h30. Cette délégation appelle au soutien dans le calme devant la préfecture de Bastia à partir de 16h30.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85593 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349