Corse Net Infos - Pure player corse

CET de Vicu : Pà U Pumonte pulitu et l'association Ambiente di u Pumonte rejettent le projet de plateforme


Rédigé par le Lundi 2 Janvier 2017 à 14:44 | Modifié le Lundi 2 Janvier 2017 - 15:14


On va reparler des déchets et du centre d'enfouissement technique de Vicu très rapidement; En effet Pumonte Pulitu et l'association Ambiente di u Pumonte annoncent aujourd'hui qu'ils rejettent le projet de plateforme de biodéchets qui, selon eux, n'était pas mentionné dans l'accord CTC-Etat-Syvadec qui, en août dernier, avait mis fin à la crise à la situation d'évoluer favorablement. Aujourd'hui la colère gronde à nouveau.


Paul Medurio, s'exprimant au nom des deux associations qui ont opéré un blocus protestataire sur le site ce lundi, rappelle pourquoi.
"L'accord tripartite CTC-Etat-Syvadec conclu en Aout ainsi que les arrêtés du préfet du même mois, ont permis de mettre fin à la crise qui durait depuis un an.Moyennant une augmentation de la capacité du premier casier qui passe à 146000 t au bénéfice, les documents précités prévoient l'abandon du projet de deuxième casier, un arrêt de fonctionnement du site  au plus tard 31 mars 2017, la construction d'un quai de transfert pour assurer le transport des déchets du canton vers d'autres sites en Corse, et la réhabilitation de l'ensemble du site dans les 6 mois, soit avant le 30 septembre 2017."
Pour Pà u Pumonte pulitu et Ambiete di U Pumonte "ces décisions permettent de mettre fin au saccage d'une zone naturelle, réalisé depuis 2009 en contradiction avec toutes les réglementations, et en trompant au passage l'ensemble de la population du canton.
C'est sur cette base que nous avons souscrit à cet accord."


"Or, un projet de plateforme de gestion des biodéchets, non mentionné dans les accords et les arrêtés préfectoraux, est depuis impulsé par le Syvadec, avec le soutien actif d'un certain nombre de maires du canton" dénoncent aujourd'hui les deux associations pour qui "ce projet ouvre la porte à de nouvelles dérives. Il est d'autant plus dangereux que la CAPA ( avec laquelle il a été impossible d'échanger sur ce sujet) ne dispose d'aucun exutoire . La réalisation de la plateforme se traduira inéluctablement par l'accueil sur le site du CET de Vico de plus de 5000 t annuelles de fermentescibles de la CAPA."
C'est pour cette raison que le collectif Pà un Pumonte Pulitu s'oppose "fermement à ce projet, d'autant que les autorités ont refusé d'étudier des solutions moins couteuses et plus opérationnelles et ont refusé jusqu'à ce jour le dialogue que nous avons sollicité à de nombreuses reprises."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43585 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 383