Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Une nuit au musée pour… s'orienter


Rédigé par Michela Vanti le Vendredi 12 Février 2016 à 21:34 | Modifié le Samedi 13 Février 2016 - 02:34


Comme chaque année, la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute Corse a organisé la Nuit de l’Orientation. La cinquième édition a pris place vendredi dernier de 17 à 21 heures dans la corniche extraordinaire du musée de Bastia. Dans une ambiance conviviale, les 700 visiteurs, surtout des jeunes accompagnés par leurs familles, ont eu la possibilité de consacrer une soirée entière à leur orientation avec l'appui de tous les acteurs insulaires de l’orientation.


Martine Castellani, en charge du service apprentissage à la CCI2B
Martine Castellani, en charge du service apprentissage à la CCI2B
Éric et Elsa sortent du Musée, un tas d’information dans leurs têtes. Avec leur mère, ils viennent de passer une partie de la soirée à la Nuit de l'orientation de Bastia. « J'ai regardé uniquement ce qui m'intéressait », raconte Éric qui espère faire du sport son métier. « Après avoir vu un conseiller d’orientation, j’attends ici afin de prendre des informations pour devenir professeur de sport ». Plus loin, Mika, élève de seconde, passionné de randonnée, s’intéresse au métier d’accompagnateur en montagne.

Comme ces jeunes, des centaines d’autres, vendredi soir, ont pu poser leurs questions aux chargés d'orientation présents et aux différents corps de métiers.
« Cette journée est une manière d’essayer d’attirer de la jeunesse vers des métiers qui, aujourd’hui, sont en difficulté de recrutement – souligne Charles Zuccarelli, président du Medef Corse. « La nuit de l’orientation est une très bonne manifestation car elle permet aux jeunes de venir rencontrer les professionnels pour expliquer la réalité du travail insulaire et sortir du cadre scolaire ».

Dans le « pôle métiers », on retrouve, en effet, plus de 80 types de jobs. Il y a de tout, du pâtissier à l’ébéniste, de l’hydrogéologue à l’ingénieur en cosmétique. Des professionnels préparés et souriants accueillent les jeunes, sous forme de speed dating, pour leur parler de leur métier. Comme Shirley Gilbert, gérante d’une société d'e-marketing spécialisée en communication sur le web, qui a renseigné Sara et Raffaella, élèves de terminale STMG, désireuses d'intégrer un BTS management-unités commerciales en alternance. « L’alternance nous plaît, c’est une bonne voie pour rentrer dans le monde du travail et continuer à nous former ».

Martine Castellani, en charge du service apprentissage de la Chambre de commerce de la Haute Corse, considère en effet l’alternance comme une « voie de formation à part entière. C’est pour cela que, cette année, l’invitation à cette manifestation a été ouverte aux cinq CFA (Centres de formation des apprentis) de Haute-Corse et renouvelée aux organismes piliers de l’accompagnement et de la formation, tels que l’éducation nationale, la mission locale, Pôle emploi, Cap emploi, la Chambre de métiers et la Chambre de l’agriculture de la Haute Corse.

Questions à Paul Trojani, président de la Chambre de commerce

Elsa, 15 ans, et  Eric, 17 ans, interessé par les métiers du sport
Elsa, 15 ans, et Eric, 17 ans, interessé par les métiers du sport

- Vu l’intérêt porté par les visiteurs à certains secteurs d’activité tels que l’hôtellerie et la restauration, y-a-t-il en Corse, malgré la crise, des métiers porteurs ?  
- Outre le tourisme qui est un pôle phare d’activité en Corse, le domaine associatif est très développé ainsi que celui des réseaux et des télécommunications.

- Comment les jeunes doivent-ils s’adapter aux changements du monde du travail ? 
- Le rôle des consulaires et de la CCI en particulier, c’est d’aider les jeunes à trouver leur voie, c’est pour cela qu’on organise cette manifestation qui prend de plus en plus d’ampleur. Les jeunes viennent avec leurs parents, ce qui est voulu, et on essaye de les diriger et de les conseiller pour qu’ils puissent trouver leur voie. Il y a une augmentation de jeunes chômeurs en Corse et notre rôle, c’est de les guider.

-Quelles sont les actions que vous mettez en place pour aider les jeunes? 
- Vu qu’il y a une forte demande d’emplois saisonniers, la semaine prochaine, on organise des RPE (Rencontres pour l'emploi) dans quatre microrégions (Bastia, Ghisonaccia, Balagne et pour la première fois à Corte) afin d’aider les jeunes à trouver des emplois bien qu’ils  ne soient que saisonniers.


Mika, élève de seconde, s’intéresse au métier d’Accompagnateur en montagne
Mika, élève de seconde, s’intéresse au métier d’Accompagnateur en montagne

Shirley Gilbert gérante d’une société de e-marketing avec Sara et Raffaella, élèves de terminale interessées par les métiers de la vente
Shirley Gilbert gérante d’une société de e-marketing avec Sara et Raffaella, élèves de terminale interessées par les métiers de la vente

Paul Trojaini, Président de la CCI2B, entouré par Charles Zuccarelli, President Medef Corse et par Dominique Antoniotti Président de la Féderation départemental du Bâtiment
Paul Trojaini, Président de la CCI2B, entouré par Charles Zuccarelli, President Medef Corse et par Dominique Antoniotti Président de la Féderation départemental du Bâtiment




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348