Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Un trimaran pris dans la tempête sauvé par la SNSM


Rédigé par le Dimanche 10 Novembre 2013 à 14:05 | Modifié le Dimanche 10 Novembre 2013 - 14:51


Sauvetage spectaculaire en mer samedi, dans la soirée au large de Bastia après que le CROSS MED en Corse a déclenché la vedette des Sauveteurs en mer de Bastia avec mission de se porter au devant d'un trimaran de 11 mètres pris dans la tempête avec ses voiles déchirées et son équipage est malade…


(Photo et vidéo Stéphan Le Gallais)
(Photo et vidéo Stéphan Le Gallais)
L'alerte avait été donnée vers 20h30 par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Méditerranée en Corse. A cette heure-là sous l'effet de la tempête qui se lève la mer est forte. Mais les sauveteurs bénévoles de la SNSM  font front malgré des rafales à 137 km/h et des creux de 4 mètres au large !
Au lendemain de ce énième sauvetage Jean-François Rouzaud, patron suppléant à la SNSM de Bastia   raconte ce que fut cette partie de la nuit pour lui et pour les membres de l'équipage : ' Malgré la nuit noire le trimaran est " tombé" directement sous le projecteur avant de la vedette SNS132" .
A bord du voilier dont la dérive avait été justement estimée à partir de la position du voilier deux hommes "très affaibli, rendu malade par la mer".
Un, deux puis trois tentatives furent de lancer de la remorque furent nécessaires avant qu’un des équipiers parvienne à s'en saisir.

"La remorque a pu, enfin, être établie mais sous un seul brin au lieu de deux, l’équipier à bout de force ne pouvant pas faire mieux", expliqué le sauveteur
Suivirent ensuite 2h30 de remorquage avec une distance de 70 mètres entre les deux bateaux. Et un vent de face terrible. Dans ces conditions, difficiles, avec une série de déferlantes sur l'avant de la vedette, le convoi progresse en sécurité à 5 km/h vers le port de commerce de Bastia  
Mais les sauveteurs ne sont pas au bout de leurs peines.
La mer ne faiblit pas et le vent s’est  renforcé. La vitesse du convoi est tombée  tombée à 1.9 nœud. Presque du surplace.
 "Les deux bateaux étaient embarqués par le vent.  Il aura fallu mener une bagarre permanente, pour préserver l’intégrité de la remorque", précisait Jean-François Rouzaud.

Mais la vedette de la SNSM est allée au bout de sa mission. Une fois de plus. Peu après minuit, les deux bateaux étaient à l'abri devant la citadelle de Bastia Et vers 1 heure, dimanche matin,  Magic était, en sécurité.
Les hommes de la SNSM ont, quant à eux, repris le cours de leur vie. Tout simplement.
Chapeau messieurs !





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41471 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37