Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : "Livre voyageur" un projet du Lycée Jean-Nicoli


Rédigé par Odile AURACARIA le Mardi 25 Mars 2014 à 01:24 | Modifié le Jeudi 27 Mars 2014 - 00:57


C'est un projet de grande envergure, très sympathique et innovateur pour Bastia qui aura conduit la classe de Seconde préparant un baccalauréat des M.R.C.U.1 (Métiers de la Relation aux Clients et aux Usagers) du lycée professionnel Jean- Nicoli (anciennement Marbeuf), par deux fois ces derniers jours dans les locaux de la bibliothèque centrale.


Les partenaires de l'opération

Bastia : "Livre voyageur" un projet du Lycée Jean-Nicoli
Le lycée professionnel Jean Nicoli : C'est Anne-Solen Gourdon (responsable du CDI) qui est à l'origine du projet. D'autres membres du corps enseignant ont rejoint avec enthousiasme leur collègue professeur documentaliste; Martine Saoletti et Valérie Gautier (professeurs de ventes), Antoinette Ladieu (professeur d'arts plastiques), René Martinetti (professeur de Français), Lucie Memmi (proviseur adjoint), Christophe Gerin (proviseur) et naturellement les 18 élèves de la classe de Seconde des M.R.C.U.1
La bibliothèque centrale : Christian Peri (conservateur des bibliothèques de Bastia), Linda Piazza (bibliothécaire du fonds patrimonial Tommaso Prelà), Marie-Hélène Muraccioli (bibliothécaire du secteur de lecture publique). 

Première étape : la visite des secteurs publics de la bibliothèque centrale et la présentation des ex-libris
Marie-Hélène Muraccioli a dans un premier temps présenté son secteur de lecture publique aux élèves (magazines, romans, BD...),  les a invités à choisir des livres et leur a expliqué les modalités d'inscription à la bibliothèque de prêts. Ravis de l'accueil qui leur était fait, les adolescents ont assez rapidement commencé à remplir des fiches, alors que certains s'isolaient déjà et se perdaient dans la lecture d'un ouvrage. L'ensemble des élèves avaient très vite trouvé leur bonheur dans les rayonnages.
La visite s'est poursuivie dans l'espace multi-média, ouvert depuis deux ans,  où la classe a été reçue par le responsable Jean-François Luciani. Là ils ont été ravis de découvrir CD et DVD, et ont semblé aussi très attiré par ce secteur.
Puis le groupe, attendu par Linda Piazza, s'est dirigé vers les fonds patrimoniaux Tommaso Prelà où les élèves étaient conviés, en présence de leurs enseignantes Martine Saoletti et Valérie Gautier, à découvrir "L'ex libris" et à réfléchir à celui qu'il pourrait adopter pour marquer les livres qui seront libérés par leur lycée.

Qu'est-ce-qu'un ex-libris?
Ex-Libris, signifie appartenir à. C'est une étiquette carte de visite qui résume la vie du propriétaire du livre. Ce sont des cachets (Couvent Franciscain, Bibliothèque de Bastia), des armoiries, des signatures (Tommaso Prelà), des illustrations. L'Ex-Libris est de conception très ancienne, du temps de l'antiquité égyptienne il existait déjà et l'on trouve des Ex-Libris sur les papyrus  de cette époque. L'Ex-Libris est né bien avant l'invention de l'imprimerie par Gutenberg. Pendant la Révolution, les partisans de la royauté ont pu introduire la fleur de lys dans leurs Ex-Libris, tandis que les révolutionnaires y incorporaient le bonnet phrygien. C'est une façon d'apposer sa marque sur un ouvrage pour qu'il traverse le temps.
La bibliothèque de Bastia possède dans son fonds ancien une très riche collection d'Ex-Libris, dont Linda Piazza s'est fait un plaisir de présenter un bel échantillonnage aux élèves du lycée Jean Nicoli. La bibliothécaire leur a fourni aussi tous les renseignements nécessaires pour qu'ils puissent créer un Ex-Libris représentant leur classe et leur établissement scolaire.
La première étape était ainsi franchie. La réflexion était amorcée. Un nouveau rendez-vous était pris pour un atelier pratique autour de la notion d'Ex-Libris et la visite des fonds patrimoniaux…


Seconde Etape : Atelier pratique autour de l'Ex-Libris et visite des fonds patrimoniaux

Quelques jours se sont écoulés, pendant lesquels les idées ont pu murir dans les esprits de nos lycéens
La classe de seconde des M.R.C.U.1 revient donc à la bibliothèque patrimoniale Tommaso Prelà. Les élèves sont accompagnés de Valérie Gautier (professeur de ventes) et de Anne-Solen Gourdon (professeur documentaliste). Linda Piazza présente à nouveau les Ex-Libris qui avaient été pré-sélectionnés. Un tour de table est organisé pendant lequel chaque élève va s'exprimer et décrire l'Ex-Libris qu'il envisagerait d'utiliser pour représenter sa classe. Il s'agit d'un travail précis qui consiste à établir une maquette de ce que pourrait contenir l'Ex-Libris de la classe de seconde des Métiers de la Relation aux Clients et aux Usagers, du Lycée Jean Nicoli de Bastia en Corse. Une idée précise est dégagée qui devra être peaufinée au lycée pendant l'enseignement d'arts plastiques.
Pour vérifier que les lycéens ont bien compris le principe, Linda Piazza leur demande de réaliser en quelques minutes leur Ex-Libris individuel.
Ces travaux pratiques accomplis, Linda Piazza guide l'ensemble de la classe pour la visite des fonds patrimoniaux. Les ouvrages qui proviennent de dons de particuliers (Tommaso Prelà, Mattei), d'associations, de couvents... attirent l'attention des lycéens qui se laissent gagner par une certaine émotion. Ces vieux ouvrages, très abondants, dans cette belle bibliothèque patrimoniale de Bastia inspirent le respect. La bibliothèque patrimoniale peut s'enorgueillir de posséder des livres très anciens. Le plus vieux est un incunable de 1451, que Linda Piazza se fera une joie de présenter. Il s'agit d'un livre religieux rédigé en latin. La bibliothécaire montrera aussi deux antiphonaires (livres de musique).
Les livres reliés en basane, en veau, malmenés par les siècles font l'objet d'un traitement spécial. Ils sont conservés à la température constante de 18° grâce  à une installation d'air conditionné pour lutter contre les moisissures. Il sont restaurés, dépoussiérés avec un aspirateur spécial. Les étagères sont nettoyées à l'alcool.
L'idée était de sensibiliser les élèves au patrimoine culturel local, la mission semble avoir abouti.
Les lycéens sont ravis aussi de découvrir qu'il existe dans ces mêmes locaux une collection de journaux  dont les premiers datent de 1881.
Ce sont des élèves enchantés de leur visite et motivés par leur projet de libération des livres, qui quitteront la bibliothèque centrale, cet après-midi là.

Collecte des livres et lieux de dépôt

Tout semble au point pour que l'opération puisse être menée à terme. Les élèves vont créer leur Ex-Libris qui viendra marquer les livres qu'ils libéreront prochainement.
Cependant encore faut-il qu'ils aient des livres voyageurs à libérer!  Un appel a été lancé auprès des parents, des professeurs, des associations, des commerçants... La bibliothèque municipale va contribuer au projet comme donateur en offrant des livres. Toute personne voulant aussi donner des ouvrages est la bienvenue. Tous les types de livres sont acceptés.
La bibliothèque centrale s'offre aussi comme espace de collecte des livres. Les particuliers peuvent aussi déposer des livres au CDI du lycée Jean Nicoli.
L'opération de libération des livres voyageurs, est prévue pour la seconde quinzaine de mai 2014. Les livres voyageurs, marqués de l'Ex-Libris réalisé par les élèves seront libérés dans les différentes gares de Bastia (ferroviaire, maritime, routière), sur les bancs, à l'Office du Tourisme, au Centre Culturel... La bibliothèque participera bien sûr à cet évènement.
Odile AURACARIA




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85459 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40907 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347