Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Les salariés du CORSSAD manifestent


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 19 Décembre 2016 à 12:55 | Modifié le Lundi 19 Décembre 2016 - 17:26


La pluie et le vent n'ont pas découragé lundi matin les salariés du CORSSAD (Centre d'Organisation Régionale de Services de Soins et d'Aide à Domicile) de manifester devant les grilles de la préfecture de Haute-Corse.


Bastia : Les salariés du CORSSAD manifestent
Dans ce lourd dossier  judiciaire et social, la CGT exige des solutions permettant de sauver les emplois et la nomination d’un administrateur judiciaire afin d’ôter tout pouvoir au conseil d’administration et à son président. Ce feuilleton de la CORSSAD a débuté voilà deux ans avec la découverte par le personnel des salaires mirobolants des dirigeants de la structure. Une  raison suffisante pour la CGT  de demander la démission de ceux-ci. « Malgré une condamnation en justice avec interdiction de gérer le CORSSAD,  le clan Giammari continue son œuvre de  destruction. Malgré les engagements des pouvoirs publics de nommer depuis 2015 un administrateur judiciaire rien n’a été fait » précise J.-P. Battestini, secrétaire général de l’UD CGT.  
« Les différents directeurs recrutés  ont été contraints de démissionner suite aux pressions subies par ce clan. Madame Giammari, avec le soutien du Conseil d’administration a donc continué de tenir les rênes de l’association. Alors qu’une lourde condamnation était prononcée contre elle et qu’elle ne possède aucun diplôme l’autorisant à gérer le CORSSAD elle est maintenue à la tête de la Direction par le conseil d'administration via son président. Mr Giammari, ancien Directeur a été condamné par la justice pour détournement de fond public; notamment pour avoir bénéficié frauduleusement d’un salaire mensuel de 20 000 euros. Il est depuis plus d’un an en arrêt maladie avec une indemnité mensuel de plusieurs milliers d’euros; cerise sur le gâteau, ont apprend qu'il vient d’être licencié non pas pour faute grave mais pour un autre motif lui attribuant une indemnité royale  de  80 000 euros nets; Soit un coût total pour l'association de 120 000€ charges comprises. L’ARS et la DDISS devant l'ampleur de la situation et des malversations constatées, ne devraient plus reconduire d’agrément pour l’année 2017 et cesseraient leurs financements ce qui signifierait l’arrêt de l’activité » complète le leader syndical.
Une réunion est prévue demain à l’ARS, Agence Régionale de la Santé.
Les précisions de Jean-Pierre Battestini et de Monique Mallet, déléguée syndicale au CORSSAD 






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 23:33 Cirques avec animaux en Corse : Medrano conteste

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:22 Clara Casanova sacrée Miss Corse des 15/17 ans

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 433