Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : L'engagement du Conseil local de santé mentale est acté (et on le fête au théâtre)


Rédigé par Michela Vanti le Mercredi 16 Mars 2016 à 22:16 | Modifié le Jeudi 17 Mars 2016 - 00:25


A travers la signature, ce mercredi, de la convention concrétisant l’installation du CLSM (Conseil Local de Santé Mentale), la mairie de Bastia, l’ARS, l’IREPS et l’ensemble des autres partenaires signataires, ont officialisé leur engagement en faveur de la santé mentale. La pièce de Théâtre du GEM a clôturé cette journée.


Bastia : L'engagement du Conseil local de santé mentale est acté (et on le fête au théâtre)
Un autre important rendez-vous de la Semaine de santé mentale 2016 en Corse.
Ce mercredi, à la salle Polyvalente des Quartiers Sud de Bastia a eu lieu la signature de la convention du conseil local de santé mentale. La ville de Bastia avec l'Agence régionale de santé (ARS), l’IREPS (Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé) et d’autres partenaires se sont engagés, à travers cette signature, à agir en faveur de la santé mentale.
Né de la volonté de l’ensemble des partenaires du territoire concernés par les souffrances psychosociales et la maladie mentale, de travailler ensemble sur des problématiques communes, le CLSM propose une approche transversale de la santé mentale en impliquant à la fois le politique, le champ du soin et le champ social.
« Dans le but d’améliorer l’intégration des personnes qui souffrent de problèmes psychiques, le conseil est une structure qui regroupe les élus, les institutions et les acteurs de terrain qui œuvrent dans le domaine de la santé mentale  pour favoriser une mise en cohérence entre les secteurs psychiatriques concernés et le reste du champ sanitaire et social, les usagers, les familles et les habitants. - explique Leslie Pellegri, adjointe au maire de Bastia, déléguée la santé et du handicap. Le rendez-vous d’aujourd’hui c’est un moment solennel qui ouvre la voie aux groupes de travail qui seront constitués très prochainement afin de plancher sur différentes problématiques liées à la santé mentale, même à sa représentation.».


La représentation de la maladie mentale reste en effet le tabou le plus grand à devoir être brisé, destigmatisé et apaisé, et la pièce théâtrale jouée ce mercredi par les adhérents au GEM 2b Se Construire Ensemble (Groupement d’entraide mutuel) a décidément  montré que sur les planches de la salle de spectacle du Centre Culturel Alb’Oru il n’y avait pas des personnes en souffrance psychique ou en rupture sociale mais simplement des comédiens.
Les acteurs de « Casa di Isula », parrainés par ISATIS, ont joué la pièce Musée : l’art c’est la vie mise en scène par Philippe Guerrini. Le moment plus poétique de la journée et, sans doute, de cette semaine a été la force de six acteurs sous les projecteurs.
Après une pause, une légère hésitation pour prendre courage, le petit groupe a brisé timidement le silence du théâtre. Quelques répliques et l’assemblée a été conquise.
Le courant est passé, les émotions aussi.
Pari réussi.
On a oublié la maladie mentale et sa solitude. En scène on n'a vu que des comédiens.

Les comediens du GEM
Les comediens du GEM





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348