Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Coups de feu contre l'agence de Corse-Matin


Rédigé par le Lundi 17 Septembre 2012 à 11:52 | Modifié le Vendredi 28 Décembre 2012 - 11:59


Des coups de feu ont été tirés contre la façade de l'agence de Corse-Matin de Bastia dans la nuit de dimanche à lundi. Une dizaine d'impacts ont été relevés par les enquêteurs lundi matin.


Les 7 impacts sur la façade vitrée de Corse-Matin
Les 7 impacts sur la façade vitrée de Corse-Matin
Les faits, découverts lundi en début de matinée par un journaliste du quotidien, se seraient déroulés vers 2 heures. En tout cas c'est à ce moment-là que le claquement des tirs a été nettement perçu par les riverains du numéro 20 de la rue Csar-Campinchi, siège de l'agence bastiaise du quotidien.
Selon les premiers éléments de l'enquête et les constations effectuées par la police  technique et scientifique, le calibre utilisé serait du 9mm et 7 impacts ontt été relevés sur la façade de l'agence ou travaillent plus d'une dizaine de personnes. 
Geste d'une personne éméchée ou manœuvre d'intimidation, une telle attitude est insupportable et inacceptable contre un organe de presse.
Corse Net Infos condamne, bien sûr, et assure tout le personnel de Corse Matin de son soutien.
Comme il l'avait déjà fait en 2011 quand la même agence avait été la cible d'un attentat dans la nuit de mercredi 25 à jeudi 26 mai. Une charge avait été déposée contre la porte d'entrée du journal. L'incendie qui s'était déclaré avait été rapidement maîtrisé par les sapeurs-pompiers. 

Réactions

Les préfets de Haute-Corse et de Corse-du-Sud

Ce matin, lundi 17 septembre, des impacts de balle ont été relevés sur la vitrine de l’agence de Bastia du quotidien Corse-Matin. Patrick Strzoda, préfet de Corse-du-Sud, et Louis Le Franc, préfet de Haute-Corse, condamnent avec force cette atteinte envers un média, élément essentiel de la démocratie.
Ils apportent tout leur soutien aux journalistes et employés du journal, dont le professionnalisme et l’impartialité sont connus de tous.

 Hervé de Haro, directeur de Bleu RCFM 
Je tiens à apporter au nom de France Bleu RCFM, et en mon nom personnel, tout mon soutien à l’équipe de« Corse Matin » victime, une nouvelle fois, d’un acte violent.
Au moment où, partout dans le monde, les journalistes deviennent des cibles vivantes voilà que chez nous aussi l’on tente d’impressionner celles et ceux dont la mission consiste à informer.
La liberté d’expression est consubstantielle de la démocratie et nul ne peut douter que les 7 balles qui défigurent la façade de cet organe de presse sont une injure faite à la libre expression et au droit à l’information.
Je veux dire tout le dégoût que m’inspire de tels actes et assurer la rédaction, ses cadres ainsi que Roger Antech, son responsable régional, de ma solidarité entière  et dévouée. 

Charles Monti et Corse Net Infos
Nous venons d'apprendre le nouvel attentat qui a visé dans la nuit votre agence de Bastia. Corse Net Infos condamne, réprouve et vous assure de tout son soutien.

La ligue régionale des droits de l'Homme
La Ligue des droits de l’Homme condamne avec la plus grande fermeté l’attentat qui a visé l’agence bastiaise de Corse-matin. Elle apporte son soutien au personnel du journal. Ces derniers mois, les actes de violence contre des journalistes en reportage se sont multipliés et Corse-matin a subi un premier attentat. A juste titre, le monde de la presse est inquiet. Cette inquiétude doit dépasser les frontières d’une corporation. Ce sont les citoyens, la société civile et les élus dans leur ensemble qui sont concernés par ses atteintes répétées contre la liberté de la presse et contre la démocratie locale.

La Gauche Républicaine condamne fermement
François Tatti, président du groupe « Gauche Républicaine » à l'Assemblée de Corse condamne fermement le mitraillage des locaux du quotidien Corse-Matin à Bastia dans la nuit du 16 septembre dernier.
Ce nouvel acte de violence contre le quotidien, déjà visé en 2011, est inacceptable. En s'attaquant à la liberté de la presse, les auteurs de cet acte stupide et  lâche, portent atteinte à la démocratie.
Le Groupe Gauche Républicaine apporte son soutien à l'ensemble des journalistes et des personnels du journal et demande aux autorités de tout mettre en oeuvre pour faire cesser cette violence qui sape notre société.

Paul-Marie Romani, président de l'université
Paul-Marie Romani, président de l' Université de Corse, tient à renouveler à la direction et à l'ensemble du personnel de Corse-Matin la solidarité pleine et entière de la communauté universitaire face à une atteinte inacceptable à la liberté d'expression, pilier d'une société démocratique. 






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Pastricciola : Un écobuage déborde et brûle 6 hectares https://t.co/sxXENWwCfB https://t.co/mbs1sYbgfq
Jeudi 19 Octobre - 10:09
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Jeudi 19 Octobre - 07:21
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour A torra di #Sagone https://t.co/knmohDRU9O
Jeudi 19 Octobre - 07:18
Corse Net Infos : Venaco : Jean-Baptiste Giorgetti, fusillé par les SS en 1944 près de Toulouse, identifié grâce à son ADN !… https://t.co/JEedTFlTFU
Jeudi 19 Octobre - 00:25


Newsletter






Galerie
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello