Corse Net Infos - Pure player corse

Appietto : François Faggianelli en lice pour un second mandat


Rédigé par le Vendredi 28 Février 2014 à 23:49 | Modifié le Samedi 1 Mars 2014 - 01:41


"Unis pour agir, afin de maintenir, ensemble, Appietto sur la voie du progrès en prolongeant l’action entreprise en 2008 au service de tous." Tel est le message de François Faggianelli maire sortant, dont la liste est une des trois présentes sur la commune pour les municipales du 23 mars. Un premier mandat positif et un second, peut-être, qui permettra de développer les quatre points forts de son programme.


Interview de François Faggianelli Maire sortant d'Appietto

Vous briguez un second mandat sur la commune d’Appietto, quels ont été les atouts de votre première mandature ?
- Dès le début du mandat, les différents diagnostics et études préalables nous ont apporté les éclairages nécessaires et souligné l’ampleur de la tâche à accomplir.
Des travaux et des investissements ont permis de moderniser et de rénover certains espaces communs, notamment les écoles, les cantines, les églises, les fontaines, le lavoir, l’entrée de
Volpaja, le nouveau cimetière. Un monument aux morts a été installé au centre du village, une stèle à la mémoire de deux jeunes pompiers morts au feu a été érigée.
Ces réalisations ont été concrétisées à partir d’une saine gestion de nos finances publiques.
Plus de 2,5 millions d’euros investis, sans impacter la fiscalité communale, confirment l’inscription de la commune sur la voie du progrès et du changement.
Durant notre mandat, la vie associative s’est dynamisée. Les nombreuses animations organisées par la commune ont fait d’Appietto un territoire vivant où le lien social s’est étoffé. La culture, le patrimoine et les traditions ont été valorisés.
 
- Vos colistiers résident tous sur la commune et sont représentatifs de l’ensemble des secteurs de vies. Quels ont été les autres critères qui ont permis d’élaborer cette liste ?
- Notre équipe est composée de femmes et d’hommes choisis pour leur engagement dans la vie associative ou dans leur vie professionnelle. Ce sont des personnes motivées, décidées à donner de leur temps pour le bien de leur commune et de ses habitants. Certains étaient déjà à mes côtés depuis 2008, les autres ont accepté ma proposition d’intégrer la liste car ils étaient convaincus de la pertinence de notre action et souhaitaient y participer.
 
- Quels sont les points forts de votre programme ?
- Tout d’abord l’aménagement du col du Listinconu autour d’un groupe scolaire.
Puis le projet Natura 2000 au golfe de Lava qui va permettre de sauvegarder cet espace exceptionnel.
Le raccordement d’une partie de la commune au réseau d’assainissement et à la station d’épuration.
Les travaux d’amélioration du cadre de vie (voirie, renforcement des réseaux électriques).
Et bien sûr, la poursuite de nos animations comme le marché de Noël, les marchés nocturnes de Lava ou le triathlon.
 
- Projet d’enfouissement des déchets, marché de Noël et budget, projet du Listicone et ses logements sociaux, budget… autant de sujets que l’opposition met en avant. Que pourriez-vous en dire ?
- Le centre d’enfouissement des déchets est une pure invention pour faire peur à la population et jeter le discrédit sur l’équipe en place.
Concernant le marché de Noël, j’ai en effet, lors de la soirée d’inauguration, donné des détails sur le budget du marché de Noël 2013 et annoncé un montant de 63 000 € de charges. Mais ce que nos opposants oublient de dire c’est que j’ai aussi indiqué qu’il fallait retrancher de cette somme près de 56 000 € de recettes : une subvention de la CAPA de 10 000,00 €, la location des tentes aux exposants 22 500 € (75 x 300,00 €) à cela s’ajoutent les aides de nombreux sponsors comme la ferme photovoltaïque de Lava 14 000 € mais aussi la chambre de commerce, Gedimat, Casino, le restaurant a Vigna, le groupe Ugolini, la fromagerie d’Alata et de nombreux autres. Nos opposants confondent le budget total de la manifestation et le coût restant à la charge de la commune qui ne s’élève donc cette année qu’à 6 000 €.
Concernant le projet d’aménagement du col du Listinconu, il s’agit de résoudre un problème de logement que rencontrent nos jeunes qui ne trouvent pas à se loger dans le parc privé étant donné les prix pratiqués. Le but est, de plus, de préserver notre environnement en évitant un étalement de l’urbanisation. La concentration de l’habitat permettra de préserver les terres agricoles et les espaces boisés.
Cet aménagement apportera à toute la population d’Appietto les équipements structurants dont elle a besoin dans un éco-quartier respectant les normes de construction de l’habitat durable.
Le projet d’aménagement du Listinconu prévoit la réalisation d’un groupe scolaire, un plateau sportif, une salle polyvalente, un accueil de jour pour les personnes âgées, un cabinet médical, une mairie annexe, des commerces et des logements. Le parc de logements proposera des logements divers comme des « petits collectifs » (en R+2 maxi), de l’habitat intermédiaire et de l’habitat sous forme pavillonnaire. Trente-deux logements seront des logements locatifs sociaux prévus dans le cadre de la loi.
La réalisation de ces logements sociaux répond parfaitement aux besoins de nombreuses familles de la commune d’Appietto, lesquelles ne sont pas forcément dans une situation de grande précarité. En effet, alors qu’elles bénéficient de revenus réguliers d’un niveau convenable, celles-ci éprouvent tout de même de nombreuses difficultés à se loger dans le parc privé.
 
- L’équipe municipale actuelle, pourtant porteuse d’espoirs en 2008, n’a pas respecté son contrat, entraînant dans le sillage de son maigre bilan, un cortège de désillusions. Elle a fait le choix de négliger le développement structurel de la commune, privilégiant une action municipale centrée sur le domaine ludique (Jean-Paul Grisoni). Quel est l’avis de vos administrés ?
- L’avis des administrés, je ne veux pas en parler ici, je crois qu’ils auront toute latitude pour l’exprimer le 23 mars prochain.
Mais en ce qui me concerne, je trouve une fois de plus les attaques de Mr Grisoni très polémiques. Dans les colonnes de Corse Matin, il a dit qu’il avait quitté la Corse à l’âge de 12 ans et je sais que depuis sa retraite il ne passe que quelques jours l’été au village, le reste du temps il vit à Ajaccio. Je pense que pour ces raisons , il ne fait pas la différence entre l’avant 2008 et l’après, et à ce titre on peut lui pardonner.
 
- Jean-Paul Grisoni retraité, et Jocelyne Caparelli avocate ont présenté deux listes d’oppositions. Une inquiétude pour vous ?
- Au départ comme chacun le sait, il n’y avait qu’une seule liste et ensuite ils se sont séparés mais je ne ferai pas de commentaires. C’est la démocratie.
Je suis très serein car nous avons un bon bilan. Notre équipe engagée dans l’action, a su dynamiser la commune et établir, dans la plus grande transparence, les bases d’un développement harmonieux répondant aux besoins de la population. Appietto est sur la voie du progrès et, s’il est vrai que tous nos projets n’ont pu aboutir durant le mandat écoulé, ils sont en bonne voie. Si la population nous accorde à nouveau sa confiance, nous continuerons à faire d’Appietto une commune où il fait bon vivre.
 
- Appietto est un village privilégié puisque la commune s’étend jusqu’au golfe de Lava. Un atout supplémentaire pour près de 2000 habitants ?
- Le golfe de Lava est, certes, un atout majeur pour la commune. Un plan d’action global sera entrepris, d’une part, pour la réfection de la voirie, les problèmes de stationnement et d’accès (notamment durant la saison estivale) et d’autre part pour restaurer, protéger et valoriser ce site au travers de l’opération Natura 2000 dont les travaux seront engagés en 2014.
Les aménagements prévus bloqueront l’accès à la plage aux véhicules à moteur. Après la mise en défens de la station, un travail de restauration des habitats et de réintroduction des espèces accompagné d’un aménagement paysager se poursuivra avec l’installation de larges pontons et de passerelles pour la circulation piétonne.
Ce projet, d’un montant de 800 000 €, financé par l’Europe, l’État, le Conseil Général de Corse du Sud et la CAPA permettra de retrouver un cadre apaisé, ainsi qu’une cohérence des circulations et des accès aux établissements de tourisme. Véritable enjeu des années à venir, l’équilibre entre les activités humaines et la fragilité des milieux sera ainsi respecté. Cela permettra d’assurer une continuité du sentier littoral et la possibilité aux espaces naturels d’exprimer la générosité et la beauté qui les caractérisent.

http://unispouragir.wix.com/appietto


santi.corsenetinfos@gmail.com




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4