Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Une journée à la rencontre des acteurs de la sécurité


Rédigé par le Mercredi 4 Novembre 2015 à 00:58 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 14:21


Ce mardi, la place du Diamant a accueilli les 5èmes rencontres de la sécurité. Pompiers, gendarmes, policiers, et autres démineurs étaient au rendez vous pour ce moment privilégié pour faire mieux faire connaitre leurs métiers et leurs activités au grand public


Ajaccio : Une journée à la rencontre des acteurs de la sécurité
Mardi matin sur la place du Diamant. L’heure semble grave. Pompiers, policiers et gendarmes sont sur le front, tandis que les démineurs s’affairent à désamorcer un colis piégé au moyen de leur robot télécommandé. Une foule de badauds, majoritairement composée d’adolescents, s’est elle amassée derrière des barrières de sécurité pour observer la scène. Pourtant, aucune inquiétude ne transparait sur les visages. Il faut dire que le scénario a en réalité été élaboré pour un évènement un peu particulier.
 
Tout ce petit monde était en effet rassemblé sur la place ajaccienne dans le cadre de la 5ème édition des journées nationales de la sécurité, organisées à l’initiative du ministère de l’Intérieur. A cette occasion, chaque année le public a été invité à venir rencontrer les différentes composantes de la police, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, mais aussi les agents de la sécurité civile, et autres démineurs.
Au programme, exposition des véhicules d’intervention, présentation du matériel des différents services, et notamment de celui utilisé sur les scènes de crime, mais aussi plusieurs démonstrations à l’instar, donc,  du robot de déminage ou de l’unité cynophile de recherches « stups ». Le tout ayant pour finalité de susciter une rencontre privilégiée, et quelque peu pédagogique, entre la population et les acteurs de la sécurité. « C’est une occasion importante pour mieux faire connaître ces métiers dont on a souvent une connaissance superficielle, parfois issue de la télévision et qui ne correspond pas toujours à la réalité », explique le préfet, Christophe Mirmand, « Il s’agit également de rendre hommage à la difficulté de ces métiers, et à ceux et celles qui assument par leur engagement quotidien cette sécurité pour nos concitoyens ».

Une journée particulièrement axée sur les jeunes

Plus loin, cette journée fortement axée sur la visite des scolaires aspire, pourquoi pas, à susciter des vocations. Ainsi des stands de recrutement de la police et de la gendarmerie étaient à disposition des quelques 300 collégiens et lycéens, mais aussi des autres visiteurs, afin d'expliquer les conditions d’accès aux différents métiers, les niveaux de rémunération et les possibilités de carrière.
 
Autre mission à destination des plus jeunes que s’était également fixée cette journée : la sensibilisation aux dangers de la route, et à ceux découlant de l’usage de produits stupéfiants ou illicites. Dans cette optique, la prévention Maif et les acteurs de la sécurité routière ont invité les visiteurs à tenter de sillonner un parcours au sol muni d’un masque imitant les conséquences de l’alcool et de la drogue sur la perception. « On a appris plein de choses par rapport à l’alcool. Ca fait bizarre on voit pas du tout pareil, la vision est réduite », débriefent Mathilde et Gaëtane, deux élèves du lycée Fesch, à la sortie du stand, assurant la mission de sensibilisation sur les dangers de l’alcool au volant a fait son œuvre. 

Le véhicule « risques technologiques » du Sdis 2A, grande nouveauté de cette année

Mais l’attraction phare cette année a sans conteste été la visite du tout nouveau véhicule « risques technologiques », acquis par le Sdis de Corse-du-Sud il y a quelques semaines. Sa cellule de décontamination et ses combinaisons oranges, tout droit sorties d’un film catastrophe, ont en effet attiré nombre de curieux avides d’en savoir un peu plus sur ce nouvel engin. Patiemment, le Commandant Thomas Mondoloni, responsable du centre de secours principal d’Ajaccio, et ses hommes ont donc expliqué aux visiteurs que ce véhicule a pour but de faire face aux risques chimiques et radiologiques, grâce à ses équipements de protection individuelle, son matériel de détection et de prélèvements, mais aussi son système de lutte contre les pollutions. 

Manon PERELLI




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40788 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345