Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio-Toulouse avec Air Corsica : Des images et des mots


Rédigé par le Vendredi 19 Avril 2013 à 18:17 | Modifié le Mardi 23 Avril 2013 - 15:54


Le premier vol commercial Ajaccio-Toulouse d'Air Corsica s'est déroulé Vendredi dans le sillage du vol inaugural opéré la veille par une délégation insulaire qui s'était ralliée derrière le président du conseil exécutif de Corse, Paul Giacobbi et Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse. Si lors de ce voyage au programme, dense, il s'est agi d'abord, et avant tout , d'aller bien vendre la Corse dans la "ville rose", la délégation insulaire a eu, aussi, le privilège de visiter l'usine de montage du gigantesque Airbus A 380, ainsi que celle d'ATR, appareils dans le montage desquels viennent s'inclure des pièces fabriquées par Corse-Composites.


Ajaccio-Toulouse avec Air Corsica : Des images et des mots
D'où les raisons de cette double visite.
La première s'est organisée dès que l'ATR d'Air Corsica  a libéré ses passagers à Toulouse-Blagnac après un vol sans histoire opéré depuis Ajaccio en un peu plus d'une heure trente.
Quelques minutes plus tard, Jean-Paul Miquel, responsable de la chaîne de production de l'Airbus A 380, où son employés plus de 1 000 persones, accueillait Paul Giacobbi et les insulaires dans le hangar de 500 m de long où le futur monstre des airs se pare de ses plus beaux atours.
Explications fournies et détaillées sur du montage qui s'opère à partir d'éléments qui viennent des quatre coins d'Europe. Visite de la cabine de pilotage. Puis de la maquette grandeur nature, impressionnante non seulement par la taille mais aussi par la qualité et le confort de l'Airbus. Joël Boff directeur des ventes Airbus pour l' Europe, explique que l'objectif de vente de 600 appareils sera atteint cette année. Jean-Yves Leccia directeur de Corse Composite, qui n'est pas loin, souligne que la société insulaire a un programmme très chargé avec Airbus et et qu'elle fournit des lots pour 80 avions chez ATR ce que confirme le Pd-g Filippo Bagnato.

"Ce que vous ne savez pas de la Corse"
Retour à l'aérogare de Blagnac pour célébrer le trait d'union entre Toulouse et la Corse. Jean-Michel Vernhes, président du directoire d'aéroport souligne "l'extraordinaire progression de l'offre sur l'Ile de Beauté". Une progression dont il souhaite que Air Corsica soit le fer de lance. "Pour resserrer les liens industriels et économiques entre Midi-Pyrénées et Corse. Pour établir un lien constant".
François Mosconi, président du conseil de surveillance d'Air Corsica, a refait l'histoire de la compagnie de ses débuts à aujourd'hui de ses "choix audacieux qui sont devenus judicieux" et du du "sillon" qu'elle veut tracer, aujourd'hui, entre Corse et Toulouse.
Paul Giacobbi prend la suite pour dire ce que l'on ne sait pas assez de la Corse. Air Corsica qui équilibre ses comptes en étant une SEM en est un bon exemple. La Corse qui maîtrise ses transports. La Corse de l'économie moderne illustrée par Corse Composite et toutes ces sociétés software qui travaillent à 90% pour l'extérieur, celles de l'agro-alimentaire, des énergies renouvelables etc., font que la Corse n'est " pas très différente sur tous ces plans des autres régions françaises.
Dès lors pourquoi, ne pas imaginer, par-delà le tourisme qui ne pourra pas s'étendre sur toute l'année, une activité d'affaires entre les deux régions?
Philppe Guerin, président du comité de tourisme de Midi-Pyrénées, a mis en avant les atouts de sa région. Mais la Corse a aussi les siens. "Il faut partager et amplifier nos talents. Nous avons déja les mêmes valeurs : une culture, une langue, un pays. Bâtissons un avenir ensemble."
Après quoi chacun a satisfait à un cocktail déjeunatoire du Sud-Ouest

Après Airbus, ATR

Dès la dernière tranche de foie gras avalée cap sur la chaîne de montage d'ATR où le Pd-g Filippo Bagnato accueille l'ensemble de la délégation corse avec à ses côtés le directeur des opérations, un insulaire d'Oletta, Thierry Casale en l'occurrence.
Près de 80 appareils seront sortis à la fin de l'année de la chaîne toulousaine. Des ATR 600 qui sont destinés à Tahiti. A la Nouvelle-Zélande. A la Russie. Et à l'Indonésie que les insulaires ont pu tester en volant jusqu'aux dessus des Pyrénées qui, facétieuses, avaient décidé de se dissimuler parfois sous de gros nuages.
Puis retour sur Ajaccio pour constater que Air Corsica, meilleur trait d'union entre Toulouse et Ajaccio, assurera trois vols (lundi, vendredi et samedi) jusqu'à fin Juin puis augmentera ses cadences durant l'été - cinq rotations au total - pour offrir sur cette ligne près de 31 000 sièges au tarif de 49 € au départ de Toulouse.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348