Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Les vœux aux personnalités de la préfecture de Corse


Rédigé par le Vendredi 22 Janvier 2016 à 21:09 | Modifié le Samedi 23 Janvier 2016 - 02:16


Le Palais Lantivy a servi de cadre, vendredi soir, à la traditionnelle cérémonie des vœux aux personnalités. Dans les salons de la préfecture d’Ajaccio, Christophe Mirmand préfet de Corse préfet de Corse-du-Sud, et son épouse, ont présenté leurs vœux aux représentants municipaux, départementaux, de l’Exécutif, éducatifs, et de la justice, mais aussi aux autorités civiles et militaires, aux représentants du culte, des fédérations et branches professionnelles, du monde associatif, des syndicats.


Ajaccio : Les vœux aux personnalités de la préfecture de Corse
Une cérémonie qui n’avait pu être organisée l’année dernière en raison des évènements de Paris et du deuil national imposé par ces circonstances dramatiques. Une année, dira le préfet de Corse dans son allocution, qui restera marquée par les actes terroristes aux mois de janvier et de novembre.
 
« Le cœur des corses choqués et attristés a alors battu à l’unisson de la Nation »
 « Je garderai pour ma part, le souvenir de foules, spontanément rassemblées autour de la maison de l’Etat, devant les grilles de cette préfecture transformées en un mémorial poignant, afin de témoigner de leur solidarité et de leur volonté de surmonter collectivement l’adversité dans ce heures graves. Ces évènements exigent de nous autres, forces vives de la Corse, d’être à la hauteur des défis du pays…dont le plus important est de faire vivre l’idéal républicain».
 
« Des contrats de ville pour retisser le lien social qui doit se construire »
 « Aux Jardins de L‘empereur, en décembre, l’agression inadmissible de sapeurs-pompiers et de policiers a suscité des manifestations contre nos compatriotes de religion musulmane et jeté la peur sur tout un quartier. La gravité de ces évènements, le malaise qu’ils révèlent, ne doivent pas être sous-estimés…L’Etat doit agir énergiquement en renforçant la sécurité…mais aussi en retissant le lien social qui s’est déchiré…c’est bien l’enjeu des contrats de ville signés avec les élus d’Ajaccio et de Porto-Vecchio ».
 
« Les corses ont droit à la paix et à la sécurité »
 « La demande de sécurité doit naturellement être satisfaite à l’échelle de la Corse car il est impossible de bâtir sans la paix et la sécurité. A ce titre je me plais à souligner les bons résultats obtenus en 2015 par les services de gendarmerie et de police nationales. Les progrès en matière de lutte contre le banditisme, grand ou petit, sont flagrants ; la petite et moyenne délinquance est maitrisée. Contre les risques de radicalisation, nous continuerons également de consolider la capacité de résistance de notre pays ».
 
Une cohésion sociale renforcée
« Dans les campagnes mais aussi au cœur des micro-régions qui sont l’âme de la Corse, afin de lutter contre le sentiment de délaissement des zones rurales : les maisons de service au public (comme celle installée il y a peu à Sainte-Marie Siché), les maisons de santé, la signature d’un contrat de bourg avec Vico, procèdent de cette nécessité de rendre le service public plus accessible facilement en tout point du territoire."





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85554 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40958 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348