Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : La Rocade bloquée dès jeudi pour protester contre l'ouverture dominicale des grandes surfaces


Rédigé par le Jeudi 2 Octobre 2014 à 00:04 | Modifié le Jeudi 2 Octobre 2014 - 00:45


Le président François Gabrielli et les membres du bureau de la chambre de métiers et de l’Artisanat de la Corse-du-Sud ont tenu une conférence de presse mercredi dans les locaux de la CMA d’Ajaccio afin de dénoncer le groupe Carrefour dont le dirigeant Jean-Claude Torre vient de casser l’accord signé le 21 septembre 2012 sur les fermetures dominicales des établissements de plus de 1000m² sur Ajaccio et le grand Ajaccio. Une action de blocage est prévue sur la Rocade au rond point de Carrefour et démarrera ce jeudi dès 8 heures pour une durée indéterminée.


Ajaccio : La Rocade bloquée dès jeudi pour protester contre l'ouverture dominicale des grandes surfaces
C’est l’article 5 de ce protocole d’accord qui est mis en cause, et qui stipule que « l’accord est conclu au regard de l’équipement commercial existant sur le territoire de la CAPA à la date de la signature. »
Depuis, la CAPA a voté pour les deux grands centres commerciaux qui existeront dans trois ou quatre ans sur la commune de Sarrola. Une situation qui changera donc l’environnement économique, mais qui n’est pas recevable aujourd’hui pour François Gabrielli, les petits commerçants et les artisans de proximité : "Nous ne nous laisserons pas faire,  il n’est pas  question que nous soyons encore une fois touchés sur la région d’Ajaccio au détriment d’un gros groupe financier."



"Le MEDEF a plus négocié avec le préfet que la CCI et la chambre de métiers"

Un arrêté préfectoral interdisant l’ouverture dominicale des grandes surfaces sur la région d’Ajaccio aurait été préférable et c’est ce qui avait été demandé au préfet de Corse-du-Sud de l’époque. Une action soutenue par les syndicats nationaux et les représentants syndicaux des salariés.
Finalement un simple protocole d’accord avait été signé en présence des représentants du MEDEF Corse et des représentants des établissements Carrefour, Géant Casino et Leclerc qui assurerait que les enseignes citées fermeraient à partir du deuxième week-end de septembre et ouvriraient le deuxième week-end de juin.
"Le MEDEF a plus négocié avec le préfet que la CCI et la chambre de métiers qui n’étaient pas présents. Nous avions dit au préfet que ça ne tiendrait pas et c’est le cas puisque ce protocole d’accord n’aura tenu qu’un hiver, il est aujourd’hui rompu et nous annonçons le blocage illimité de la Rocade jusqu’à un nouvel accord."
 

Blocage pour une durée illimitée…

Le préfet de Corse-du-Sud aurait appelé Jean-Claude Torre pour essayer d’apaiser les esprits. Le dirigeant aurait quant à lui refusé toute rencontre avec la chambre des métiers et les petits  commerçants.
Ce protocole d’accord destinée à privilégier le commerce de proximité et l’animation du centre ville le dimanche matin n’existant plus, c’est un arrêté pour trouble de l’ordre public qui est demandé aujourd’hui à la préfecture puisque des manifestations de blocage débuteront demain sur la Rocade pour une durée illimitée.
Regret de la part de tous : qu’aucun politique ne se soit senti concerné par le sujet et que la politique économique du moment soit bien plus axée sur du libéralisme commercial... 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346