Corse Net Infos - Pure player corse

Air Corsica: Satisfaction sur toute la ligne ponctuée d'enjeux majeurs


le Vendredi 11 Janvier 2013 à 15:28 | Modifié le Mardi 15 Janvier 2013 - 01:14


Une année comme les autres. Une bonne année quand même. Un bilan plutôt satisfaisant, des perspectives d'avenir réjouissantes, des investissements qui s'avèrent rentables notamment avec la formation. Donc, pas de quoi se plaindre. Mais Air Corsica veut aller plus loin, plus sûrement, plus sereinement surtout, avec une feuille de route joliment respectée et pleine de belles promesses. E cusi sia.


Air Corsica: Satisfaction sur toute la ligne ponctuée d'enjeux majeurs
Au fil des années, la compagnie insulaire prend de plus en plus d'importance. Elle vient de reconduire pour quatre autres années sa délégation du Service Public sur les lignes bord à bord mais également sur les lignes de Paris-Ajaccio et Bastia, cela conjointement avec Air France mais plus encore avec l'attribution exclusive de la ligne Orly-Figari pour cet été et Calvi dans deux ans: " Ces douze derniers mois ont été ponctués par des échanges importants et structurants pour notre activité et révélatrices de notre recherche permanente de solutions, ceci afin que passagers et contribuables n'aient pas trop à souffrir de la situation économique, de la crise tout simplement."

Des chiffrent qui parlent

De gros efforts ont été consentis comme chacun sait, tant au niveau de la productivité que du développement touristique de la Corse. On ne reviendra pas sur l'engagement à la démarche environnementale mais il est toutefois important de souligner le remplacement des Airbus A 319 d'une capacité de 145 sièges par deux nouveaux appareil A 320 de 180 sièges. Autre fait marquant, l'équipement complet pour deux nouveaux Airbus  A 320 équipés de moteurs sortis d'usine.
Air Corsica, c'est 660 personnes au total, parmi lesquelles 110 pilotes, 220 hôtesses et stewarts en moyenne annuelle, 150 personnes chargées de la maintenance, entretien, employés, pièces détachées, 80 personnes détachées sur les escales de Marseille et de Nice, et le personnel restant qui s'occupe de la partie administrative, commercialisation etc.
Au niveau de la flotte, Air Corsica dispose de 4 A320 de 180 places, 6 ATR 72 et un onzième avion, un  autre A320.

Formation: la valeur sûre

Contrairement à bon nombre de compagnie, l'organisme possède deux compétences en matière de formation avec tout d'abord la formation des pilotes et des hôtesses et ensuite celle des mécanos.
Explications avec Hervé Pierret, membre du Directoire : "Nous ne disposons pas de toutes les équipements et nous nous appuyons sur des partenariats mais cela est très importants de vouloir à la fois former les gens et maintenir leur compétences et ensuite capitaliser le personnel sur lequel nous avons misé. Ils deviennent des fidèles de la compagnie En clair, ce sont là des compétences sur lesquelles il faut investir pour l'avenir d'Air Corsica. 
De nouveaux enjeux se profilent pour préparer cet avenir que les dirigeants veulent serein.
 " - Réussir notre exploitation seul et en propre de la ligne Paris Orly-Figari sur les bases d'un nouveau programme mieux adapté aux attentes de la clientèle.
- Intégrer à notre flotte (voir plus haut) un 5e appareil pour mieux accompagner cette montée en charge de l'activité.
- Ouvrir deux nouvelles dessertes saisonnières vers Nantes, capitale régionale du Grand Ouest, au départ d'Ajaccio et Figari. 
- Transformer la ligne saisonnière Toulouse-Ajaccio qui sera opérée jusqu'à 5 vols par semaine en plein été en une ligne annuelle.
- Conforter notre ouverture vers l'Italie avec la reprise du Rome-Ajaccio.Saison très correcte disions-nous, avec le transport  d'avril à fin octobre, plus d'un million de passagers sur l'ensemble des lignes. Marseille et Nice bien  sûr Paris, qu'Air Corsica partage avec Air France, sans parler des autres lignes complémentaires comme Lyon, Rome, Clermont-Ferrand, Toulouse etc.

De belles perspectives d'avenir en effet.
José FANCHI.




1.Posté par Faluli le 12/01/2013 09:40
Ce n'est pas trés étonnant qu'Air Corsica prospère, mais jusqu'à quand ?, vu les tarifs exorbitant qu'il pratique, notamment entre Marseille et la Corse, où Easy Jet est absent, vive le monopole n'est ce pas----

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85328 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40806 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346