Corse Net Infos - Pure player corse

AC Ajaccio : La bonne opération à Troyes


Rédigé par (Cp) le Vendredi 13 Janvier 2017 à 19:23 | Modifié le Vendredi 13 Janvier 2017 - 22:22


L'AC Ajaccio vainqueur de l'Estac vendredi soir sur le stade de l'Aube a incontestablement réussi une bonne opération. Alors que l'on ne donnait pas cher de ses chances 5 minutes après le coup d'envoi et le but de Grandir, les Ajacciens de Olivier Pantaloni sont revenus à la marque à la demi-heure de jeu puis ont repris l'avantage en fin de match après le but - le second de la soirée - plein d'opportunisme de Madri. Bravo.


AC Ajaccio : La bonne opération à Troyes
Stade de l'Aube Estac :  1 AC Ajaccio : 2 (1-1)
Buts pour l'Estac : Grandsir (5e)
Pour l'AC Ajaccio : Madri (34e et 87e)
Arbitre : Eric Wattellier
Avertissements : Sainati à l'AC Ajaccio (64e)


Estac
Samassa, Cordoval, Hérelle puis Goteni (43e), Nivet, Confais, Giraudon, Tinhan puis Ben Saada (78e), Dingomé, Darbion, Niane, Grandsir  

AC Ajaccio 
Mandanda, Boe Kane, Abdallah, Abergel, Sainati, Cavalli puis Camara (76e) , Vidémont puis Chaibi (72e), Vincent, Pierre-Charles, Madri, Gakpa puiis Maazou (84e)


Le match est parti très vite sur le stade de l'Aube ce vendredi soir.
On jouait depuis 5 minutes quand au terme d'une déviation de Tinhan pour Niane, Grandsir dans le dos de la défense corse  plaçait le ballon hors de portée de Mandanda devant lequel il venait de gagner son face à face.
On ne pouvait rêver de meilleure entame de match pour les Troyens qui faisaient encore monter la pression après le quart d'heure de jeu par le même Grandsir sans tirer parti de cette nouvelle opportunité.
L'AC Ajaccio ne baissa pour autant pas les bras.
Gapka en tout cas ne se privait de mettre à contribution Samassa mais c'était Madri qui se montrait le plus rusé quelques minutes plus tard .Démarqué au second poteau l'attaquant visiteur ne laissait pas passer l'occasion de mettre les deux équipes à égalité.

La seconde période n'a jamais atteint les sommets et le stade de l'Aube a en vain attendu le but libérateur de ses protégés.
C'était au contraire l'AC Ajaccio qui se montrait le plus réaliste.
Alors qu'il restait une poignée de minutes à joueur Maazou que Pantaloni venait d'appeler sur le terrain centrait fort devant le but aubois : C'est là que surgissait Madri pour couper la trajectoire du ballon devant Samassa et offrir le succès à l'AC Ajaccio.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse


Les plus récentes
A.C.A
Charles Monti | 01/06/2013 | 3539 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
A.C.A
Antoine Astima | 09/12/2016 | 3153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 4