Corse Net Infos - Pure player corse

A Tribbiera dans la tradition au clos Colombu de Lumio


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 28 Juillet 2013 à 14:27 | Modifié le Lundi 29 Juillet 2013 - 01:03


Grande première ce dimanche au Clos Colombu de Lumio, en Haute-Corse, où la foule se pressait pour assister à une véritable Tribbiera, dans la tradition, la gaieté et l'entraide.


A Tribbiera dans la tradition au clos Colombu de Lumio

Au Domaine Viticole Clos Colombu, on aime innover, échanger et partager. le mois dernier, Etienne Suzzoni, Maitre des lieux a eu l'ingénueuse idée de marier le vin au « Pop Art » et aux lettres avec l'exposition « Ritornu e Radiche » réunissant deux artistes de très grand talent : Anto fils de pop et Kidimo.
Depuis, l'expo « Cartonne » et les bouteilles étiquetées des œuvres d'Anto sont un succès.
C'est on l'a dit la famille Suzzoni qui exploite ce domaine depuis plus de trente ans. Le vignoble est situé sur les communes de Montegrosso et de Lumio, sur des terrasses argileuses, granitiques et sols schisteux. Le vignoble de 55 hectares bénéficie de méthodes de culture traditionnelles. Dans le but de limiter les rendements et de parvenir à une qualité optimale, les vignes sont ébourgeonnées et si nécessaire et vendangées en vert.
Retour donc sur cette Tribbiera proposait ce dimanche sur l'aire de battage située au milieu d'un champs d'oliviers centenaires.
On dit que pour réussir une bonne Tribbiera, il faut de fortes chaleurs. C'était le cas ce dimanche matin où la canicule sévissait.
En tout début de matinée, ce sont les enfants qui étaient à la fête avec des promenades gratuites à dos d'âne.
A 11 heures, le signal était donné. A Tribbiera pouvait débuter et la foule se pressait tout autour de l'Aghja.
La tribbiera est une technique ancestrale qui permet après la moisson de séparer le blé de son épi. Pour le plus grand bonheur de tous, avec le précieux concours de « Loulou » Bellini, maire de Vallecalle et bon nombre d'agriculteurs venus prêter main forte c'est le souvenir du temps passé qui refait surface
Sur l'aghja, l'aire de battage, deux bœufs, liés entre eux traînent une lourde pierre « U tribbiu » qui écrase les céréales.
Les graines sont alors séparées de la paille qui s'envole avec l'aide des paysans, qui avec « e palmule », des fourches en bois, favorisent la séparation. La paille est alors mise en tas et la poussière, « A bula », est enlevée avec des grosses pelles.
Antoine Ciosi et bien d'autres chanteurs se réunissent pour encourager les participants dans leur dur labeur.
Chants traditionnels et paghjelle s'élèvent dans le ciel. A quelques mètres de là, un superbe veau est préparé à la broche par le spécialiste Edgard Santelli alors qu'à l'ombre des oliviers, les visiteurs se désaltèrent.

Le chant traditionnel de la Tribbiera

A Tribbiera dans la tradition au clos Colombu de Lumio
Tribbiate, li bon’boi
È tribbiemu voi è noi
Chì lu granu tocca à noi
Ma la paglia tocca à voi. 0 gaspura, o gaspura !
Chì la paglia torni pula,
Torni pula è torni granelle,
Ne feremu pane è bastelle o o o !

 

Via via, via via !
Vinti solli fà una lira,
Una lira fà un francu,
Veni è tribbia chi sò stancu o o o !

 

Volt'è gira è voca tondu
Chì lu tribbiu pigli fondu ;
Pigli fondu è pigli cima,
Volt'è gira cumè prima.


 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85201 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40767 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345